Faika El-Nagashi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Faika El-Nagashi
Faika El-Nagashi - 2017 Menschenhandel in unserem Alltag - in Österreich (34599376703) (cropped).jpg
Fonctions
Députée au Conseil national
Landeswahlkreis Wien (d)
depuis le
Membre du Landtag de Vienne (d)
-
Hans Arsenovic (d)
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
Faika Anna El-NagashiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Partis politiques

Faika Anna El-Nagashi, née le à Budapest[1] est une personnalité politique féministe et lesbienne autrichienne et du parti des Verts, d'origine hongroise et égyptienne[2]. Depuis 2015, elle est députée au parlement de Vienne et membre du conseil municipal de Vienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Faika El-Nagashi grandit à Vienne-Simmering. Elle obtient sa maturité en 1994 au Bundesrealgymnasium Gänserndorf[3]. À partir de 2003 elle étudie les sciences politiques à l'université de Vienne. Elle termine ses études en obtenant une maîtrise. Son mémoire porte sur les travailleuses du sexe migrantes en Autriche, dans une optique féministe[4]. En 2008, elle est récompensée par le prix d'excellence Johanna-Dohnal[5].

En tant que collaboratrice de la LEFÖ, elle critique le projet SOPHIE initié par la municipalité de Vienne pour les travailleuses du sexe, dont elle critique la portée raciste et la stigmatisation de la prostitution comme problème à éradiquer[6].

Depuis 2013, elle est active au sein du parti des Verts, d'abord en tant que référente en politique sociale du parti des Verts du conseil municipal de la ville de Vienne, ensuite en tant que référente pour la politique d'intégration. Le 24 novembre 2015, elle est élue à la  20e législature députée au parlement de Vienne et au conseil municipal. Elle préside la commission pour l'éducation, l'intégration et le personnel, tout en étant membre de la commission des affaires européennes et internationales. En avril 2017, elle annonce aux côtés de Martin Margulies et Barbara Huemer[7] ne pas vouloir voter en faveur de la requalification urbanistique du quartier du Wiener Eislauf Verein (association de patinage de Vienne), et de vouloir pour ce faire empêcher le retrait du quartier du centre ville de Vienne de la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO[8].

Le 5 octobre 2017, elle prononce aux côtés d'Ulrike Lunacek et Phyll Opoku-Gyimah un des discours d'ouverture de la première Conférence européenne des lesbiennes à Vienne[9].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cv Aime.a Faika El-Nagashi. Consulté le 28 avril 2017.
  2. Les Verts Vienne - Faika El-Nagashi. Consulté le 28 avril 2017.
  3. meineabgeordneten.at: Mag.a Faika El-Nagashi . Consulté le 28 avril 2017.
  4. Migrants, travailleurs du sexe - Überschreiterinnen de ce qui est Autorisé: féministe Positions en Autriche, à la Prostitution. Thèse de l'université de Vienne, 2009.
  5. Cérémonie du prix Johanna-Dohnal 2008. Consulté le 28 avril 2017.
  6. (de) Almuth Waldenberger, Die Hurenbewegung, LIT Verlag Münster, (ISBN 978-3-643-50597-2, lire en ligne)
  7. (de) David Krutzler et Oona Kroisleitner, « Heumarkt-Projekt wackelt: Drei grüne Mandatare dagegen », derStandard.at,‎ (lire en ligne, consulté le 8 octobre 2017)
  8. orf.at: Heumarkt Adversaire ne donnons pas. Article du 27. Avril 2017, consulté le 28 avril 2017.
  9. (en-GB) « Faika El-Nagashi «  European Lesbian* Conference 6. – 8. October 2017 », sur europeanlesbianconference.org (consulté le 8 octobre 2017)