Famille Le Pelley du Manoir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Pelley
Armes de la famille.
Armes de la famille : Le Pelley

Blasonnement d'azur à la croix d'argent cantonnée aux 1 et 4 d'une aigle éployée d'or et aux 2 et 3 d'une étoile d'argent.
Lignées Le Pelley Dumanoir
Période XIXe siècle-XXIe siècle
Pays ou province d’origine Drapeau de la Normandie Normandie

La famille Le Pelley est une vieille famille normande, elle compte parmi ses ancêtres des marins et des corsaires[1],[2].

Origine[modifier | modifier le code]

La famille Le Pelley ou Le Pellé est originaire du Cotentin et y est très anciennement citée ; elle a possédé les terres et seigneuries de Basse-Lande, Beaujardin, les Fontaines, Fontenelle, Fonteny, Longchamps, les Jonquais ou Jonchères, les Cerisiers, le Manoir, les Monts, Pléville, Verbisson, etc. Ses descendants ont formé de nombreux rameaux qui se distinguèrent entre eux sous le nom de ces terres, joints au nom patronymique de Le Pelley[1].

En 1439, lors de la fondation d'une forteresse sur le roc de Granville, Hugues Le Pelley fut un des premiers à s'établir dans la cité nouvelle qui s'y forma. En 1445, lorsque Charles VII érigea la nouvelle ville en bourgeoisie et lui octroya de nombreux privilèges, il est cité parmi les habitants notables : sa descendance riche et puissante s'allia à toutes les grandes familles de Granville : Pigeon, Yset, Dry, Le Sauvage, Campion, Le Mengonnet, etc.[1].

Ses descendants portaient dans leurs armoiries une croix cantonnée, au premier et quatrième canton d'un aigle ; Hugues paraît être un cadet d'une famille noble du Cotentin, aujourd'hui éteinte, et dont les armoiries présentent une analogie certaine. Cette famille, maintenue dans sa noblesse d'ancienne extraction en 1666, portait elle-même pour armes : d'argent, chargé d'un pal de sable, accosté de deux demi-vols (d'aigle) de gueules ; au chef aussi de gueules[1],[Note 1],[Note 2]

Les Mémoires de la Généralité de Caen, compilés en 1697, par l'intendant Nicolas-Joseph Foucaud, d'après les ordres de Louis XIV, s'expriment ainsi, en parlant de Granville : « Les principaux négociants sont le sieur Boisbriand-Levesque, le sieur Dumoncel-Fraslin, le sieur Desmonts-Le Pelley ; les sieurs de la Turbotière, du Clos, de Grandmaison, Yset de Longchamps, de la Rue du Prey, Hugon-Hautehoule, de la Noë-Hugon, Dry de Parisy, des Fontaines, Lemarié des Vagues, etc. Les bâtiments qui vont en Terre-Neuve font sécher leur poisson et vont ordinairement décharger à Marseille et autres ports du Levant... »[1].

Hugues Le Pelley possédait un domaine considérable dénommé Le Clos Pelley à deux kilomètres Sud-Est du Cap Fue. En récompense de ses services le roi Charles VII lui donna des armes et le droit d'entourer une partie de son domaine de murailles, de fermer ses cours par une porte de défense et d'élever un colombier ; ceci fut appelé Le Manoir tandis que le reste de la propriété conserva le nom de Clos Pelley[3]. Un descendant d'Hughes Le Pelley fit bâtir sous Charles IX la maison de famille, rue Saint-Jean[4].

Plus tard, Pierre Le Pelley[g 1],[Note 3] contribua de ses deniers à la construction du môle de Granville qui ferme l'entrée du port et au développement du port et du commerce maritime[1]. Il prit le titre de seigneur du Manoir après l'achat en 1645 à Michel d'Argouges, seigneur et baron de Granville, de la moitié du manoir que ce dernier possédait à Saint-Nicolas de Granville[Note 4]. Son fils, Pierre[g 2],[Note 5], sieur du Manoir, (1630-1680) maire de Granville, acquit du même Michel d'Argouges le 10 février 1674 la seconde partie du manoir et fut l'un des premiers marins qui arma pour la pêche aux bancs de Terre-Neuve. Son fils Jacques[g 4],[Note 6], écuyer, garde du corps du roi Louis XIV puis échevin de Granville, se distingua lors du bombardement de Granville en 1695[Note 7] et laissa quatorze enfants, dont l'un, Hervé[g 5],[Note 8], fut l'auteur du rameau de Pléville[3].

Cette famille a donné des marins célèbres, deux amiraux, dont l'un fut sénateur et ministre de la marine[g 6],[Note 9],[g 7],[Note 10] ; des officiers, entre autres Jacques Le Pelley[g 4],[Note 6] ; des chevaliers de Saint-Louis, de la Légion d'honneur (un grand-croix et un commandeur à la fondation de l'Ordre), etc.

