Faites la révolution ! - L'Appel du Dalaï-Lama à la jeunesse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Faites la révolution ! - L'Appel du Dalaï-Lama à la jeunesse
Langue
Auteurs
Illustration
Genre
Date de parution
Éditeur
Nombre de pages
58Voir et modifier les données sur Wikidata
ISBN 13
979-10-97160-20-3Voir et modifier les données sur Wikidata

Faites la révolution ! - L'Appel du Dalaï-Lama à la jeunesse, est un essai de Sofia Stril-Rever basé sur des interviews du 14e dalaï-lama publié en 2017 chez Florent Massot. Dans cet ouvrage, le dalaï-lama met en garde les nouvelles générations d'un risque concernant leur survie en raison de la crise climatique, les exhortant à une révolution de la compassion pour lutter pour inverser la tendance vers cette tragédie. Il est traduit en une vingtaine de langues dont en anglais en 2018 sous le titre A Call for Revolution: A Vision for the Future, et en 2020 en mandarin[1],[2].

Description[modifier | modifier le code]

Gestation[modifier | modifier le code]

La configuration et les sources du livre sont issues d'une conversation que le dalaï-lama a eue en 2017[3] avec quatre youtubers[4] français, Adèle Castillon, Seb la Frite, Valentin Reverdi et Sofyan Boudouni, accompagnés d'Anaïs Deban[5], qu'il a reçus avec sa porte-parole française, Sofia Stril-Rever[4], à Dharamsala en Inde[3]. Un documentaire de cette rencontre a été publié sur la plateforme Verticale[6].

L'ouvrage poursuit le message du dalaï-lama à l'attention de la COP21 de Paris en 2015, sur « nos interdépendances avec l'écosystème Terre et de la responsabilité universelle qui en découle », ainsi qu’à une conférence que Sofia Stril-Rever a organisé conjointement avec des juristes français sur le changement climatique[7].

Message[modifier | modifier le code]

C'est la première fois que le dalaï-lama s'adresse à la jeunesse dans un livre[8]. Ses conseils et observations concernent cependant des lecteurs de tous âges[9]. Son message est sans équivoque : il est temps de faire la révolution. Mais ici, point de violence : il s'agit d'un appel à la compassion et à l'altruisme[8]. La révolution de la compassion pourrait, selon lui, mettre fin à la pauvreté endémique dont souffrent les populations dans le monde[4].

Son attachement enthousiaste aux valeurs de la république française et au féminisme, transparaît[8].

Pour le dalaï-lama, les religions ont échoué à construire un monde meilleur. Il envisage un avenir post-religieux pour l'humanité. Avec bienveillance, le dalaï-lama critique ce qui lui semble relever d'erreurs dans la société occidentale contemporaine et se fait l'avocat d'une meilleure protection de l'environnement et des personnes[8].

Accueil[modifier | modifier le code]

L'ouvrage est décrit par Grace McQuade comme « un manifeste du dalaï-lama sur l’avenir du monde, un appel à mettre en place des solutions pour nos temps chaotiques et divisés »[10].

Pour Blanche de Richemont, l'ouvrage est un cri d’alarme visant à modifier nos comportements pour éviter une dégradation mondiale sans équivalent dans le passé. Il propose une solution dans la force issue de l’amour et de la compassion[11].

Pour Agathe Juguet, le dalaï-lama et Sofia Stril-Rever « appellent à une révolution de la compassion, à la responsabilité universelle et, en urgence, à prendre conscience de la crise climatique. »[12].

Marleen Seegers trouve surprenante l'affirmation par le dalaï-lama qu'aucune religion n'est parvenue à améliorer l'homme (« None has succeeded in creating a better human being” »). Selon lui, ajoute-t-elle, c'est aux gens, et à eux seuls, qu'il appartient de devenir de meilleures personnes[3].

