Famille Audren de Kerdrel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Famille Audren de Kerdrel
Image illustrative de l’article Famille Audren de Kerdrel
Armes

Blasonnement De gueules à trois tours couvertes d'or, maçonnées de sable 2, 1
Devise « Tour à tour »
Branches Kerdrel
Kervino
Période XVe siècle-XXIe siècle
Pays ou province d’origine Finistère (Bretagne)
Demeures Manoir de Kerdrel (Lannilis)
Charges Député
Sénateur
Fonctions militaires Général de brigade
Preuves de noblesse
Réformation de la noblesse 1669 et 1671 à Rennes

La famille Audren de Kerdrel est une famille subsistante de la noblesse française, d'ancienne extraction, originaire du Finistère (Bretagne). Elle a été maintenue noble en 1669 et 1671 devant le Parlement de Bretagne, à Rennes.

Elle compte parmi ses membres des hommes politiques et un général de brigade.

Histoire[modifier | modifier le code]

La famille Audren de Kerdrel trouve son origine à Lannilis, au pays de Léon (Finistère), où elle prit son nom de la terre de Kerdrel.

La filiation suivie de cette famille commence avec Yvon Audren, seigneur de Kerdrel, auteur d'un acte de complément de succession en 1506 avec son épouse Catherine Gourio[1]. Yvon Audren a été maintenu noble lors de la Montre de 1481 à Lannilis. Un Yvon Audren, probablement le même, avait été maintenu noble en 1467 en Léon[1].

Son fils Olivier Ier Audren, mort après 1540, marié à Louise Doillou, fut père d'Olivier II Audren, seigneur de Kerdrel, marié à Isabelle de Keranmear[1].

Ces derniers eurent pour fils Christophle Audren, seigneur de Kerdrel, époux de Julienne de Mescouval, d'où se poursuivit la branche ainée de Kerdrel, et d'où se forma une branche cadette, dite Audren de Kervino, maintenue noble à Rennes le , et éteinte au XVIIIe siècle[2].

Marguerite de Kermenou, veuve de Guillaume Audren, seigneur de Kerdrel, fit maintenir la noblesse de ses enfants le devant la chambre de la Réformation du Parlement de Bretagne, à Rennes[1].

Généalogie[modifier | modifier le code]

La famille Audren de Kerdrel s'est à nouveau subdivisée en plusieurs branches à partir de 1776[3] :

  • Guillaume Audren (1619-1666), seigneur de Kerdrel, épouse Marie Marguerite de Kermenou.
    • Jean-Maur Audren de Kerdrel (1651-1725), moine bénédictin et historien de Bretagne.
    • Claude Jean Audren (1653-1707), seigneur de Kerdrel, épouse Marie Louise Le Rougé, dame de Kergoulouarn.
      • Jean Claude Michel Audren de Kerdrel (1680-1727) épouse Élisabeth Louise Gabrielle Touronce, dame de Gorrequear.
        • Pierre Michel Audren de Kerdrel (1714-1788) épouse Marie Jeanne du Mescam, dame de Mescaradec.
          • Vincent Marie Casimir Audren de Kerdrel (1747-1823), maire de Lannilis de 1815 à 1823. Il épouse en 1776 Marie Louise Corentine de Gourcuff, dame de Tréménec.
            • Jean Audren de Kerdrel (1781-1813), maire de Lannilis de 1807 à 1813. Il épouse Perrine de Callouët de Lanidy.
              • Casimir Audren de Kerdrel (1807-1862) épouse Sidonie Le Borgne de Keruzoret.
                • Amaury Audren de Kerdrel (1836-1921, conseiller général du Finistère, maire de Plouvorn de 1880 à 1921. Il épouse Allyre Marie Cécile Renée de Pluvié.
                • Clémentine Audren de Kerdrel (1840-1893) épouse Henri de Nompère de Champagny (1831-1885).
                  • Henri de Nompère de Champagny (1859-1933) épouse Pauline de Curel.
              • Paul Vincent Audren de Kerdrel (1809-1889), conseiller général et député du Morbihan. Il épouse Pauline Antoinette Marie de La Boëssière de Lennuic.
                • Roger Audren de Kerdrel (1841-1929), général de brigade, sénateur. Il épouse Aldegonde-Charlotte-Marie-Madeleine de Vassinhac d'Imécourt.
            • Casimir Eugène Audren de Kerdrel (1784-1834), maire de Lorient de 1821 à 1830. Il épouse Adèle Marie Esnoul des Châtelets.
              • Vincent Audren de Kerdrel (Vincent Paul Marie Casimir) (1815-1899), député, sénateur, vice-président du Sénat. Il épouse Anne Alexandrine Marie Nouvel de la Flèche.
            • Jean Marie Audren de Kerdrel (1787-1825), maire de Lannilis de 1823 à 1825.
            • Charles Marie Gaspard Audren de Kerdrel (1790-1857), maire de Lannilis de 1825 à 1830. Il épouse Marie Denise Josèphe Poullou.
              • Vincent Marie Charles Audren de Kerdrel (1821-1891). Il épouse Marie Bonne Anne Michel de Kerhorre.
              • Paul Charles Marie Audren de Kerdrel (1827-1901), maire de Lannilis de 1882 à 1901. Il épouse Marie Jenny Louise Villart.
                • Paul Jean Marie Audren de Kerdrel (1856-1905), maire de Lannilis en 1901. Il épouse Jeanne Adrienne Augustine Halligon.
                  • Joseph Paul Marie Audren de Kerdrel (1883-1939) épouse Yvonne Anne Marie Sidonie Ronin.
                    • Jacques Yves Jean Audren de Kerdrel (1921-2009) épouse Yvette Anne Gabrielle Lardenois.
                      • Jean-Paul Jacques Audren de Kerdrel (1945).
                  • Jean Marie Louis Joseph Audren de Kerdrel (1885-1948), maire de Lannilis de 1935 à 1947. Il épouse Jacqueline Sylvie Marie Juliette Boscal de Réals.
          • Toussaint Julien Audren de Kerdrel (1748-1819), garde du corps du roi Louis XVI. Il épouse Thérèse Salaun de Kerommès.

Galerie[modifier | modifier le code]

Situation contemporaine[modifier | modifier le code]

La famille Audren de Kerdrel a été admise à l'Association d'entraide de la noblesse française (ANF) le [6].

Le manoir de Kerdrel, à Lannilis, figure toujours dans le patrimoine familial (chez une branche cadette), quoique les Kerdrel ne résident plus à Lannilis depuis l'après-guerre[7].

Selon le spécialiste français de la noblesse Régis Valette, la famille comptait 70 représentants masculins vivants en 2007[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Georges Le Gentil de Rosmorduc, La Noblesse de Bretagne devant la Chambre de Réformation (St-Brieuc, 1905).
  2. Jérôme Floury, Eric Lorant, Catalogue généalogique de la Noblesse bretonne, Rennes, 2000.
  3. Henri de La Messelière, Filiations bretonnes, Prudhomme, Saint-Brieuc, 1912, tome 1, pages 58-62
  4. Bottin mondain, édition 1980, page 939.
  5. Biographie d'Hervé Audren de Kerdrel.
  6. « Table des familles », sur le site de l'Association d'entraide de la noblesse française
  7. Patrimoine de Lannilis
  8. Régis Valette, Catalogue de la noblesse française, éd. Robert Laffont, Paris, 2007

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle, tome 2, pages 59 à 61, lire en ligne
  • Joseph-Marie de Kersauson de Pennendreff - 1831 - Histoire généalogique de la maison de Kersauson, par J. de Kersauson,... (1er décembre 1884.), [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]