Famille Loyzeau de Grandmaison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Famille Loyzeau de Grandmaison
Blasonnement De sable à un oiseau d'or sur un écot du mesme, accompagné d'une étoile d'or en chef[1]
Devise Benedicite omnes volucres dominum
Branches la Loge
Grandmaison
Période XVIIe au XXIe siècle
Pays ou province d’origine Poitou
Fiefs tenus la Loge, Grandmaison
Fonctions militaires Général de division
Récompenses civiles Ordre national de la Légion d'honneur,
Ordre national du Mérite,
Palmes académiques
Récompenses militaires Ordre national de la Légion d'honneur,
Médaille militaire,
Croix de Guerre 1914-1918, Croix de guerre 1939-1945, Croix de guerre des T.O.E.

La famille Loyzeau de Grandmaison est une famille française originaire du Poitou. Elle a formé deux branches et plusieurs rameaux, dont l'un a fait souche au Québec en 1888, produisant au Canada une nombreuse postérité patronymique sous la graphie Loyseau de Grandmaison.

Cette famille compte parmi ses membres deux archivistes qui sont également historiens et un général de division.

Histoire[modifier | modifier le code]

La famille Loyzeau (Loyzeau de La Loge, Loyzeau de Grandmaison) est une ancienne famille mentionnée au début du XVIIe siècle à Charroux, dans le sud de la Vienne, village près duquel se trouvent les terres de la Loge et de Grandmaison.

La famille Loyzeau s'est divisée en deux branches en 1736 : les Loyzeau de La Loge (branche ainée), éteints en 1850, et les Loyzeau de Grandmaison, subsistants. La branche de Grandmaison a formé à son tour plusieurs rameaux à partir de 1766 :

  • le rameau de Tours, éteint en 1940 ;
  • le rameau de Mauprévoir, subsistant ;
  • le rameau de Chémouteau, dont le dernier membre français n'a qu'une fille, mais avec une nombreuse postérité patronymique au Canada ;
  • le rameau de Périgueux, subsistant.

Filiation[modifier | modifier le code]

La généalogie de la famille est connue par la lecture des registres paroissiaux, puis des registres d'état civil, à partir de Pierre Loyzeau (vers 1608 - à Charroux), sieur de la Loge. Son fils Pierre II Loyzeau, sieur de la Loge, né vers 1643, procureur, archer de la maréchaussée de Civray, mort le à Charroux, épouse vers 1671 Louise Cousturier. Ces derniers ont pour fils François Loyzeau, sieur de la Loge et de Grandmaison, né le à Charroux, procureur fiscal de la vicomté de Rochemeaux, mort à Charroux le . François Loyzeau épouse en secondes noces à Charroux le Marie-Anne Robert (1701-1773)[2]. Il est l'auteur des deux branches de la famille par ses deux mariages successifs.

Branche de Grandmaison[modifier | modifier le code]

  • François Loyzeau (1693-1771) épouse en secondes noces en 1736 Marie-Anne Robert (1701-1773), dame de Champgaillard
    • Jean François L de G (1737-1801 épouse en 1766 Madeleine Angélique Houdart (1741-1802)
      • Charles Louis Armand L de G (1767-1809) épouse en 1794 Françoise Bourdier des Troisières (1776-1854)
        • Armand Nicolas L de G (1796-1839) épouse en 1822 Victoire Adélaïde Schlegel (1800-1874)
      • Henri Sylvestre L de G (1770-1830) épouse en 1812 Françoise Celeste Hippolyte Guiot de La Ferraudière (1787-1868)
        • François Philippe Alfred L de G (1812-1877) épouse en 1854 Jeanne Marthe Stéphanie Ravot (1833-1891)
          • Henri Jean Alfred L de G (1858-1933), chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur[4]. Il épouse en 1885 Jeanne Marie Edou (1866-1935).
            • Thérèse L de G (1887-1972), en religion Sœur Thérèse-de-Jésus
            • André L de G (1893-1982) épouse en 1925 Camille Claeyssens 1905-1976 puis en secondes noces Andrée Estibal
            • Paule Marie Pia L de G (1896-1979), en religion Mère Marie-Pia
          • François Jules Louis de Grandmaison (1861-1915), général de division, commandeur de l'ordre national de la Légion d'honneur[5]. Il épouse en 1896 Julie Gillet (1859-1909) puis en secondes noces en 1912 Jeanne Joséphine Germaine Delambre (1863-1933).
          • Anatole L de G (1865-1948), prêtre jésuite
          • Léonce de Grandmaison (1868-1927), prêtre jésuite
    • Charles L de G (1740-1797), prêtre.

Galerie[modifier | modifier le code]

Terres[modifier | modifier le code]

Postérité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]