Facilitation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La facilitation peut être vue comme un ensemble de fonctions dynamiques qui sont exécutées avant, pendant et après une rencontre pour aider un groupe à atteindre ses objectifs[1].

Rôle du facilitateur[modifier | modifier le code]

Responsabilités[modifier | modifier le code]

Le facilitateur doit assumer plusieurs responsabilités:

Au niveau relationnel:

  1. Planifier et préparer la rencontre,
  2. Créer les conditions de la responsabilisation du groupe par rapport à l'atteinte de ses objectifs,
  3. Écouter, clarifier et intégrer l'information,
  4. Démontrer de la flexibilité,
  5. S'assurer que le groupe continue de travailler sur la bonne voie,
  6. Créer et renforcer un environnement participatif, ouvert et coopératif,
  7. Diriger et gérer les rencontres,
  8. Développer et demander les bonnes questions,
  9. Promouvoir les droits d'auteurs et la responsabilité de groupe,
  10. Construire des rapports et des relations,
  11. Démontrer la capacité de s'assumer personnellement et de s'exprimer librement,
  12. Gérer les conflits et les émotions négatives de façon constructive,
  13. Encourager et soutenir les opinions divergentes,
  14. Présenter l'information au groupe.

Au niveau technologique:

  1. Sélectionner et préparer les supports technologiques,
  2. Comprendre la technologie et ses capacités,
  3. Créer un confort avec la technologie et en assurer la promotion[2].

Au niveau organisationnel: la facilitation s'appuie sur la reconnaissance irreductible de la complexité des systèmes organisés et sur une grande modestie dans le pilotage des évolutions. Elle s'affirme ainsi comme un "art du possible" qui vise à répondre aux exigences économiques auxquelles les organisations doivent faire face par un développement plus harmonieux des relations sociales. cf "La facilitation des changements organisationnels" J.Bec,F. Granier,J.Singery. Edition L'Harmattan .Collection: conception et dynamique des organisations. 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bostrom, R.P., R. Anson, and V.K. Clawson. (1993). "Group Facilitation and Group Support Systems,' In Leonard Jessup and Joe Vaicich (eds.), Group Support Systems: New Perspectives. New York: Macmillan, pp. 146-168.
  2. CLAWSON, Victoria K., BOSTROM, Robert P. Research-driven facilitation training for computer-supported environments in Group Decision and Negociation Vol 5, 1996.

Voir aussi[modifier | modifier le code]


La facilitation des changements organisationnels. Méthodes, outils et modèles. Jacques Bec, François Granier et Jacky Singery. Préface de Michel Lallement.Ed L'Harmattan. Février 2007.