Famille Piéchaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Piéchaud.
Famille Piéchaud
Période XIXe siècle - XXIe siècle
Pays ou province d’origine Auvergne
Demeures Château Carsin (Rions)[1]

Château de Ranton[2]
Château de Vermette[3]
Château de Tennessus[4]
Château de Niré-le-Dolent[5] Château Jourdan[6]
Abbaye de Nanteuil-en-Vallée[7]

La famille Piéchaud est une famille de la grande bourgeoisie bordelaise. Elle compte de nombreux médecins et artistes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les ancêtres Piéchaud venaient de Pradiers en Auvergne[8]. Ils émigrent peu avant la Révolution française sur l'Île d'Oléron. Négociants, Louis-Guillaume est le premier des Piéchaud à devenir médecin. Il épouse la fille d'un médecin girondin, Marie-Camille Lahens. Leurs enfants, Adolphe et Timothée, sont aussi médecins. Adolphe restera célibataire à Paris, fréquentant la haute société littéraire et artistique. Timothée restera à Bordeaux où il sera professeur à la Faculté et précurseur en chirurgie infantile. Ses nombreux enfants devinrent médecins, écrivain, journaliste. Ses petits-enfants seront artistes ou encore médecins. Le patronyme est unique.

Personnalités de la famille[modifier | modifier le code]

  • Louis-Guillaume Piéchaud (1811-1887), médecin, maire d'Abzac (Gironde)[9].
    • Adolphe Piéchaud (1842-1899), médecin-adjoint du Sénat, chevalier de la Légion d'honneur[10].
    • Timothée Piéchaud (1850-1905), éminent chirurgien, professeur à la Faculté de médecine de Bordeaux, titulaire de la première chaire de clinique de chirurgie infantile de France.
      • Martial Piéchaud (1888-1957), écrivain, homme de lettres, lauréat de l'Académie française, officier de la Légion d'honneur, ami d'enfance de François Mauriac.
      • Élisabeth Piéchaud (1884-1942), directrice de la Clinique du Tondu à Bordeaux.
      • Pierre Piéchaud (1886-1975), médecin de marine, chevalier de la Légion d'honneur[11].
        • Olivier Piéchaud (1920-2014), officier de marine, chevalier de la Légion d'honneur[12].
          • Thierry Piéchaud (1953), directeur général de la banque Pouey international[13].
        • Michel Piéchaud (1921-1978), médecin, attaché à l'Institut Pasteur à Paris.
          • Jean-François Piéchaud (1950), médecin, cardiologue pédiatre.
      • Louis Piéchaud (1888-1965), journaliste, écrivain, poète, chevalier de la Légion d'honneur.
        • Claude Piéchaud (1928-2008), dessinateur, artiste.
          • Jacques Piéchaud (1959), médecin, chirurgien plastique.
          • Pascaline Piéchaud (1962), chef de clinique.
          • Guillaume Piéchaud (1968), sculpteur, designer.
      • Ferdinand Piéchaud (1890-1958), médecin, professeur à la Faculté de médecine de Bordeaux, officier de la Légion d'honneur, officier de l'Instruction publique, croix de guerre 1914-1918[14].
        • Dominique Piéchaud (1922-2011), sculpteur, artiste, médailleur.
          • Stephan Piéchaud (1950), artiste, graveur.
            • Louis-Guillaume II Piéchaud (1975), artiste, orfèvre religieux[15].
        • Bernard Piéchaud (1928-2005), médecin.
          • Thierry Piéchaud (1956), médecin urologue, professeur à l'Université Louis Pasteur à Strasbourg[16].
            • Julie Piéchaud (1982), chef de clinique des Hôpitaux de Toulouse[17].
        • Jean Pierre Piéchaud (1934), urbaniste, personnalité du développement durable, directeur de l'Encyclopédie du développement durable, vice-président de l'association Dossier et Débats pour le Développement Durable (4D)[18].
          • Étienne Piéchaud (1966), ornithologue et naturaliste.
          • Robert Piéchaud (1969), pianiste, compositeur[19].
        • Bertrand Piéchaud (1941), artiste, sculpteur, peintre.
          • Edith Piéchaud (1965), artiste, sculptrice[20].
            • Marwan Piéchaud de Carmentran (1993), chef d'orchestre, compositeur[21].

Alliances[modifier | modifier le code]

Cardez, Combelle (de), Schewabel, Beguerie, Pouey, Guillot de Suduiraut, Bartouilh de Taillac, Fargue, Maurel, Menne, Touzet, Carmentran (de), Moreau, Gavelle (de), d'Aboville, Lasteyrie du Saillant (de), Trogoff du Boisguézennec (de), Descubes du Chatenet, Botet de Lacaze, Romance (de), Berterèche de Menditte (de), Le Proux de La Rivière, Rochebrune (de).

Galerie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • J. et B. Guérin, Des hommes et des activités autour d'un demi-siècle
  • Henry Carnoy (dir.), Dictionnaire biographique des membres des sociétés savantes
  • Louis-Guillaume Piéchaud, Mémoires.

Références[modifier | modifier le code]