Famille Dior

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La famille Dior est une famille française originaire de Savigny-le-Vieux, puis établie vers 1865 à Granville, dans la Manche, en Normandie.

Elle a notamment donné le grand couturier Christian Dior.

Histoire[modifier | modifier le code]

Louis Jean Dior (1812-1874) fonda la société d'engrais chimiques « L. Dior » à Granville (Manche), qui produira notamment les lessives « Saint-Marc » et les eaux de javel « Dior ».
La famille Dior fonde également la brasserie Delamotte-Dior.

Au XXe siècle, Christian Dior donne son nom aux « Parfums Christian Dior » ainsi qu'à l'entreprise « Christian Dior ».

Filiation[modifier | modifier le code]

  • Michel Dior (1753-1823), laboureur à Savigny-le-Vieux, marié en 1796 à Madeleine Couillard.
    • Louis Jean Dior (1812-1874), négociant et industriel, fondateur des usines d'engrais Dior à Granville (Manche), maire de Savigny-le-Vieux (Manche), marié en 1836 avec Anne Girod (1811-1874).
      • Louis Dior (1837-1904), directeur de l'usine familiale d'engrais chimiques, marié à Ernestine Bouttevillain.
        • Georges Dior (1870-1914), industriel.
      • Lucien Dior (1841-1904), président de la Chambre de commerce de Granville et maire de Granville de 1890 à 1892, marié en 1866 à Marie Angé (1847-1885).
        • Lucien Dior (1867-1932), industriel, député de la Manche, ministre du Commerce et de l'Industrie (1921-1924), marié à Charlotte Lhomer.
          • Jacques Dior (1894-1978), polytechnicien, officier d'artillerie et administrateur de sociétés, marié à Germaine Le Belin de Chatellenot.
          • Jehan Dior (1898-1990), diplomate à Londres, marié à Margaret Larkin.
            • Sean Dior (1940-2016), directeur ITT en Belgique.
          • Pierre Dior (1901-1964), docteur en droit, conseiller référendaire à la Cour des comptes, marié en 1938 à Hélène Sauvagnat (1910-1986).
      • Alexandre Dior (1844-1907), industriel, marié en 1871 à Ernestine Angé.
        • Maurice Dior (1872-1946), ingénieur agronome, industriel, marié en 1898 avec Madeleine Martin (1879-1931).
        • Henri Dior (1876-1966), avoué puis magistrat, marié en 1905 à Jeanne Black (1882-1933).
          • Elisabeth Dior(1906- ...), enseignante, mariée aux Etats-Unis à Georges Gaenslen, géologue.
            • Tony Gaenslen (1941), avocat.
          • Alexandre Dior (1908-1994), vice-président du tribunal de première instance de la Seine, conseiller à la Cour d'appel de Paris, marié à Simone Le Coupé-Grainville puis à Micheline Masson.:
            • Catherine Dior (1940-2016).
            • Eric Dior (1953), journaliste.
            • Thierry Dior (1959).
          • Michel Dior (1911-1996), commissaire de police, marié en 1940 à Elisabeth Rufflé (1916-2007).
            • Monique Dior (1942), juriste d'entreprise, deux enfant, Stéphanie (1964) et Kim (1965).
            • Bertrand Dior (1943-2019), cadre commercial, une enfant, Marie (1984).
            • Odile Dior (1947), hôtesse de l'air, mariée à Jean-Pierre Philippe, deux enfants, Aurélien (1975) et Clémence (1979).
            • François Dior (1950), magistrat, marié en 1981 à Marie-Louise Albina (1951), deux enfants, Alexandra (1979) et Renaud (1982).
      • Victor Dior (1849-1890), chimiste, marié en 1878 à Mélanie Perrier (1857-1936).
        • Edmond Dior (1883-1948), chansonnier.

Châteaux et demeures[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les Dior avant Dior. Saga d'une famille granvillaise, Archives départementales de la Manche, 2005
  • Florence Lecellier, La famille Dior, une famille à l'esprit d'entreprise, Revue de l'Avranchin et du Pays de Granville,
  • Marie-France Pochna, Christian Dior, Paris, Flammarion, coll. « Grandes biographies » (réimpr. 2004) (1re éd. 1994), 387 p. (ISBN 978-2080687791)
  • Henri Jouve, Dictionnaire biographique des notabilités de la Manche, 1894
  • Nicolas Le Coutour, Richard Anacréon, 1907-1992 : le merle blanc de la Monaco du Nord, 2001
  • Fabienne Ekizian-Dessis, Il était une fois... les Dior, Editions OREP, 2019

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]