Famille Bureau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Image représentant deux personnes Cette page explique l’histoire ou répertorie les différents membres de la famille Bureau.

Bureau
image illustrative de l’article Famille Bureau

Blasonnement D'azur, au chevron potencé et contre-potencé d'or, accompagné de trois burettes d'or.
Pays ou province d’origine Région nantaise
Demeures Château de la Meilleraye (Riaillé)
Château de la Provostière (Riaillé)
Château de Tréguel (Guémené-Penfao)
Château du Port-Hubert (Sucé-sur-Erdre)

La famille Bureau de Nantes est une famille dont les membres ont joué un rôle important dans de cette ville au XIXe siècle et au XXe siècle.

Il est possible qu'il s'agisse de la même famille que Jean Bureau, Grand maître de l'artillerie du Roi Charles VII, durant la guerre de Cent Ans (les deux familles ont le même blason), cependant, aucune source ne peut le justifier.

Cet article présente les membres les plus importants de cette famille.

Généalogie[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Julien Bureau
1725-1780
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Louis-Aimé Bureau
1764-1852
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Louis-Marcellin Bureau
1795-1895
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Édouard Bureau
1830-1918
 
 
 
Léon Bureau
1836-1900
 
 
 
 
Émile Bureau
1832-1902
 
 
 
Étienne Bureau
1845-1941
 
 
Louis Bureau
1847-1936
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Maurice Bureau
1861-1944
 
 
 
Madeleine Bureau
1867-1944
 
Émile Bureau
1858-1926
 
 
 
Gustave Bureau
1868-1951
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Maurice Bureau
1889-1970
 
 
 
 
Robert Bureau
1898-1972
 
 
 
Yves Bureau
1900-1993
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
François Bureau
1921-1945

Personnalités notables[modifier | modifier le code]

Julien Bureau (1725-1780)[modifier | modifier le code]

Julien Bureau (1725-1780)

Julien Bureau est né le 28 février 1725 à Nantes et mort le 1er janvier 1780 dans la même ville.

Il se marie avec Catherine Richeux. Ils auront ensemble 10 enfants, dont Louis-Aimé Bureau.

il est régent de la Faculté de médecine de Nantes, recteur de l'Université de Nantes et médecin des Hôpitaux.

Louis-Aimé Bureau (1764-1852)[modifier | modifier le code]

Louis-Aimé Bureau est né le 25 septembre 1764 à Nantes et mort dans la même ville le 15 avril 1852. Il est le cinquième enfant de Julien Bureau.

Il se marie avec Émilie-Rose Bonnier de La Pellière, avec laquelle il aura 5 enfants, dont Louis-Marcellin Bureau. Il est également le grand-père de Pitre de Lisle du Dréneuc.

Il est négociant armateur, juge au tribunal de commerce et conseiller municipal de Nantes de 1815 à 1830. Il habitait au 4, place du Commerce, à Nantes.

En juillet 1846, il a acheté le château de la Meilleraye, qui appartient toujours aujourd'hui à la famille[1].

Louis-Marcellin Bureau (1795-1895)[modifier | modifier le code]

Louis-Marcellin Bureau est né le 12 décembre 1795 à Nantes et mort dans la même ville le 20 janvier 1895, à l'âge de 99 ans.

Il est négociant armateur, juge au tribunal de commerce de Nantes de 1829 à 1831.

Il épouse Lucie Rozier, nièce de Ferdinand Rozier, avec laquelle il aura 5 enfants :

Ses descendants cognatiques sont regroupés au sein de l'ADLMB (association des descendants de Louis-Marcellin Bureau) et se réunissent dans des fête de famille regroupant plus de 1000 personnes. Ils sont répartis en 4 branches (les 4 fils aînés de Louis-Marcellin, Louis n'ayant pas eu d'enfant)[2]. Il est appelé le Grand-Père Cent Ans, étant mort quasiment à cet âge là.

Édouard Bureau (1830-1918)[modifier | modifier le code]

Edouard Bureau
Article détaillé : Édouard Bureau.

Louis-Édouard Bureau, né le 20 mai 1830 à Nantes, est le fils aîné de Louis-Marcellin. Il fut docteur en médecine, membre de l'Académie de Médecine et professeur du Muséum d'Histoire Naturelle de Nantes. Il épousa Marie Decroix, fille d'Adolphe Decroix. Il eut 5 enfants, dont Maurice qui épousa sa cousine germaine, Madeleine Bureau, fille de Léon.

Il meurt à Paris le 14 décembre 1918.

Émile Bureau (1832-1902)[modifier | modifier le code]

François-Émile Bureau est né le 3 mars 1832 à Nantes. Il est le second fils de Louis-Marcellin. Il entre dans la maison d’armement « Louis Bureau et fils » de son père après ses études secondaires et devient armateur.

Il épouse en 1858 Berthe Fruchard, fille d’un armateur nantais. Ils eurent ensemble 5 enfants : dont Émile et Gustave.

Peu après la mort de son père, il achète, aux descendants de Thomas Dobrée, le château du Port-Hubert, une propriété à Sucé-sur-Erdre sur les bords de l’Erdre. Il y passait beaucoup de temps à cultiver des fleurs, à pêcher et à peindre. Il est mort à Nantes, au 12 boulevard Delorme, le 10 août 1902.

