Famille d'Erlach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Famille d'Erlach
Armes de la famille.
Armes de la famille : Famille d'Erlach

Lignées von Erlach
Branches de Hindelbank, de Schwand
Période depuis le XIIIe siècle
Pays ou province d’origine Drapeau de la Suisse Suisse, Berne
Allégeance Banner of the Holy Roman Emperor with haloes (1400-1806).svg Saint-Empire romain germanique
Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Drapeau du royaume de France Royaume de France
Demeures Hindelbank, Thunstetten, Jegenstorf, Spiez, Wil
Charges Gentilshommes de la chambre
Avoyer de Berne
Fonctions militaires généraux

La famille d'Erlach est une famille patricienne bernoise.

Histoire[modifier | modifier le code]

La famille est mentionnée pour la première fois comme châtelains de Cerlier (en allemand Erlach), au service des Seigneurs de Neuchâtel. Comme bourgeois de Berne vers 1300, membres de la noble Abbaye des Gentilshommes (Diestelzwang) une branche de l'Abbaye des Forgerons, ils devinrent l'une des principales familles bernoises. Les d'Erlach se distinguèrent comme officiers au service de la France, de la Saxe-Anhalt, de la Prusse et du Saint-Empire.

Descendants célèbres[modifier | modifier le code]

Fiefs[modifier | modifier le code]

  • Bäriswil
  • Hindelbank
  • Jegenstorf
  • Kasteln
  • Kiesen
  • Mattstetten
  • Oberhofen
  • Reichenbach
  • Riggisberg
  • Schadau
  • Schwand
  • Spiez
  • Thunstetten
  • Urtenen
  • Wil

Sources[modifier | modifier le code]

  • Hans Ulrich von Erlach: 800 Jahre Berner von Erlach. Die Geschichte einer Familie, Benteli, Bern 1989.
  • Hans Braun, « Erlach, d' » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  • Légendaire de la noblesse de France" , par le Cte O. de Bessas de La Mégie, Librairie centrale (Paris) 1865

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :