Fallou Mbacké

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mbacké.

Serigne Mouhamadou Fadl Mbacké (1888-1968) est le second calife des mourides. Il succéda à Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké. Il est le fils de Cheikh Ahmadou Bamba qui est le fondateur du mouridisme.

Sa mère Soxna Awa Bousso[1] appartient à une famille de grands érudits qui a donné plusieurs imams à Touba. Serigne Fallou est né le à Darou Salam[2], jour anniversaire de l'ascension de Mahomet. Le Magal Kazu Rajab qui marque son anniversaire est un événement bien connu, qui est assisté par des centaines de milliers disciples. Nombreuses sont les personnes qui vivent avec la conviction qu'il suffit de faire appel à Serigne Fallou sept fois pour obtenir la réalisation de ses désirs. Serigne fallou a été un grand érudit, il a écrit plusieurs exemplaires du coran pour son père et il a aussi été un grand sage qui éduquait les fidèles sans les vexer parce qu’il le faisait avec humour et avec un bon wolof, plusieurs de ses paroles sont encore utilisés comme des adages. Il était aussi très généreux, bien qu'il ait été le khalif général des mourides avec plusieurs milliards qui passaient par ses mains et la construction de la grande mosquée de Touba dont il a poursuivi et achevé, à son rappel à Dieu, il n'a laissé comme héritage en argent à ses enfants que 800.000 fcfa. Son fils aîné est Serigne Modou Bousso Dieng. Il a hérité de son père le surnom de « Na ame mou am, doufi am dou am »[1]. En effet, Fallou était supposé être crédité du don de voir se réaliser toutes les prières qu'il formulait, comme s'il donnait des ordres aux éléments. Il entretenait des relations très affectives avec les individus. Son mausolée est l'un des plus visités à la grande mosquée de Touba.

Sous le Ndigueul de son père et guide, Serigne Fallou a fondé plusieurs villages : NDINDY (1913) , BOGOREL (1914) , MBEPP(1930) , MERINA BOBO(1932) , KHAYANE(1938) , TOUBA MERINA(1948) , NAYROUL MARAME(1952) , ALIYEU(1950) , TOUBA SOURANG(1961) , TOUBA BOGO(1962). ne pa oublier SAM YABAL village qui se situe apres touba belel vilage créer par serigne abdou Lahad 3 em khalife de serigne touba.

1758199502665Il était un grand bâtisseur et un grand agriculteur.

Il a fondé le célèbre marché "Occasse" qui est un lieu attractif et économique de la ville sainte de Touba. Son fils Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké a été le sixième calife de son illustre grand père Cheikh Ahmadou Bamba(Serigne Touba).

C'est dans la nuit du 06 août 1968 que El Hadj Mouhamadou Fallou Mbacké s'éteignit à Touba plongeant le monde mouride dans une tristesse jamais égalée.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

• Abdou Seye, Des hommes autour du Serviteur de l'Envoyé - Aperçu biographique de disciples de Cheikh Ahmadou Bamba, Édition 1438 h / 2017. lien

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) « Les Khalifes - Serigne Mouhamadou Fadilou Mbacke (1945 - 1968) », sur www.htcom.sn (consulté le 27 juin 2010)
  2. (fr) « Fallou Mbacke : Un grand érudit au service de la communauté », sur www.seneweb.com, (consulté le 27 juin 2010)

a,aa darou sallam