Fais gaffe à la gaffe !

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec les albums Gaffe à Lagaffe ! et Faites gaffe à Lagaffe.
Fais gaffe à la gaffe!
Titre original Fais gaffe à la gaffe!
Réalisation Paul Boujenah
Scénario Paul Boujenah
Francis Lax
Pays d’origine Drapeau de la France France
Durée 1h25
Sortie 1981

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Fais gaffe à la gaffe ! est un film français sorti en 1981, librement adapté de Gaston, célèbre bande dessinée d'André Franquin.

Synopsis[modifier | modifier le code]

G. vient d'être renvoyé du grand magasin où il travaillait, à cause de ses nombreuses gaffes, lorsqu'un accident de voiture avec le grand éditeur Dumoulin lui permet d’intégrer sa maison d'édition afin de rembourser les dégâts causés.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Réception par le public[modifier | modifier le code]

Le film fut un échec critique et commercial. L'interprétation des personnages caricaturaux de la B.D. dans un contexte réaliste était déjà difficile, mais la réalisation n'était apparemment pas non plus à la hauteur[précision nécessaire].

Franquin lui-même ne souhaitait pas que sa bande dessinée soit portée au cinéma. Il autorisa l'utilisation des gags et situations, mais pas en tant qu'adaptation de Gaston, interdisant notamment l'usage des noms de ses personnages. Les producteurs contournèrent ce refus en se rapprochant le plus possible de l'univers de la BD. Gaston fut renommé « G », Prunelle « Prunus » (Daniel Prevost), Mademoiselle Jeanne « Pénélope » (Marie-Anne Chazel) et M. De Mesmaeker « Mercantilos » (Marco Perrin)[1]. Le fameux Gaffophone lui-même, fidèlement reproduit, avait été rebaptisé « la Gaffinette ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]