Falcarius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Falcarius
Description de cette image, également commentée ci-après
Squelette reconstitué de Falcarius (Utah Museum of Natural History)
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre Theropoda
Clade  Therizinosauria

Genre

 Falcarius
Kirkland et al., 2005

Nom binominal

 Falcarius utahensis
Kirkland et al., 2005

Falcarius (« porteur de faucille ») est un genre de dinosaures théropodes du groupe Therizinosauria découvert dans la formation de Cedar Mountain, datée du Barrémien, étage du Crétacé inférieur, dans le centre-est de l'Utah[1].

Découvertes[modifier | modifier le code]

Les restes de Falcarius sont découverts pour la première fois en 1999 par un collectionneur professionnel, Lawrence Walker, dans le site de la carrière Crystal Geyser dans le comté de Grand, dans l'est de l'Utah. Il informe James Kirkland de cette découverte, lequel avec une équipe de l'Utah Geological Survey (en) commence à partir de 2001 à découvrir les ossements qui avèrent être présents dans 8 000 m2 de la Formation de Cedar Mountain. Deux vastes couches d'ossements sont découvertes, appartenant à des centaines, voire des milliers d'individus d'une espèce nouvelle. Le nombre minimum d'individus est estimé en 2006 à trois cents[2]. En 2005, plus de deux mille spécimens ont été mis au jour, consistant principalement en des ossements désarticulés[1], incluant des restes d'individus juvéniles[2]. En 2008, un second site est signalé, la carrière Suarez, avec principalement des individus adultes, ou peut-être d'un type légèrement différent. En 2010, le nombre de spécimens trouvés dans la carrière d'origine atteint plus de 2 700[3], et plus de 3 000 sont signalés dans une étude ultérieure cette même année[4].

Alors qu'un premier rapport scientifique concernant Falcarius a été publié en 2004[5] et qu'une boîte crânienne et le squelette appendiculaire antérieur ont été partiellement décrits cette même année[6], le genre et l'espèce F. utahensis n'ont été nommés formellement qu'en mai 2005 dans un article de la revue Nature[1].

L'holotype, UMNH VP 15000, consiste en une boîte crânienne partielle. L'espèce possède plusieurs dizaines de paratypes et, en-dehors de cet hypodigme, des douzaines d'ossements sont également attribués à F. utahensis[1].

Description[modifier | modifier le code]

Crâne reconstitué de Falcarius utahensis.

À partir de l'examen d'os fossilisés de plusieurs animaux, les scientifiques ont montré que Falcarius utahensis avait une longueur moyenne de 3,7 à 4 m et une hauteur d'un peu plus de 1,2 m. Les plus petits individus juvéniles trouvés avaient une longueur d'environ un demi-mètre[2]. Le poids a été estimé à une centaine de kilogrammes par Gregory S. Paul[7].

Classification[modifier | modifier le code]

Le cladogramme suivant montre la position de Falcarius suivant l'analyse phylogénétique menée par Lyndsay Zanno en 2010[4].

Therizinosauria

Falcarius


Therizinosauroidea

Beipiaosaurus




Alxasaurus




Erliansaurus




Neimongosaurus




Enigmosaurus




Suzhousaurus


Therizinosauridae

Nanshiungosaurus



Segnosaurus



Erlikosaurus



Therizinosaurus


Nothronychus

Nothronychus mckinleyi



Nothronychus graffami











Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) James I. Kirkland, Lindsay E. Zanno, Scott D. Sampson, James M. Clark et Donald D. DeBlieux, « A primitive therizinosauroid dinosaur from the Early Cretaceous of Utah », Nature, vol. 435,‎ , p. 84-87 (DOI 10.1038/nature03468).
  2. a b et c (en) L. E. Zanno et G. M. Erickson, « Ontogeny and life history of Falcarius utahensis, a primitive therizinosauroid from the Early Cretaceous of Utah », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 26, no 3,‎ , p. 143A.
  3. (en) Lindsay E. Zanno, « Osteology of Falcarius utahensis: Characterizing the anatomy of basal therizinosaurs », Zoological Journal of the Linnaean Society, vol. 158,‎ , p. 196-230.
  4. a et b (en) Lindsay E. Zanno, « A taxonomic and phylogenetic re-evaluation of Therizinosauria (Dinosauria: Maniraptora) », Journal of Systematic Palaeontology, vol. 8, no 4,‎ , p. 503–543 (DOI 10.1080/14772019.2010.488045).
  5. (en) James I. Kirkland, Lindsay E. Zanno, D. Deblieux, D. Smith et S. D. Sampson, « A new, basal-most therizinosauroid (Theropoda: Maniraptora) from Utah demonstrates a pan-Laurasian distribution for Early Cretaceous (Barremian) therizinosauroids », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 24, no 3, suppl.,‎ , p. 78A.
  6. (en) Lindsay E. Zanno, « The pectoral girdle and forelimb of a primitive therizinosauroid (Theropoda: Maniraptora): New information on the phylogenetics and evolution of therizinosaurs », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 24, no 3,‎ , p. 134A.
  7. (en) G. S. Paul, The Princeton Field Guide to Dinosaurs, Princeton University Press, , p. 156.
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Falcarius » (voir la liste des auteurs).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]