Famille Friedrich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Portrait de donateur du maître verrier du Nord de la Bohême, Martin Friedrich le Jeune et sa famille (vers 1596).

Les Friedrich sont la plus ancienne famille germano-bohêmienne de vitraillistes .

Histoire[modifier | modifier le code]

Il y a 750 ans, émerge le nom des Friedrich, la plus ancienne famille allemande de Bohême de vitraillistes, qui contribue grandement à la création du célèbre cristal de Bohême. À l'époque pré-Hussite, ils produisent d'étonnantes œuvres d'art vitrée près de Daubitz, aujourd'hui appelé Doubice. Au cours des 16e et 17e siècles, à la suite du développement par la famille de leurs usines de verre dans l'Oberkreibitz, de nos jours Horní Chřibská (en), l'art du verre de Bohême connaît son premier apogée.

L'expansion de cette famille de verriers dans de nombreux pays européens est sans précédent. Ses dynasties de maîtres verriers ont fait l'histoire du verre en Bohème, Silésie, Autriche, Tyrol et Slovénie. Ses verriers ont prouvé leurs compétences artistiques et techniques dans le Brandebourg, en Saxe, Thuringe, Bavière, Styrie, Slovaquie, Croatie etc. L'artiste verrier bien connu Friedrich Egermann (de) compte aussi parmi les descendants de la famille ainsi que l'historien de la nature et explorateur de l'Amérique du Sud, Thaddäus Haenke (de).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Walter A. Friedrich: Die Wurzeln der nordböhmischen Glasindustrie und die Glasmacherfamilie Friedrich. Fürth) 2005, publié par l'auteur. (ISBN 3-00-015752-2)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]