Cette famille a été titrée au XIXe siècle : Pierre Dumanoir Le Pelley (1770-1829)[g 7],[Note 10] reçoit du roi Louis XVIII lors de la première Restauration le titre de comte héréditaire par lettres patentes du 2 décembre 1814 et son cadet Charles (1776-1821)[g 8],[g 9],[Note 11] celui de vicomte héréditaire sous la seconde Restauration par lettres patentes du 5 février 1816[5],[6], titres reconnus par la commission des preuves de l'Association d'entraide de la noblesse française le 17 décembre 1949[Note 12].

Le nom de la famille évolue au cours des siècles pour se stabiliser à « Le Pelley Dumanoir »[g 10],[g 11].

Armes[modifier | modifier le code]

Les armes de la famille Le Pelley se blasonnent ainsi d'azur à la croix d'argent cantonnée aux 1 et 4 d'une aigle éployée d'or et aux 2 et 3 d'une étoile d'argent[5].

Arbre généalogique descendant[modifier | modifier le code]

  • Pierre Le Pelley[g 1] (...-1654), sieur des Fontenelles, épouse en 1616 Marie Courraye (...-1654)
    • Pierre Joseph Le Pelley Dumanoir[g 2],[Note 5] (1630-1680), sieur du Manoir, armateur, maire de Granville, épouse en 1656 Pierette Yset
      • Jacques Le Pelley Dumanoir[g 4],[Note 6] (1658-1726), sieur du Manoir, écuyer, garde du corps du roi Louis XIV, échevin et gouverneur de Granville,
        • épouse en premières noces en 1681, Élisabeth Françoise Le Sauvage de Vaufévrier (...-1687)[Note 6]
          • Pierrette Le Pelley (1683-1690)
          • Nicolas Le Pelley (1685-1733), sieur du Manoir, cornette au régiment du roi-cavalerie, épouse en 1711 Marie Boisard
            • Guillaume Le Pelley (1716-...), prêtre et chanoine
            • Marie Pierrette Le Pelley (1718-...)
            • Anne René Le Pelley (1720-...)
            • Barthélémy Le Pelley (1721-...)
            • Angélique Jean Baptiste (1725-...)
            • François Nicolas Le Pelley (1737-1735)
          • Pierre Le Pelley (1687-1687)
        • épouse en secondes noces en 1712, Anne Françoise de La Pigannière[Note 6]
          • Jean François Le Pelley (1689-...), curé de Granville
          • Pierre Robert Le Pelley[g 12],[Note 13] (1690-av. 1765), sieur de Fontenelles et du Manoir, écuyer, capitaine d'infanterie, épouse Marie Guyone Gigeon de Kermain
            • Louis Pierre Étienne Le Pelley[g 13],[Note 14] (1733-1807), sieur des Fontenelles et du Manoir, capitaine corsaire, épouse en 1765 Jeanne Élisabeth Lucas de Lezeaux
              • Pierre Étienne René Marie Dumanoir Le Pelley[g 7],[Note 10] (1770-1829), comte, officier de Marine (contre-amiral), député de la Manche en 1789 (sans descendance)
              • Charles Marie Jean Armand Le Pelley Dumanoir[g 8],[g 9],[Note 11] (1776-1821), vicomte, officier de Marine (capitaine de frégate) épouse en 1818 Marie Françoise Devoize (1791-1881)
                • Jacques Romain Henri Armand Le Pelley Dumanoir[g 14],[g 15],[Note 15] (1819-1882), juge au tribunal civil de Bourgoin, puis de Grenoble, épouse en 1857 Marie Louise Alexandrine Jullien (1828-1879)
                  • Henriette Marie Le Pelley Dumanoir (1858-1936) épouse en 1881 Fernand Charles Durand du Repaire (1847-...)
                  • Antoinette Marie Marthe Le Pelley Dumanoir (1861-1878)
                  • Mathieu Jules Marie René Le Pelley Dumanoir[g 10],[g 11],[Note 16] (1863-1924), vicomte, épouse en 1890 Jeanne Gabrielle Marguerite Marie Compte de Tallobre (1868-1938)
                    • René Fernand Marie Le Pelley Dumanoir (1891-1933), vicomte, épouse en 1927 Henriette Maria Delrue (1900-1992)
                      • Yves René Marie Le Pelley du Manoir (1928-2000)
                        • Olivier du Manoir
                        • Florence du Manoir
                        • Véronique du Manoir, épouse Miguel Marquez Tavella
                      • Yolande Thérèse Marie Le Pelley du Manoir (1928-1993)
                      • Jeanne Marguerite Louise Le Pelley du Manoir (1930-1999)
                      • Georgette Fanny Marie Le Pelley du Manoir
                    • Yolande Marthe Marie Le Pelley Dumanoir (1892-1898)
                    • Yvonne Mathilde Marie Le Pelley Dumanoir (1894-1896)
                    • Jeanne Édithe Le Pelley Dumanoir (1894-1896)
                    • Georges Henri Marie Le Pelley Dumanoir (1897-1992)
                    • Guy Pierre Noël Le Pelley Dumanoir (1900-1997) épouse en 1951 Olga Todorovic (1912-1990)
                    • Alain Alphonse Marie Le Pelley Dumanoir (1902-1959) épouse en 1953 Marie Thérèse Cécile Le Borgne
                    • Yves Franz Loÿs Marie Le Pelley Dumanoir, dit « Yves du Manoir »[g 16],[8] (1904-1928)
                    • Christiane Odette Alix Anny Le Pelley Dumanoir (1909-1943) épouse en 1935 Claude Eugène Jacques Lamort de Gail (1906-1944)
                    • Geneviève Claire Berthe Le Pelley Dumanoir (1912-1940) épouse en 1937 Guillaume Marie Elie Bertrand de Rivals-Mazères (1908-2001)
                  • Henri Marie Georges Le Pelley Dumanoir (1863-1922)[g 17],[g 18], vicomte, épouse en 1894 Marie Louise Clémence Julie Mélisse Guyot (1871-1953)
                    • Germaine Le Pelley Dumanoir (1906-1986)
                      • épouse en premières noces en 1925, Marie Louis Alfred Xavier de Pomyers (1896-1966)
                      • épouse en secondes noces en 1948, Antoine Georges Espona
                    • Charles Marie Armand Le Pelley Dumanoir (1908-1978)[g 19],[g 20], vicomte, épouse en 1930 Marguerite Marie Thérèse Chantal Ajasson de Grandsagne (1910-1998)
                      • Christian Marie Lionel Le Pelley Dumanoir, vicomte
                      • Chantal Mercedes Hélène Le Pelley Dumanoir
                      • Milène Marie Gilberte Le Pelley Dumanoir
                      • Bernadette Le Pelley Dumanoir
                      • Nadine Le Pelley Dumanoir
                      • Edith Le Pelley Dumanoir
                      • Jacqueline Marie Denyse Le Pelley Dumanoir
                      • Sophie Le Pelley Dumanoir
                • Charles René Auguste Le Pelley Dumanoir (1821-1859)
              • Anne Marie Le Pelley Dumanoir épouse Clair Pierre Antoine Le Boucher Duvigny
              • Henriette Marie Le Pelley Dumanoir (1785-...) épouse Jacques Antoine Daguenet de Hautelande
            • Hyacinthe (1738-...) Le Pelley
            • Pierre Barthélémy Le Pelley
            • Marie Le Pelley
          • Gilles Jacques Le Pelley (1693-...)
          • Pierrette Le Pelley (1694-...)
          • René Le Pelley (1695-1773), curé de Granville
          • Jean Le Pelley (1696-...)
          • Hervé Le Pelley[g 5],[Note 8] (1699-1739), sieur de Pléville, capitaine de navire,
            • épouse en premières noces en 1725, Jeanne Julienne Belliard du Saussay
              • Georges René Le Pelley de Pléville[g 6],[Note 9] (1726-1805), dit le corsaire à la jambe de bois, vice-amiral, épouse en 1757 Ursule de Rambaud(1738-1780)[9]
                • Jean René Pléville Le Pelley (1756-1783), lieutenant de vaisseau (sans descendance)
                • Marie Thérèse Le Pelley(1757-1842) épouse en 1777 Claude Luc Laugier (1759-1835)[9]
                • Thérèse Le Pelley épouse en 1787 François de Viefville
              • Jeanne Yvonne Le Pelley (1727-1729)
              • Nicolas Le Pelley (1729-1734)
              • Jeanne Pierrette Louise Le Pelley (1732-...) épouse Jean Ganne de Beaucoudray
              • Marie Le Pelley épouse Pierre François Jourdan de La Passardière
            • épouse en secondes noces en 1733, Marie Le Virais
              • (sans descendance)
          • Marguerite Charlotte Le Pelley (1700-...)
          • Jeanne Françoise Le Pelley (1702-...)
          • Jacques Le Pelley (1702-...)
          • Jacques Claude Le Pelley (1705-...)
      • Jeanne Le Pelley (1661-...)
    • Thomas Le Pelley (1634-...)
    • Jean Le Pelley (1638-...)
    • Jullien Le Pelley (1639-...)
    • Jeanne Le Pelley
    • Marie Le Pelley
    • Ollive Le Pelley