Le professeur de théologie à l'université pontificale catholique du Chili Jorge Costadoat remarque que dans cet ouvrage, le dalaï-lama met en garde les nouvelles générations : « pour la première fois de l'histoire humaine, votre droit à la vie et le droit à la vie de vos enfants ne sont plus garantis ». Le dalaï-lama les exhorte ensuite à faire preuve de compassion envers les êtres vivants et à lutter pour inverser la tendance vers la tragédie[13].

Dans leur chronique d'ASIEXPO, Camille Douzelet et Pierrick Sauzon écrivent que les jeunes et en particulier Greta Thunberg, entendent bien le cri d'alarme du dalaï-lama[14].

Jean-Marc Schiappa voit, dans le « Faites la révolution ! » du dalaï-lama, un appel à la révolution parmi bien d'autres figurant dans le titre de livres contemporains[15].

Prolongement[modifier | modifier le code]

Les six adolescents de l'État de Washington du programme Compassion 2020 ont reçu cet ouvrage après avoir été sélectionnés pour rencontrer le dalaï-lama en Inde avec le lieutenant-gouverneur Cyrus Habib (en)[16].

Éditions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Claire Lesegretain, Le Dalaï-Lama, leader spirituel toujours actif et respecté, La Croix, 20 février 2020
  2. 呼喚慈悲的革命:給第三個千禧世代年輕人的普世責任宣言
  3. a b et c (en) Marleen Seegers, A Call for Revolution: A Vision for the Future, Publishers Weekly, 5 octobre 2018
  4. a b et c Jade Briend-Guy, Entretien avec Sofia Stril Rever, la porte-parole française du Dalaï-lama, L'Alter Ego (lalterego.fr), 20 février 2018
  5. Julienne Farine, «Le Dalaï-lama s'est renseigné sur moi», 20 Minutes, 5 mai 2017.
  6. Seb, « SÉJOUR EN INDE - Seb la Frite », sur Youtube.fr (consulté le ).
  7. Phyllis Power, « compte rendu de lecture : Faites la révolution ! L’appel du dalaï-lama à la jeunesse » (version du 15 octobre 2018 sur l'Internet Archive), Partage international, septembre 2018.
  8. a b c et d Loïc Druenne, Faites la révolution ! L'appel du dalaï-lama à la jeunesse par Le dalaï-lama et Sofia Stril-Rever, Le Monde des religions, 26 décembre 2017.
  9. (en) Bobbi Dempsey, 10 Powerful Lessons from the Dalai Lama’s New Book, A Call for Revolution, Parade Magazine, 16 novembre 2018.
  10. (en) Grace McQuade, Books this Fall, The Island Now, 27 septembre 2018.
  11. Blanche de Richemont, Faites la révolution Le Dalaï-Lama, avec Sofia Stril-Rever, bouddhanews.fr, 23 avril 2019.
  12. Agathe Juguet, Faites la révolution. L'appel du Dalaï-Lama à la jeunesse par Le dalaï-mama et Sofia Stril-Rever, Le Monde des religions, 24 décembre 2019.
  13. (es) Jorge Costadoat, Cristianismo en construcción, El problema número uno, Religión Digital (Comunicado de prensa), 3 juillet 2019.
  14. Camille Douzelet et Pierrick Sauzon, « Faites la révolution ! L’appel du Dalaï-lama à la jeunesse » du Dalaï-lama et Sofia Stril-Rever sort en livre lu par Matthieu Rozé., chronique d'ASIEXPO, 21 septembre 2019 : « Cet appel sonne aussi comme un cri d’alarme « Il y a urgence ! » dit-il ! La jeunesse l’entend bien, Greta Thunberg en tête et nous tous avec elle ! ».
  15. Jean-Marc Schiappa, La Révolution expliquée à Marianne, 2019, Éditions François Bourin, (ISBN 9791025204399), p. 10 : « Tout le monde est révolutionnaire, tout le monde fait la révolution, tout le monde appelle tout le monde à la révolution : Faites la révolution (2017), tel est l'appel du Dalaï-lama à la jeunesse... ».
  16. (en) Andrea Brown, This Edmonds HS student went to India to meet the Dalai Lama, The Daily Herald, 6 janvier 2020.

Liens externes[modifier | modifier le code]