Famille Fráter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fráter
Armes de la famille.
Armes de la famille : Fráter

Blasonnement D'azur au cheval cabré d'argent le cou transpercé d'une flèche, posé sur une terrasse de sinople
Période depuis le XIIIe siècle
Allégeance Drapeau du Royaume de Hongrie Royaume de Hongrie

Fráter de Ipp, Erkeserű et Bélmeze (en hongrois : ippi, érkeserűi és bélmezei Fráter) est le patronyme d'une ancienne famille de la noblesse hongroise.

Origines[modifier | modifier le code]

Cette famille remonte à l'ère des Árpád et est issue du clan Dobra (Fráter de genere Dobra). Elle perd ses domaines au fil du temps et ses membres apparaissent au milieu du XIIIe siècle comme des "servants" ou "sergents du château" (jobbagiones ou servientes castri) de Bacs. Par leurs mérites sous le règne de Étienne V de Hongrie, Marczel et ses fils Kelemen et Márton sont libérés de leur condition et deviennent en 1265 des "serviteurs royaux". Les deux frères sont cités en 1273 et en 1276 dans des dons royaux. La branche de Kelemen, dite de Nagy-Kezi, s'éteint en 1475.
Balás Fráter de Mátyok-Kezi, ou son fils Miklós, se serait installé en Croatie vers le milieu du XIVe siècle et serait l'ancêtre de la famille Utjesenich (ou Utješinović). Ce nom, qui signifie "consolateur", aurait été donné à l'un des descendants pour la générosité et la philanthropie dont il aurait fait preuve envers le peuple en période de guerre. Le cardinal Giorgio Martinuzzi (1482–1551), né Utješinović, en serait l'un des descendants.

Membres notables[modifier | modifier le code]

Liens, sources[modifier | modifier le code]