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Jean-Baptiste-Pierre de Courcelles, Dictionnaire universel de la noblesse de France : Tome deuxième : M–Z, vol. 2, Paris, au bureau général de la noblesse de France, , 492 p. (lire en ligne), p. 162 Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Albert Révérend, Annuaire de la noblesse de France : fondé en 1843 par M. Borel d'Hauterive et continué sous la direction de Vte Albert Révérend, vol. 56 (58e année), Paris, Au bureau de la publication, , 454 p. (lire en ligne), p. 204-211 Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Fougeray du Coudrey, Pléville-Le-Pelley : Mousse-Corsaire-Officier de Vaisseau Amiral-Ministre de la Marine, Granville, Imprimerie de l'Avenir républicain, , 69 p. (lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • René Fernand Marie Le Pelley du Manoir, Yves Le Pelley du Manoir : 1904-1928, Paris, Société générale d’imprimerie et d’édition, , 97 p. Document utilisé pour la rédaction de l’article
    L'ouvrage est consultable et téléchargeable depuis la bibliothèque centrale de l'École polytechnique (saisir « le pelley du manoir » en regard de « Saisir un mot ou une expression ») [lire en ligne].
  • Monique Le Pelley Fonteny et Gilles Désiré Dit Gosset, Mémoires d'un Terre-Neuvas granvillais : Eustache Le Pelley Fonteny (1745-1820, Saint-Lô, Archives départementales de la Manche, , 143 p. (ISBN 2-86050-009-X) Document utilisé pour la rédaction de l’article
    Édition établie et annotée par Monique Le Pelley Fonteny et Désiré Dit Gosset Gilles ; précédée d'une introduction historique par André Zysberg ; avec une généalogie de la famille Le Pelley par Anne Cahierre.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. [Cette famille] « a donné Michel Le Pelley, écuyer, seigneur de Digulleville, qui laissa deux enfants :
    1. Jean, qui suit,
    2. Guillelmine, mariée par contrat du 2 novembre 1578, devant les tabellions de Saint-Sauveur-le-Vicomte, à Gracies d'Ancel, seigneur de Flottes.
    Jean Le Pelley, seigneur de Digulleville, épousa en 1576, Catherine du Rozel, et ses deux petits-fils, Thomas, sieur du Mennetot, et Jean, sieur du Bois, en Tréauville, marié en 1665 à Renée Plissart, furent maintenus dans leur noblesse. »
    (in Annuaire de la noblesse de France : Le Pelley du Manoir et de Pléville, p. 204-205)
  2. « LE PELLEY, seigneurs de Mennetot, du Bois, etc., en Normandie, famille anoblie par les francs-fiefs postérieurement à la recherche de Monfaut, qui eut lieu en 1463. D'argent au pal de sable, accosté de deux demi-vols de gueules ; au chef d'azur. »
    (in Dictionnaire universel de la noblesse de France : Le Pelley, p. 162)
  3. Pierre Le Pelley[g 1], marchand de Granville, sieur des Fontenelles, est le père de la lignée selon les travaux généalogiques les plus récents.
    Pierre Le Pelley prend en effet le titre de seigneur du Manoir après l'achat en 1645 à Michel d'Argouges, seigneur et baron de Granville, de la moitié du manoir que ce dernier possède à Saint-Nicolas de Granville ; il appelle son lot le clos Pelley.
    La seconde partie du manoir sera cédée le 10 février 1674 par ce même Michel d'Argouges à Pierre Joseph Le Pelley[g 2], fils aîné de Pierre, puis la propriété est vendue en 1755 à Nicolas Deslandes qui aménage l'actuel manoir
    (in « Saint-Nicolas-près-Granville, Contribution à l’histoire d’une paroisse et d’une commune du XVe siècle au XXe siècle » Ed Presses universitaires de Caen, 2005).
    Selon l'Annuaire de la noblesse de France, parmi les branches nombreuses formées par les Le Pelley de Granville, l'une d'elles établit sa filiation suivie par acte d'état-civil (Archives municipales de Granville, Saint-Planchers, etc.) depuis Thomas Le Pelley[g 3], marié à Marguerite Le Mengnonnet, qui serait le père de la lignée et dont la descendance est :
    1. Pierre, baptisé à Granville le 7 septembre 1630 et décédé à Granville le 17 octobre 1680 ;
    2. Thomas, baptisé à Granville le 10 juin 1634 ;
    3. Jean, baptisé à Granville le 4 février 1638 ;
    4. Jullien, baptisé à Granville le 23 octobre 1630 ;
    5. Jeanne, baptisée à Granville ;
    6. Marie, baptisée à Granville ;
    7. Ollive, baptisée à Granville.
    (in Annuaire de la noblesse de France : Le Pelley du Manoir et de Pléville, p. 204-205).
    Dans les deux cas, la lignée se poursuit avec leur petit-fils est Jacques[g 4], garde du corps du roi Louis XIV.
  4. Visible de la route d'Avranches, au bout d'une grande allée, le manoir s'élève sur l'emplacement de l'ancien manoir de la famille Argouges, seigneur de Granville et patron de la première partie de l'église Notre-Dame.
