Famille Salviati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Salviati.
Armes des Salviati

La famille Salviati est une importante famille de banquiers florentins et romains de la Renaissance qui furent notamment au service du pape Sixte IV au XVe siècle.

Les Salviati sont soupçonnés d'avoir soutenu la Conjuration des Pazzi (1478) qui visait à assassiner les chefs de la famille de Médicis, Julien et Laurent.

L'un des membres de la famille, l'archevêque de Pise, Francesco Salviati, soupçonné d'être partie prenante de ce complot qui éclate lors de son passage, est immédiatement exécuté. La fille de Laurent de Médicis, Lucrezia, épouse plus tard Jacopo Salviati, ambassadeur de Florence à Rome.

Les Salviati se sont distingués comme patrons des arts et des lettres. À noter l'existence de Cassandre Salviati, à qui Pierre de Ronsard dédiera son recueil de sonnets et d'odes Les Amours ; ainsi que Diane Salviati (nièce de Cassandre), aimée par Agrippa d'Aubigné.

Plusieurs cardinaux sont issus de cette famille : Giovanni Salviati (1490-1553) et son frère Bernardo Salviati (1492-1568), Anton Maria Salviati (1537-1602), Alamanno Salviati (1669-1773), Gregorio Anton Maria Salviati (1722-1794).

Une chapelle porte leur nom au couvent San Marco.

L'une des branches encore vivante de cette famille est représentée par la famille Mugnaioni da Montegiustia dei Salviati.

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nadia Matringe, La banque en Renaissance.Les Salviati et la place de Lyon au milieu du XVIe siècle, 2016, Presses universitaires de Rennes, (ISBN 978-2-7535-4956-2)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :