Famille Thiroux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Image représentant deux personnes Cette page explique l’histoire ou répertorie les différents membres de la famille Thiroux.

Thiroux
Armes de la famille.
Armes de la famille : Thiroux

Blasonnement D'argent, à la fasce d'azur, ch. de trois bandes d'or, et acc. en chef d'une croix ancrée de gueules et en pointe de trois têtes de lion du même, 2 et 1[1],[2].
Lignées Alliés aux Le Clerc de Juigné
Branches Arconville
Chammeville
Villemesle
Epersenne
Montregard de Médavy
Gervillier
Pays ou province d’origine Autun (Bourgogne)
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Fiefs tenus Ouarville
Crosne
Vaujour
Brétigny-sur-Orge

Généralités[modifier | modifier le code]

Louis XIV donna des lettres de confirmation de noblesse à Claude Thiroux, avocat au Parlement de Dijon, en 1669, en récompense que lui et son père Denis Thiroux, un des plus célèbres avocats de son temps ; trois fois vierg de la ville d'Autun, trois fois député du Tiers-État d'Autun, près de Louis XIII ; chef du Conseil du prince de Condé, et qui en 1642, à la tête des Autunois défendit la ville contre La Fronde[3]

Généalogie[modifier | modifier le code]

  • Anne-Philiberte Thiroux de Lailly fille de Jean-Louis Thiroux de Lailly et de Claude Buffot de Millery, épouse Pierre Thiroux d'Ouarville (1713- 7 mars 1789), conseiller de la 4e Chambre en 1731, maître des requêtes en 1740, fils de Claude Thiroux de Villercy et Marie-Anne Le Meignan.

Membres notables de la famille[modifier | modifier le code]

Par ordre chronologique

  • Père Étienne Thiroux, jésuite né en 1647, auteur d'ouvrages religieux[4]
  • Dom Jean Thiroux (Autun 1663 - Auxerre 1731), écrivain, prisonnier à la Bastille, théologien, contributeur à Gallia Christiana
  • Louis-Lazare Thiroux d'Arconville (1712-1789), président de la Chambre des enquêtes du Parlement de Paris. Mari de Marie-Geneviève-Charlotte Thiroux d'Arconville.
  • Marie-Geneviève-Charlotte Thiroux d'Arconville (1720-1805), née Darlus du Tailly, femme de lettres, chimiste, anatomiste. Femme de Louis-Lazare Thiroux d'Arconville.
  • Louis Thiroux de Crosne (1736-guillotiné 1794), lieutenant général de police de Paris, fils Louis-Lazare et de Marie-Geneviève-Charlotte Thiroux d'Arconville.
  • André-Claude Thiroux de Gervilliers (1737-1810), maréchal de camp, fils Louis-Lazare et de Marie-Geneviève-Charlotte Thiroux d'Arconville.
  • Alexandre-Louis Thiroux de Montdésir (1739-1822), lieutenant-général des armées du roi, fils Louis-Lazare et de Marie-Geneviève-Charlotte Thiroux d'Arconville.
  • Philibert Thiroux de Chammeville (décédé en 1771).
  • Thiroux, fermier général et administrateur de l'hôtel-Dieu de Paris.
  • Thiroux de Lailly, administrateur général des postes.

Châteaux, hôtels, seigneuries, terres[modifier | modifier le code]

Hommages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Viton de Saint-Allais, Nobiliaire universel de France : ou Recueil général des généalogies historiques des maisons nobles de ce royaume, vol. 8, Au bureau du Nobiliaire universel de France, réimprimé à la Librairie Bachelin-Deflorenne, (lire en ligne)
  2. Jean-Baptiste Rietstap, Armorial général, t. 1 et 2, Gouda, G.B. van Goor zonen, 1884-1887
  3. Mr de Saint-Allais, Nobiliaire universel de France ou recueil général des généalogies..., t. II, Paris, 1814.
  4. Mercure de France mars 1737, p.500-507.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Pour approfondir 
  • Nicolas Viton de Saint-Allais, Nobiliaire universel de France : ou Recueil général des généalogies historiques des maisons nobles de ce royaume, vol. 8, Au bureau du Nobiliaire universel de France, réimprimé à la Librairie Bachelin-Deflorenne, (lire en ligne) ;