    En 1645, Michel d'Argouges le cède à Pierre Lepelley, sieur du Manoir et marchand de Granville. Puis la propriété est vendue en 1755 à Nicolas Deslandes qui aménage l'actuel manoir. En 1856, Mme Céleste de Beaucoudray, née Deslandes, est dans l'obligation de vendre le manoir. Les propriétaires vont se succéder. Finalement Monsieur et Madame Duval-Lemonnier en font l'acquisition en 1931. Les descendants de cette famille en sont toujours propriétaires.
    Le manoir est une belle demeure où le granit domine. Sans doute de l'époque 1786-1789, elle est composée d'un rez-de-chaussée surélevé et d'un premier étage. La façade sud a une très belle vue sur la mer. Son parc est protégé en espace boisé classé.
    (in « Saint-Nicolas-près-Granville, Contribution à l’histoire d’une paroisse et d’une commune du XVe siècle au XXe siècle » Ed Presses universitaires de Caen, 2005)
    Le Manoir Saint-Nicolas [lire en ligne].
    Le Manoir Saint Nicolas sur la route de Granville à Avranches, [lire en ligne].
  5. a et b Pierre le Pelley, sieur du Manoir, maire de Granville, baptisé à Granville le 7 septembre 1630 et décédé à Granville le 17 octobre 1680, fut un des premiers à armer des navires pour la pêche à l'île de Terre-Neuve et sur ses bancs ; il épousa Perrette Yset, dont il eut :
    1. Jacques, né à Granville le 12 mars 1638, mort à Granville le 18 octobre 1726 ;
    2. Suzanne, baptisée à Granville le 22 mai 1661.
    (in Annuaire de la noblesse de France : Le Pelley du Manoir et de Pléville, p. 204-205)
  6. a b c d et e Jacques Le Pelley, écuyer, sieur du Manoir, garde du corps du roi Louis XIV, puis échevin de Granville, commandant pour le roi à Granville (1693-1708), se distingua lors du bombardement de cette ville en 1695, où il naquit le 12 mars 1638 ; il se maria à Granville deux fois et y mourut le 18 octobre 1726, laissant une très nombreuse postérité.
    1er lit : union avec Élisabeth Le Sauvage
    1. Nicolas Le Pelley, sieur du Manoir, cornette au régiment du roi-cavalerie, blessé au combat du Vieil-Brisach, fut baptisé à Granville le 31 mai 1685 et épousa à Granville, le 18 janvier 1711, Marie Boisard, fille de François, sieur du Mesnil-Grimeu, et d'Anne Micuin ; il mourut le 23 janvier 1733, ayant eu cinq fils et une fille ;
    2. Pierre, baptisé le 7 avril 1687, † le 9 avril 1687 ;
    3. Pierrette, baptisée le 17 décembre 1683, décédée à Granville le 19 juin 1690.
    2e lit : union le 7 septembre 1688 avec Anne Françoise de la Piganniere, fille de Robert de la Piganniere, écuyer, sieur de Fumesson, conseiller du roi, vicomte d'Avranches, et de Jacqueline Vivier
    1. Jean François, curé de Granville, né à Granville le 6 avril 1689 ;
    2. Robert Pierre, né à Granville le 1er novembre 1690 ;
    3. Gilles Jacques, né à Granville le 2 août 1693 ;
    4. René, curé de Granville, né à Grouville le 10 septembre 1693 ;
    5. Jean, né à Granville le 18 novembre 1696 ;
    6. Hervé, né à Granville le 27 mars 1699, auteur du rameau de Pléville ;
    7. Jacques, né à Granville le 18 décembre 1702 ;
    8. Jacques Claude, né à Granville le 10 décembre 1705 ;
    9. Pierrette, née à Granville le 19 juillet 1694 ;
    10. Marguerite Charlotte, née à Granville le 9 mai 1700 ;
    11. Jeanne Françoise, née à Granville le 18 décembre 1702.
    (in Annuaire de la noblesse de France : Le Pelley du Manoir et de Pléville, p. 204-205)
    Cette très ancienne famille bourgeoise avait jadis gagné dans les armements maritimes une fortune considérable.
    Au commencement du XVIIIe siècle pourtant, le patrimoine des Le Pelley était fort entamé. En effet, Jacques Le Pelley du Manoir, ancien garde-du-corps, qui avait contracté à la cour des habitudes de dépense, avait, dans le jeu et les prodigalités, dilapidé le plus clair de son bien et complètement vidé cette chambre pleine d'or, que les bonnes-gens émerveillés disaient avoir vue, jadis, chez son père, au manoir de Saint Nicolas. Il ne lui restait plus guère, à léguer à ses douze enfants, d'autre héritage que l'honneur qu'il avait acquis en 1695, comme gouverneur de Granville, dans sa défense contre les Anglais.
    (in Pléville-Le-Pelley : Mousse-Corsaire-Officier de Vaisseau Amiral-Ministre de la Marine, p. 2-3)
  7. Le 9 juillet 1695 les Anglais bombardent encore la ville de Granville : 80 maisons sont touchées et 27 à reconstruire [lire en ligne] et [lire en ligne] ; illustration (gravure hollandaise) [lire en ligne].
