Famille Thaon de Revel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Armoiries de la famille Thaon de Revel, soit en langage héraldique "D'azur au bouc d'or, issant d'une mer d¹argent flottée de sinople, regardant une étoile d'or posée dans le canton dextre et tenant dans sa bouche un serpent de sable écaillé d¹argent tortillant en pal".

La famille Thaon de Revel est une très ancienne famille originaire de Lantosque puisqu'elle y est attestée depuis 1454[1]. Elle entre dans l'histoire du comté de Nice avec Pierre Thaon, médecin du duc de Savoie.

Origines[modifier | modifier le code]

La chapelle du château de Saint-André de la Roche

Les Thaon[2] entrent dans l'histoire de Saint-André par le mariage, dans les premières années du XVIIe siècle, de Pierre Thaon, médecin du duc de Savoie, avec Camilla Michelotti, héritière du fief de Saint-André. Il en devient le seigneur en 1611, jusqu'à sa mort en 1635.

Son fils aîné, le futur marquis, Charles-Antoine qui avait épousé en 1634 Lucrèce Galléan, lui succède. Charles-Antoine laisse deux fils. Mais l'aîné, Charles-Antoine, n'a que deux filles et c'est la branche issue du cadet, Pierre-Antoine qui maintient le nom.

Ce Pierre-Antoine, qui avait épousé Constance Chabaud, conclut en 1685 avec le sénateur Peyrani, dont la fille a hérité du fief de Tourrette, une transaction qui assure aux Thaon la possession d'un quartier de Tourrette, le lieu-dit Revel. En 1687, le duc de Savoie érige en comtés les deux fiefs de Saint-André et de Revel, de telle sorte que Pierre-Antoine devient Gaspard, comté de Revel. À cette époque, les Thaon ont construit le joli Château de Saint-André (Alpes-Maritimes) sur une terrasse qui domine le Paillon et dont on admire encore aujourd'hui les beaux plafonds peints.

Personnalités de la famille[modifier | modifier le code]

♦ Pierre Thaon[modifier | modifier le code]

En 1606, Pierre Thaon, fils de Philippe Thaon (mort en 1635), épouse Camilla Michelotti (née v. 1580), fille de Melchiorre Michelotti (né v. 1547) et de Brigitte Doria. Elle a été l'héritière du fief de Revel, constitué d'une partie du quartier de Tourettes, à Tourrette-Levens (où subsiste le château de Revel) près de Nice, et de Saint-André, à Saint-André-de-la-Roche[3].

Pierre Thaon a été marié avec Camille Michelotti, fille de Melchiorre Michelotti, seigneur de Revel avec Saint-André, et de Brigitte Doria. Son fils, Charles Antoine Thaon ( - ) qui a hérité de sa mère son fief de Revel et de Saint-André le [4].

♦ Ludovic Thaon[modifier | modifier le code]

On note aussi à Lantosque un Ludovic Thaon, né en 1587. Juriconsulte, il a été avocat au Parlement de Toulouse. Il a publié en 1616 un livre sur les tremblements de terre dans lequel il cite celui ressenti à Lantosque et dans toute la vallée de la Vésublie le .

♦ Charles Antoine Thaon[modifier | modifier le code]

Charles Antoine Thaon, marié à Louise de Galléan, a eu un fils, Pierre Antoine Thaon ( - ), qui a acquis, en 1685, de la famille Peyrani le reste du quartier de Tourettes appelé Revel. Le fief est érigé en comté .

♦ Pierre Antoine Thaon de Revel[modifier | modifier le code]

Pierre Antoine Thaon de Revel a épousé Cassandre Chabaud (it: Cassera Chibaudi), (fille d'Henri de Chabaud, seigneur de Tourrette et de Revel, et sœur d'Honoré IV de Chabaud, baron de Carnet, seigneur de Belleplaine et Scortinal, comte de Tourrette et Revel). Il a eu un fils Gaspard Thaon de Revel, capitaine dans l'armée du duc de Savoie.

Charles-François Thaon de Revel, marquis de Revel et de Saint-André, lieutenant-général du royaume de Sardaigne[modifier | modifier le code]

Charles-François Thaon de Revel marquis de Revel et de st André (1725-1807), Lieutenant-général
  • Charles-François Thaon de Revel (1725-1807), fils de Joseph Horace Thaon de Revel et de Marie-Thérèse Cortina de san Martino, fille de Jean Philippe Antoine Cortina de San Martino, 4e comte d'Èze. Il épouse, en 1755, Madeleine Galléan d'Ascros, décédée en 1774. La famille reste fidèle aux rois de Sardaigne, ducs de Savoie, et prend, en Italie, le nom de Thaon di Revel. De cette union sont nés plusieurs enfants qui réaliseront de brillantes carrières militaires ou diplomatiques en Italie :
    • Joseph-Alexandre Thaon di Revel (Nice 1756 - Turin 1820)
      • Carlo Thaon Conte di Sant'Andrea Marchese Thaon di Revel (Nice - Turin )
        • Emanuele Thaon Conte di Sant'Andrea Marchese Thaon di Revel (Turin Turin )
          • Carlo Cesare Thaon (Turin - Turin ) sans descendance
        • Cesare Thaon (Turin - Turin )
      • Ignazio Thaon (mort à Turin le )
    • Ignace ou Ignazio Thaon di Revel (it)(Nice - Turin ), marié en 1797 à Sabine Spitalieri (Nice 1780 - Turin ), de la famille des comtes de Cessole. Il reprend le titre de comte de Pralungo en 1814 par héritage de sa cousine Anne-Thérèse Provana.
      • Federico Thaon (Turin 1800 - Turin )
      • Lionello Thaon, Conte di Pralungo (Turin 1802 - Turin )
      • Ottavio Thaon di Revel (1803 - 1868)[5]
        • Ignazio Thaon di Revel (Turin - )
          • Ottavio Thaon Conte di Sant'Andrea e di Pralungo Marchese Thaon di Revel (Turin - Turin )
            • Ignazio Thaon (Turin - Turin )
            • Carlo Francesco Thaon Conte di Sant'Andrea e di Pralungo Marchese Thaon di Revel (Turin 1906 - Turin )
              • Maurizio Thaon Conte di Sant'Andrea e di Pralungo Marchese Thaon di Revel (né à Turin )
        • Adriano Thaon di Revel (né en 1853)
        • Vittorio Thaon di Revel (Turin )
        • Paolo Emilio Thaon di Revel ()
      • Marziano Thaon (Turin - Turin )
      • Carlo Thaon (Turin - Turin )
      • Adriano Thaon di Revel (Turin 1813 - Turin )
      • Genova Giovanni Thaon di Revel e S.Andrea (Gênes - )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]