Faille Liquiñe-Ofqui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La faille Liquiñe-Ofqui, marquée en rouge.

La faille Liquiñe-Ofqui est une faille majeure[1] que court par environ 1000 km dans une direction nord-sud et exhibe sismicité actuellement[2]. Elle est localisée dans les Andes Chiliens. C'est un faille transformante dextre intra-arc. Si elle est considérée comme une zone de faille, la zone de faille Liquiñe-Ofqui (LOFZ, en anglais) peut inclure outres failles voisines telles comme la faille Reigolil-Pirihueico.

Comme le nom implique, elle court de la vallée de Liquiñe dans le nord a l'isthme d'Ofqui dans le sud, dans la jonction triple du Chili, où se joignent les plaques antarctique, de Nazca et sud-américaine. Au nord de Liquiñe, la faille est graduellement converti dans une aire de compression. Au volcan Quetrupillán, la faille est croisée par la faille Mocha-Villarrica (MVFZ, en anglais). Au sud, un grand part de la faille court au long du canal Moraleda. Elle peut être classifiée comme une faille transformante intra-arc dextre.

Le nom de la faille était forgé par Francisco Hervé, I. Fuenzalida, E. Araya and A. Solano en 1979[3]. La même faille était inférée par l'agent du gouvernement chilien Hans Steffen environ 1900 qui l'a nommée "sillon tectonique" (Espagnol: surco tectónico)[3].

References[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Revista geológica de Chile », CRED
  2. (en) D. Lange, Cembrano, J., Rietbrock, A., Haberland, C., Dahm, T. et Bataille, K, « First seismic record for intra-arc strike-slip tectonics along the Liquiñe-Ofqui fault zone at the obliquely convergent plate margin of the southern Andes », Tectonophysics, vol. 455, no 1–4,‎ , p. 14 (DOI 10.1016/j.tecto.2008.04.014, Bibcode 2008Tectp.455...14L)
  3. a et b Hauser, A. (1991). Hans Steffen, precursor del concepto falla Liquiñe-Ofqui, Revista Geológica de Chile, 18, 177-179.