Fadiey Lovsky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fadiey Lovsky
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinction
Prix de l'Amitié judéo-chrétienne de France (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Fadiey Lovsky est un historien protestant français né à Paris en 1914 et mort à l'âge de 101 ans à Grenoble le [1]. Spécialiste des relations entre judaïsme et christianisme, il a reçu en 2000 le prix de l'Amitié judéo-chrétienne de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il devient protestant après une rencontre avec le pasteur Nick, et sa vie est marquée par une spiritualité piétiste. Il devient notamment membre de l’Union de prière de Charmes-sur-Rhône. Il est historien, ancien élève de l’École normale supérieure de Saint-Cloud, et professeur d’histoire de lycée, dans le Jura, à Poligny et Lons-le-Saunier[2].

Il dirige les Cahiers d’études juives, édités après la Seconde Guerre mondiale par la revue Foi et vie, à la demande du pasteur Charles Westphal, durant une quarantaine d'années. Il rejoint dès sa création en 1970 la commission de la Fédération protestante de France « Église et peuple d’Israël », commission qu'il préside de 1980 à 1986.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • John Wesley, apôtre des foules, pasteur des pauvres, Éditions du Réveil, 1951, extrait en ligne.
  • Antisémitisme et mystère d’Israël, 1955
  • L'église et les malades depuis le IIe siècle jusqu'au début du XXe siècle, Éditions du "Portail", 1958
  • L’antisémitisme chrétien, 1970
  • La déchirure de l’absence : essai sur les rapports entre l’Église du Christ et le peuple d’Israël, 1971,
  • Un Passé de division, une promesse d'unité (Préface d'Albert Decourtray), Éditions Saint-Paul, 1990
  • Pauvrette Église, Mame, 1992
  • L'unité : une option non facultative, Éditions Olivetan, 1999
  • La fidélité de Dieu, Parole et silence/Cerf, 1998
  • Corps, âme, esprit par un protestant, Le Mercure Dauphinois, 2002
  • Laadia les yeux fermés, Éditions Amalthée, 2007

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fadiey Lovsky nous a quittés », sur ajcf.fr.
  2. Réforme, cf. bibliographie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Hommage à Fadiey Lovsky », Réforme, 3.06.2015, en ligne.
  • Prix 2000 de l'ACJF à Fadiey Lovsky, Sens, no 256, mars 2001.

Liens externes[modifier | modifier le code]