Léon Bureau (1836-1900)[modifier | modifier le code]

Léon Bureau
Article détaillé : Léon Bureau.

Léon Bureau est né le 1er novembre 1837 à Nantes. Troisième fils de Louis-Marcellin, il est reconnu pour son grand intérêt et son travail pour les langues et dialectes.

Il se marie en 1862 avec Marie Lallié (sœur d'Alfred Lallié). Il aura 4 filles, dont Henriette, qui épousa Jean Babin-Chevaye, et Madeleine, qui épousa Maurice Bureau, fils d'Edouard (et donc son cousin germain).

Léon meurt à Nantes le 9 novembre 1900. Le Boulevard Léon-Bureau, dans cette même ville, a été nommé en son honneur.

Étienne Bureau (1845-1941)[modifier | modifier le code]

Marie-Jacques-Étienne Bureau est né le à Nantes. Il est le quatrième fils de Louis-Marcellin. Il fait en voyage un long voyage en 1870 pour aller voir en Amérique ses cousins maternels, les Rozier, dont une branche s'y était installée sous la Révolution. Il parcourt tous les États-Unis et séjourne à Saint Louis dans le Michigan.

Rentré à Nantes, il rejoint son père et son frère Émile dans leur métier d’armateur.

Il se marie en 1879 avec Marie Le Masne, qui lui donné 3 fils.

De compétence universellement reconnue, juriste et très bon administrateur, il est juge au Tribunal de commerce de Nantes de 1881 à 1892.

Il vécut à la Provostière, propriété de sa famille à Riaillé construite par son frère Louis, en compagnie de ce dernier, sur les bords de l’étang du même nom. Grand chasseur mais aussi passionné de pêche, Étienne fait construire, en 1925, à Croix-de-Vie, une villa dénommée « Kervel ». Il meurt en 1941 à l'âge de 96 ans.

Louis Bureau (1847-1936)[modifier | modifier le code]

Louis Bureau
Article détaillé : Louis Bureau.

Louis-Marcellin Bureau est né le 18 novembre 1847 et mort le 14 décembre 1936 à Nantes, Louis est le cinquième et dernier de fils de Louis-Marcellin et le seul à ne pas s'être marié : il aurait dit à Henri Filhol : Mais que ferais-je d’une femme, n’ai-je pas déjà épousé la Science ?[3]

Médecin et zoologiste, le square du Docteur-Louis-Bureau, à Nantes, près du Muséum d'histoire naturelle, a été nommé en son honneur.

En 1895, il fit construire le château de la Provostière, près du château de la Meilleraye, appartenant alors à son frère aîné.

Émile Bureau (1858-1926)[modifier | modifier le code]

Émile (II) Pierre Bureau est né le 14 octobre 1858 à Nantes et mort le 31 juillet 1926. Fils aîné d'Émile (I), il est docteur en médecine et professeur à l'École de médecine de Nantes. Il est le père de Robert Bureau.

Gustave Bureau (1868-1951)[modifier | modifier le code]

Gustave Édouard Bureau est né le 31 janvier 1868 à Nantes et mort le 22 février 1951. Il est le fils d'Émile (I). Il est docteur en médecine, professeur à l'École de médecine de Nantes, interne des Hôpitaux de Paris et médecin des Hôpitaux.

Marié à Yvonne Jan-Kerguistel, il est le père d’Yves Bureau, ainsi que le beau-père de Georges Goüin et de François Romefort.

Robert Bureau (1898-1972)[modifier | modifier le code]

Robert Bureau est né le 9 avril 1898 à Nantes d'Émile Bureau (1858-1926), il est médecin et professeur de médecine.

Il épouse Suzanne Merlant, fille de Francis Merlant.

Il meurt le 8 août 1972 à Nantes.

Yves Bureau (1900-1993)[modifier | modifier le code]

Yves Bureau est né le 12 juin 1900 à Nantes et mort dans la même ville le 24 mars 1993, il est interne des Hôpitaux de Paris, professeur de médecine et président de la Société française de dermatologie et de syphiligraphie (SFDS)

Il est fait chevalier de la Légion d'honneur et de l'Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand.

Il épouse Annick Lecointre, petite-fille de Gustave Massion.

Il meurt le 24 mars 1993.

François Bureau (1921-1945)[modifier | modifier le code]

François Bureau (appelé Fanchick) est né le 23 avril 1921 à Nantes. Il est l'aîné des 8 enfants de Maurice (II) Bureau et de Maï Hersart de La Villemarqué, petite-fille de Théodore Hersart de La Villemarqué.

Il est élève à l'École militaire de Saint-Cyr.

Résistant, il est déporté et meurt en déportation le 21 avril 1945 au camp de concentration de Nordhausen[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Seigneuries de Riaillé : La Meilleraie ou Meilleraye ou Melleray », sur chouannerie.chez-alice.fr (consulté le 21 avril 2016)
  2. « Les 1 236 membres de la famille Bureau se retrouvent », sur Ouest-France.fr (consulté le 18 avril 2016)
  3. Paru dans le Bulletin de la Société zoologique de France en 1898 (volume XXIII, p. 32). Cité par Fox (1976).
  4. Page consacrée à François Bureau sur resistance44