Faculté polytechnique de Mons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir École polytechnique.
Faculté polytechnique de Mons
Informations
Fondation 1836
Fondateur Jean-Baptiste Thorn, Alphonse Devillez et Théophile Guibal
Type Faculté de l'Université de Mons
Régime linguistique Français
Localisation
Coordonnées 50° 27′ 07″ nord, 3° 57′ 09″ est
Ville Mons
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Région wallonne
Direction
Doyen Pierre Dehombreux
Chiffres clés
Étudiants env. 1 200
Divers
Site web portail.umons.ac.be

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Faculté polytechnique de Mons
Théophile Guibal & Barthélémi-Adolphe Devilley
Bâtiments de la Faculté polytechnique de Mons sis Boulevard Dolez
Amphithéâtre de la faculté

La Faculté polytechnique de Mons (Polytech Mons, anciennement en abrégé F.P.Ms), est la plus ancienne institution universitaire de la ville de Mons et la première école d'ingénieurs créée en Belgique (1836). Elle s'appelait alors « École des mines du Hainaut ». Ses fondateurs sont Jean-Baptiste Thorn, (Docteur en Droit (1805, PARIS), 2e Gouverneur de la Province de HAINAUT de 1836 à 1840, Contributeur important à la Constitution Belge 1830-1831), Alphonse Devillez (diplômé de l'École centrale de Paris en 1835) et Théophile Guibal (diplômé de l'École centrale de Paris en 1836). Le succès de la transposition du modèle Centralien à Mons depuis 1836 servit de référence aux édiles lillois lors de la réforme en 1872 de l'École des arts industriels et des mines créée en 1854 et transformée en un Institut industriel du Nord devenu aujourd'hui l'École centrale de Lille[1].

Elle organise des études d'ingénieur conduisant en cinq années au grade académique d'« ingénieur civil ». Actuellement elle délivre notamment les titres de Master « Ingénieur Civil » (BAC+5) dans pas moins de 7 orientations/spécialités (Architecture, Chimie, Métallurgie & Sciences des Matériaux, Électricité, Informatique & Gestion, Mécanique et Mines & Géologie) ainsi que celui de Docteur en Sciences Appliquées (BAC+8).

L'association de ses anciens étudiants (l'AIMs pour « Association des ingénieurs civils sortis de la Faculté polytechnique de Mons » ou plus récemment l'AIMs Polytech Mons Alumni) a été fondée en 1850 et regroupe pas loin de 2000 membres effectifs (2014) en majorité des industriels. Pas moins de 9,52% de ses membres sont situés à l'étranger (5 continents, 33 pays - 2014)[2].

La Faculté polytechnique de Mons (1836) est la seconde plus vieille institution polytechnique de Belgique après l'École polytechnique (POL) de l'École Royale Militaire (ERM), institution « militaire » fondée par Jean-Jacques CHAPELIE (X 1812 - Artillerie) à la demande du Roi Léopold 1er juste après la création de la Belgique en 1832. Elle est de ce fait la première institution polytechnique de Belgique à vocation « civile ».

Chaque année, elle met à l'honneur et accueille ainsi dans la vie professionnelle ses tout nouveaux diplômés au travers de sa cérémonie de prestige « Le Polytech Mons Day » (PMD).

Elle a maintenant fusionné avec l'Université de Mons-Hainaut pour former l'Université de Mons (UMONS).

Enseignement[modifier | modifier le code]

Diplôme en sciences de l'ingénieur (ingénieur civil)[3] :

  • 1er cycle (3 ans) :
    • Bachelier ingénieur civil
    • Bachelier ingénieur civil architecte
  • 2e cycle (2 ans) :
    • Master ingénieur civil architecte
    • Master ingénieur civil en chimie et science des matériaux
    • Master ingénieur civil électricien
    • Master ingénieur civil en informatique et gestion
    • Master ingénieur civil mécanicien
    • Master ingénieur civil en mines et géologie
  • 3e cycle (~ 4 ans) :
    • Doctorats en Sciences Appliquées[4]
  • Formation continue[5]

Diplômés par an : ~170.

Recherche[modifier | modifier le code]

Nombre d'équipes de recherche :

  • 5 pôles de recherche[6] :
    • Pôle Technologies de l'information
    • Pôle Matériaux
    • Pôle Énergie
    • Pôle BioSys
    • Pôle Risques
  • 4 centres de recherche ou pôles d'excellence fondés par la F.P.Ms seule ou en partenariat avec d'autres institutions universitaires :
  • 4 spin-offs
  • plus de 20 start-ups fondées par de jeunes diplômés de la FPMs et une dizaine de familles de brevets

Dimension Internationale[modifier | modifier le code]

Ancien professeur à Polytech Mons[modifier | modifier le code]

  • Jules Cornet - (1865-1929). Géologue.
  • Georges R. Boulanger - (1909-1982). Docteur en sciences mathématiques de la Sorbonne, introducteur de la cybernétique en Belgique, fondateur et président de l'Association Internationale de Cybernétique.

Fusion avec l'Université de Mons-Hainaut[modifier | modifier le code]

Le 6 juillet 2007, les conseils d'administration de l'Université de Mons-Hainaut et de la Faculté polytechnique de Mons ont décidé à l'unanimité de créer une entité commune, l'Université de Mons, opérationnelle dès la rentrée 2009-2010[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]