Famille de Béjarry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

de Béjarry
Armes de la famille.
Armes de la famille : de Béjarry

Blasonnement De sable, à trois fasces d'argent
Période XVe siècle - XXIe siècle
Pays ou province d’origine Poitou
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Drapeau de l'Armée catholique et royale de Vendée Vendéens
Fiefs tenus La Roche-Gueffier, La Grignonnière
Fonctions militaires Officiers
Page de la grande écurie du roi Louis XV

La famille de Béjarry est une famille de la noblesse française actuellement subsistante.

Histoire[modifier | modifier le code]

La famille de Béjarry est originaire du Bas-Poitou. Elle compte parmi ses membres des chefs huguenots au XVIe siècle, des officiers dont certains se sont battus dans l'armée catholique et royale de Vendée et dans l'armée des princes durant l'Émigration, un sénateur royaliste sous la Troisième république.

Les origines[modifier | modifier le code]

Gustave Chaix d'Est-Ange rapporte que Thibauld Béjarry, varlet[1], est mentionné en 1250 et 1260 mais qu'à son avis il faut émettre des réserves quant à son rattachement à l'actuelle famille de Béjarry[2].

Pierre Béjarry, varlet, épouse en 1307 Catherine Vincendeau.

Chaix d'Est-Ange rapporte que la famille de Béjarry a obtenu une maintenue de noblesse en 1667 sur preuves remontant à Guillaume Béjarry, écuyer, seigneur de La Louerie qui a épousé le 14 février 1448 Marie Grignon. Mais il ajoute que pour lui le premier auteur certain de la famille de Béjarry est Maurice Béjarry, écuyer, seigneur de La Louerie, marié vers 1480 à Jeanne Berne[2].

Principales personnalités[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Combat de Mangolérian.

Possessions[modifier | modifier le code]

  • Seigneurs de La Roche-Gueffier, de La Grignonnière, etc.

Alliances[modifier | modifier le code]

Les principales alliances de la famille de Béjarry sont : de Faÿ, de La Roche-Saint-André, Galbaud du Fort, de Tinguy, Green de Saint-Marsault, de Pérusse des Cars, de Villeneuve-Bargemon, ...

Armes, blasons, devises, titres[modifier | modifier le code]

  • de Béjarry : De sable à trois fasces d'argent

Couronne de marquis et titre de comte de Béjarry (titres de courtoisie).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Louis de Tréourret de Kerstrat dans son ouvrage intitulé Des qualifications nobiliaires. "La jurisprudence nobiliaire par les textes et par l'exemple". Annales de la noblesse. Tome 1, pages 65 à 67, rapporte que ce qualificatif est donné à des nobles qui ne sont pas chevaliers.
  2. a et b Gustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle, tome 3, pages 261 à 262 Article Béjarry (de).

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]