Famille Mosselman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Image représentant deux personnes Cette page explique l’histoire ou répertorie les différents membres de la famille Mosselman.
Amphore de la collection Mosselman : style corinthien récent, vers 575-550.

La famille Mosselman ou Mosselman du Chenoy est une ancienne famille de la bourgeoisie belge, originaire de Bruxelles. Ses membres se sont illustrés dans le commerce, l'industrie, la banque, la politique et mécénat.

Origines[modifier | modifier le code]

Le plus ancien ancêtre connu fut Olivier Mosselman, originaire de Linkebeek dans le Brabant, dont le fils Jan fut reçu bourgeois de Bruxelles le 1er décembre 1369.[réf. nécessaire]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Depuis la fin du XVIIe siècle, les armes des Mosselman sont "de gueules à la tête et col de boeuf, posée de côté vers la dextre, au chef cousu d'azur chargé de trois roses d'argent boutonnées d'or, avec pour cimier, une rose dans un vols de gueules".[réf. nécessaire]

Généalogie[modifier | modifier le code]

À cette famille appartiennent :


  • Pierre-Dominique Mosselman (1698-1763).
    • Jérôme Mosselman (1729-1780).
      • Dominique Mosselman (1758-1830).
      • Guillaume-François Mosselman (1776-1861), armateur à Anvers.
      • Dominique-Joseph Mosselman (1778-ca 1850).

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

L'origine du patronyme Mosselman peut provenir d'un sobriquet signifiant en néerlandais homme de moule, homme mou, ou d'un lieu d'origine : le lieu-dit Mossel près de Ede aux Pays-Bas ou encore La Moselle.[réf. nécessaire]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • F. Koller, Annuaire des familles patriciennes de Belgique, Brussel, 1941.
  • Bon R. d'Anethan & Vte de Jonghe d'Ardoye, La famille Mosselman à Bruxelles, Office généalogique et héraldique de Belgique, Brussel, 1998.
  • Baron d'Anethan, La famille Mosselman à Bruxelles, in : Intermédiaire des généalogistes, 2000, blz. 282.