  8. a et b Hervé Le Pelley, sieur de Pléville, né à Granville le 27 mars 1699, fils puiné de M. du Manoir et de Melle de la Pigannière, se maria deux fois à Granville.
    1er lit : union le 4 septembre 1723 avec Jeanne Julienne Belliard, fille de Georges, sieur du Saussay, trésorier de la marine, et de Marie Ruellen
    1. Georges René, né à Granville le 26 juin 1726 et décédé à Paris le 2 octobre 1805 ;
    2. Nicolas, né à Granville le 19 janvier 1729 et décédé à Granville le 29 novembre 1734 ;
    3. Jeanne Yvonne, née à Granville le 19 août 1727, décédée à Granville le 19 juin 1729 ;
    4. Jeanne Pierrette Louise, née à Granville le 11 décembre 1732, mariée à Jean Ganne de Beaucoudray ;
    5. Marie, mariée à Pierre-François Jourdan de la Passardière.
    2e lit : union le 23 novembre 1733, à Marie Le Virais (veuve de M. Blangnerie), fille de François et de Jeanne des Douétils (sans postérité)
    (in Annuaire de la noblesse de France : Le Pelley du Manoir et de Pléville, p. 204-205)
  9. a et b Georges-René Le Pelley, sieur de Pléville, appelé M. de Pléville Le Pelley, lieutenant de frégate (17 aout 1762), capitaine de brûlot (1er janvier 1766), capitaine de vaisseau (1779), membre de la Commission consultative de la marine et chef de division (1797), contre-amiral (5 octobre 1797), vice-amiral (9 avril 1798), fut nommé Ministre de la marine et des colonies (16 juillet 1797 - 23 avril 1798), et membre du Sénat conservateur le 24 décembre 1799. Il avait été créé chevalier de Saint-Louis le 19 septembre 1773 et grand officier de la Légion d'honneur en 1804.
    M. de Pléville Le Pelley épousa à Marseille en novembre 1755, Marie Ursule Rambaud, † à Marseille le 5 novembre 1780.
    Né à Granville le 26 juin 1726, il mourut à Paris le 2 octobre 1805, ayant eu un fils et deux filles :
    1. N..., né en 1756, † en 1783.
    2. Marie Thérèse, mariée à Claude Luc Laugier, inspecteur général des Douanes, et mère de trois filles, dont les enfants furent autorisés par ordonnance royale du 2 août 1814, à joindre à leur nom celui de « Pléville »
    3. N... Le Pelley, mariée en novembre 1787 à N... de Viefville, lieutenant de vaisseau.
    (in Annuaire de la noblesse de France : Le Pelley du Manoir et de Pléville, p. 204-205)
  10. a b et c Pierre Étienne René Marie Le Pelley, comte Du Manoir Le Pelley, entré dans la marine à 17 ans, élève de port (23 mars 1787), sous-lieutenant de port (mai 1789), enseigne de vaisseau (1791), lieutenant de vaisseau (10 juillet 1793), capitaine de vaisseau (15 mai 1795), chef de division (1er juillet 1797), contre-amiral (27 novembre 1799), commandant de la ville de Dantzig (août 1811 - janvier 1814) ; il se signala à la bataille de Trafalgar, où il fut fait prisonnier, ainsi qu'à la prise de Dantzig, et avait été fait commandant de la Légion d'honneur à la création de l'Ordre en 1799.
    Sous la Restauration, le roi Louis XVIII le fit chevalier, puis commandeur de Saint-Louis en 1820, et lui accorda le titre de comte héréditaire par lettres patentes du 2 décembre 1814, portant règlement d'armoiries : coupé, au I : d'argent au vaisseau équipé d'azur; au II : parti : a) d'azur à la croix d'argent cantonnée aux 1 et 4 cantons d'une aigle éployée d'or; «aux 2 et 3, d'une étoile d'argent; b) d'or au dextrochère armé de sable, mouvant du flanc sénestre et tenant une épée du même. Né à Granville le 2 août 1770, le contre-amiral comte du Manoir Le Pelley, mourut à Paris le 6 juillet 1829, sans alliance.
    (in Annuaire de la noblesse de France : Le Pelley du Manoir et de Pléville, p. 204-205)
  11. a et b Charles Jean Marie Armand Le Pelley, vicomte du Manoir Le Pelley, enseigne de vaisseau (20 octobre 1803), lieutenant de vaisseau 11 juillet 1811), capitaine de frégate (10 juillet 1816), chevalier de la Légion d'honneur et de Saint-Louis, fut créé vicomte héréditaire par lettres patentes du 5 février 1816, avec règlement d'armoiries : d'azur, à la croix d'argent cantonnée aux 1 et 4 d'une aigle éployée d'or et aux 2 et 3 d'une étoile d'argent ; né à Granville le 23 décembre 1776, il avait épousé à Tunis, par contrat du 22 septembre 1818, Marie-Françoise de Voize.
    Le vicomte du Manoir est mort à Port-Royal (Martinique) le 15 novembre 1821, et la vicomtesse du Manoir, à Saint-Etienne-de-Crossey (Isère) en juillet 1881, ayant eu de leur union deux fils :
    1. Jacques Romain Marie Armand, né à Toulon le 19 août 1819, † à Lyon le 17 avril 1879 ;
    2. Charles René Auguste, baron du Manoir, capitaine au 63e d'infanterie, né en 1823, mort au champ d'honneur à la bataille de Magenta, le 4 juin 1839, sans alliance.
