Famille Görgey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Görgey
Armoiries de la famille.
Armoiries de la famille : Görgey

Période Depuis le XIIIe siècle
Pays ou province d’origine Drapeau du Royaume de Hongrie Royaume de Hongrie
Allégeance Drapeau du Royaume de Hongrie Royaume de Hongrie
Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie
Fiefs tenus Görgő; Toporcz

Görgey de Görgő et Toporcz (görgői és toporczi Görgey en hongrois) est le patronyme d'une ancienne famille de la noblesse hongroise.

Histoire[modifier | modifier le code]

Originaire du comitat de Szepes[1] dont elle est l'une des plus ancienne famille, elle remonte à Illés et son fils Jordán qui reçoivent 1278 du roi Ladislas IV de Hongrie le village de Görgő pour leurs loyaux services rendus à lui et à son père Étienne V, avec comme condition que lui et ses descendants paient chaque année à la Saint-Martin une pièce d'or[2].

Trois fils d'Illés, Arnold, István et Jordán II, vivaient encore du temps du roi Charles Ier. Parmi eux István était comte (főispán) des Saxons de Szepes. Ils se sont particulièrement illustrés en 1312 à Rozgony lors de la bataille contre Máté de Trencsén, où Jordán II a bravement perdu la vie sur le champ de bataille. Le roi, confirmant alors en 1312 pour Arnold et István leur donation antérieure quant à Görgő, remit à perpétuité la dette d'une pièce d'or chaque année, en les obligeant, comme les autres nobles du pays, au devoir de service militaire à leurs propres frais quand il y en a besoin[2].

Membres notables[modifier | modifier le code]

  • István Görgey (fl. 1312), főispán (comte suprême) des Saxons au XIVe siècle.
  • Jób Görgey (première partie du XVIIe siècle), maître de la cour (udvarmester) de la princesse Gábor Bethlen née Catherine de Brandebourg.
  • Cette famille donna de très nombreux alispán du comitat de Szepes dont Benedek Görgey (fl. 1450), Lőrincz Görgey (fl. 1548-1558), László Görgey (fl. 1582), Kristóf Görgey (fl. 1567-1589), János Görgey (1639-1714), Ezechiel (fl. 1668), Boldizsár (fl. 1685-1696), Lőrincz (fl. 1723), Ezechiel (fl. 1749-1761) etc.
  • Marton Görgey († 1807), chanoine d'Esztergom. Nommé évêque de Pécs le 1er août 1808, il meurt avant son intronisation.
  • Artúr Görgey (1818-1916), célèbre général de la Révolution hongroise de 1848.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (hu) Nagy Ivan, Magyarország családai czímerekkel és nemzékrendi táblákkal.
  2. a et b (la) Carolus Wagner, Analecta Scepusii Sacri Et Profani, Vienne, , 392 p. (ISBN 1286085799, lire en ligne)