    (in Annuaire de la noblesse de France : Le Pelley du Manoir et de Pléville, p. 204-205)
  12. Le dossier est transmis par Charles Marie Armand Le Pelley du Manoir, fils de Henri Marie Georges né à Lyon le 10 septembre 1863 six minutes après son frère jumeau Mathieu Jules Marie René, père d'Yves du Manoir. Les jumeaux portent chacun le titre de vicomte sur les actes d'état civil – mariage, naissance et, le cas échéant, décès des enfants – et signent tous deux vicomte Le Pelley Dumanoir[g 10],[g 11], et sa famille est reconnue en tant que famille subsistante de la noblesse française[7].
  13. Robert Pierre le Pelley[g 12], écuyer, sieur de Fontenelle et du Manoir, officier, né à Granville le 1er novembre 1690, épousa Marie Gigeon de Kermain, dont trois fils :
    1. Louis Pierre Étienne, né à Granville le 19 décembre 1733, marié à Granville le 27 mars 1765 à Jeanne Elisabeth Lucas de Lezeaux ;
    2. Pierre Barthélémy le Pelley du Manoir, officier de marine, qui périt dans le naufrage du « Superbe » commandé par son cousin, M. de Montabé ;
    3. Hyacinthe, né à Granville le 28 juillet 1738 ;
    4. Marie, mariée à Jean Bapliste Eustache Paris, sieur du Val.
    (in Annuaire de la noblesse de France : Le Pelley du Manoir et de Pléville, p. 204-205)
  14. Louis Pierre Étienne Le Pelley du Manoir[g 13], écuyer, né à Granville le 19 décembre 1733, épousa à Granville le 27 mars 1765, Jeanne Elisabeth Lucas de Lezeaux, fille de Charles Marie Lucas de Lezeaux, seigneur de Saint-Pair et de Saint-Aubin des Pruaux, et d'Yvonne-Vincente Bondin ; ils eurent deux fils et deux filles :
    1. Pierre Étienne René Marie Le Pelley, comte Du Manoir Le Pelley, né à Granville le 2 août 1770, mort à Paris le 6 juillet 1829, sans alliance.
    2. Charles Jean Marie Armand, né à Granville le 23 décembre 1776, a épousé à Tunis, par contrat du 22 septembre 1818, Marie-Françoise de Voize. Le vicomte du Manoir est mort à Port-Royal (Martinique) le 15 novembre 1821.
    3. Anne, mariée à M. Le Boucher Cuvigny.
    4. Henriette, mariée à M. Daguenet.
    (in Annuaire de la noblesse de France : Le Pelley du Manoir et de Pléville, p. 204-205)
  15. Jacques Romain Marie Armand Le Pelley du Manoir[g 14],[g 15], vicomte du Manoir, juge au tribunal civil de Bourgoin (Isère), puis de Grenoble, né à Toulon le 19 août 1819, épousa à Lyon le 5 août 1857, Louise Alexandrine Jullien, † à Lyon le 17 avril 1879.
    M. le vicomte du Manoir est décédé à Grenoble le 17 janvier 1882, ayant eu quatre enfants, deux fils et deux filles.
    1. Mathieu Jules Marie René, vicomte du Manoir, né à Lyon le 10 septembre 1863, marié à Montluçon le 24 septembre 1890 à Jeanne Gabrielle Marie Marguerite Compte de Tallobre.
    2. Henry Marie Georges, vicomte du Manoir, né à Lyon le 10 septembre 1863, frère jumeau du précédent, marié à Paris en juin 1894, à Marie Louise Clémence Julie Méline Guyot de Vilher.
    3. Henriette Marie, mariée le 10 août 1881, à Fernand du Repaire.
    4. Marthe, née en 1871, † à Grenoble en juillet 1878.
    (in Annuaire de la noblesse de France : Le Pelley du Manoir et de Pléville, p. 204-205)
  16. Mathieu Jules Marie René Le Pelley[g 10],[g 11], vicomte du Manoir, né à Lyon le , a épousé à Montluçon (Allier) le 24 septembre 1890, Jeanne Gabrielle Marie Marguerite Compte de Tallobre, fille de Pierre Jules Compte de Tallobre et de Amable Gabrielle Barbe Marie de Champs, née le à Fontannes (Haute-Loire), décédée à Paris le (à 70 ans).
    M. le vicomte du Manoir est décédé à Paris le (à 60 ans), ayant eu 5 fils et 5 filles :
    1. René Fernand Marie, né le à Saint-Étienne-de-Crossey (Isère), décédé le (à 41 ans) à Saint-Pierre-de-Lamps (Indre)
    2. Yolande Marthe Marie, née le à Saint-Étienne-de-Crossey, décédée le (à 5 ans) à Saint-Étienne-de-Crossey
    3. Yvonne Mathilde Marie, née le à Saint-Étienne-de-Crossey, décédée le (à 1 an) à Paris
    4. Jeanne Édithe, née le à Saint-Étienne-de-Crossey, décédée le (à 1 an) à Paris, sœur jumelle de la précédente
    5. Georges Henri Marie, né le à Paris, décédé en juin 1992 (à 94 ans) à Washington (USA)
    6. Guy Pierre Noël, né le à Paris, décédé le (à 97 ans) à Paris
    7. Alain Alphonse Marie, né le , décédé le (à 57 ans) à Paris
    8. Yves Franz Loÿs Marie, né le à Vaucresson (Seine-et-Oise), décédé le (à 23 ans) à Reuilly (Indre)
    9. Christiane Odette Alix Anny, née le à Montauban-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), décédée le (à 33 ans) à Paris
    10. Geneviève Claire Berthe, née le à Paris, décédée le (à 27 ans) à Toulouse (Haute-Garonne)

Références[modifier | modifier le code]

Site Geneanet[modifier | modifier le code]

Cet article puise ses sources particulièrement documentées de deux généalogies du site GeneaNet, site Internet de généalogie proposant une base de données alimentée par les participants et à destination du public :

  • La base Généalogie de yveslepelleydumanoir entièrement consacrée à la généalogie d'Yves du Manoir [lire en ligne] ;
  • La base Pierfit mise en ligne il y a plus de 10 ans par Guillaume de Tournemire [lire en ligne].
  1. a b et c Guillaume de Tournemire, « Pierre, sieur des Fontenelles, Le PELLEY », sur le site de généalogie Geneanet (consulté le 6 décembre 2014).
  2. a b et c Guillaume de Tournemire, « Pierre Joseph Le PELLEY du MANOIR », sur le site de généalogie Geneanet (consulté le 26 octobre 2014).
  3. Guillaume de Tournemire, « Thomas Le PELLEY », sur le site de généalogie Geneanet (consulté le 6 décembre 2014)
  4. a b c et d Guillaume de Tournemire, « Jacques Le PELLEY du MANOIR », sur le site de généalogie Geneanet (consulté le 26 octobre 2014).
  5. a et b « Hervé LE PELLEY (PLÉVILLE) », sur le site de généalogie Geneanet (consulté le 26 octobre 2014).
  6. a et b Guillaume de Tournemire, « Georges René Le PELLEY de PLÉVILLE le corsaire à la jambe de bois », sur le site de généalogie Geneanet (consulté le 26 octobre 2014).
  7. a b et c Guillaume de Tournemire, « Pierre Etienne René Marie, comte LE PELLEY du MANOIR », sur le site de généalogie Geneanet (consulté le 26 octobre 2014).
  8. a et b Alain Brachon, « Charles Marie Jean Armand LE PELLEY DUMANOIR », sur le site de généalogie Geneanet (consulté le 26 octobre 2014).
  9. a et b Guillaume de Tournemire, « Charles Marie Jean Armand, vicomte LE PELLEY du MANOIR », sur le site de généalogie Geneanet (consulté le 26 octobre 2014).
  10. a b c et d Alain Brachon, « Mathieu Jules Marie René LE PELLEY DUMANOIR », sur le site de généalogie Geneanet (consulté le 26 octobre 2014).
  11. a b c et d Guillaume de Tournemire, « Mathieu Jules Marie René Le PELLEY du MANOIR », sur le site de généalogie Geneanet (consulté le 26 octobre 2014).
  12. a et b Guillaume de Tournemire, « Robert Pierre LE PELLEY du MANOIR », sur le site de généalogie Geneanet (consulté le 26 octobre 2014).
  13. a et b Guillaume de Tournemire, « Louis Pierre Étienne Le PELLEY du MANOIR », sur le site de généalogie Geneanet (consulté le 26 octobre 2014).
  14. a et b Alain Brachon, « Jacques Romain Henri Armand LE PELLEY DUMANOIR », sur le site de généalogie Geneanet (consulté le 26 octobre 2014).
  15. a et b Guillaume de Tournemire, « Jacques Romain Henri Armand Le PELLEY du MANOIR », sur le site de généalogie Geneanet (consulté le 26 octobre 2014).
  16. Alain Brachon, « Yves Franz Loÿs Marie LE PELLEY DUMANOIR », sur le site de généalogie Geneanet (consulté le 31 décembre 2013).
  17. Alain BRACHON, « Henri Marie Georges LE PELLEY DUMANOIR », sur le site de généalogie Geneanet (consulté le 26 octobre 2014).
  18. Guillaume de Tournemire, « Henri Marie Georges Le PELLEY du MANOIR », sur le site de généalogie Geneanet (consulté le 26 octobre 2014).
  19. Alain Brachon, « Charles Marie Armand LE PELLEY DUMANOIR », sur le site de généalogie Geneanet (consulté le 26 octobre 2014).
  20. Guillaume de Tournemire, « Charles Marie Armand Le PELLEY du MANOIR », sur le site de généalogie Geneanet (consulté le 26 octobre 2014).

Autres sources[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Annuaire de la noblesse de France : Le Pelley du Manoir et de Pléville, p. 204-205
  2. Bernard Stéphane, Dictionnaire des noms de rues, éditions Mengès, 1977, (ISBN 2-85620-018-4), p. 742-743.
  3. a et b Yves Le Pelley du Manoir : 1904-1928, p. 1-2
  4. Rue Saint-Jean (Granville) [lire en ligne]
  5. a et b Régis Valette, Catalogue de la noblesse française au XXIe siècle, Paris, Éditions Robert Laffont, , 410 p. (ISBN 2-221-09701-7)
  6. Anne Mézin, Les consuls de France au siècle des lumières (1715-1792), volume 1, Peter Lang, 1998, 974 pages, (ISBN 978-2-11089-158-7), p. 240, [lire en ligne]
  7. « Le Pelley du Manoir - 17 décembre 1949 », sur le site de l'Association de la noblesse française (consulté le 8 janvier 2014).
  8. Alain Brachon, Serge Delwasse et Julien Ricaud, « Yves du Manoir, des mythes au mythe », sur le site personnel d'Hervé Kabla, (consulté le 21 janvier 2014).
  9. a et b Jean II Rambaud (1703-1762), beau-père de Georges-René Pléville Le Pelley [lire en ligne]