Face Time Bourbon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Face Time Bourbon
Race Trotteur français
Père Ready Cash
Mère Vita Bourbon
Père de mère Love You
Sexe Étalon
Naissance 2015 (5 ans)
Pays de naissance Drapeau de la France France
Pays d'entraînement Drapeau de la France France
Éleveur Haras Saint Martin
Propriétaire Scuderia Bivans
Entraîneur Sébastien Guarato
Driver Björn Goop
Record 1'09"4
Nombre de courses 31
Nombre de victoires 26 (4 places)[1]
Gains en courses 2 105 190 €[1]
Principales victoires Prix d'Amérique
Critérium des 3 ans
Critérium des 5 ans
Prix de Sélection
Grand Prix de l'UET
Championnat européen des 3 ans
Critérium Continental
Prix René Ballière
Grand Prix de Wallonie
Prix de l'Étoile

Face Time Bourbon est un cheval de course trotteur français né le , fils de Ready Cash et Vita Bourbon, par Love You. Élevé par le Haras Saint Martin, défendant les couleurs de la Scuderia Bivans, il est entraîné par Sébastien Guarato et drivé en course par Björn Goop. Il remporte le Prix d'Amérique en 2020.

Carrière de courses[modifier | modifier le code]

Face Time Bourbon fait ses premiers pas en compétition au mois d'août de ses 2 ans, à Montier-en-Der, drivé par son entraîneur Sébastien Guarato. Des débuts victorieux, que le poulain confirme à Enghien avant de connaitre de sérieux problèmes de santé, où il est victime d'une infection. Selon les dires de son entraineur, le cheval aurait pu mourir si son vétérinaire n'avait pas trouvé ce dont il souffrait à temps[2]. De retour au printemps de ses 3 ans, il enchaîne les victoires impressionnantes, même si pour sa 2ème course après son retour il a été disqualifié pour allures après avoir passé le poteau en tête à Vincennes. Après deux victoires de groupe 3 durant l'été, il s'offre un premier succès de prestige en octobre dans le Championnat européen des 3 ans, qui se dispute cette année-là à Vincennes. Sa réputation ne cesse de grandir, et son entraîneur, qui a eu nombre d'authentiques champions sous sa responsabilité, n'hésite pas à faire de lui le successeur de son crack Bold Eagle[3]. De fait, le poulain confirme sur la piste qu'il est bien le meilleur élément de sa génération, empilant les victoires jusqu'à un sacre dans le Critérium des 3 ans, son premier classique, puis début 2019 dans le Prix de Sélection, où il devance ses aînés dans un temps record pour un 4 ans (1'10"8), et ce malgré une défaite - sa première, puisqu'il avait jusque là toujours franchi le poteau en tête - dans le Prix de Tonnac-Villeneuve. À 4 ans, Face Time Bourbon est largement au-dessus de ses contemporains, et file vers un sacre dans le Critérium des 4 ans. Or ses propriétaires italiens privilégient au classique français le Gran Premio d'Europa, disputé à Naples. Piégé par un mauvais parcours, le jeune champion bute sur le meilleur 4 ans italien, Zacon Gio. En octobre, il s'offre le Grand Prix de l'UET, le jour même où Zacon Gio remporte l'International Trot aux États-Unis, prouvant la valeur de la ligne du Gran Premio d'Europa.

Face Time Bourbon entame son meeting d'hiver 2019-2020, qui doit le conduire à une tentative dans le Prix d'Amérique, par une rentrée victorieuse, sur une simple accélération, dans le Prix Octave Douesnel. Il remplit ensuite son contrat dans son premier objectif du meeting, le Critérium Continental, où il devance quelques-uns des meilleurs 4 ans européen, dont le Suédois Campo Bahia, qui passe pour le meilleur Scandinave, et qui lui aurait donné une belle réplique, au minimum, s'il n'avait pas fait la faute dans la dernière ligne droite. C'est donc dans la peau d'un vainqueur potentiel qu'il s'aligne fin janvier au départ de son premier Prix d'Amérique, où il défie Bold Eagle, Belina Josselyn, Davidson du Pont (le favori) et consorts. Le benjamin de l'épreuve y connaît un parcours idéal, bien caché derrière les leaders, et emmené dans la ligne droite par son compagnon de couleurs italien Vivid Wise As, qui lui ouvre un passage providentiel à 200 mètres du but : Face Time Bourbon ne se fait pas prier et produit une formidable accélération pour régler au sprint Davidson du Pont et Bélina Josselyn et s'offrir un premier Prix d'Amérique, confirmant son exceptionnel talent. Il enchaîne avec le Prix de France, mais se trouve très mal loti au tirage au sort avec un dossard n°8 derrière l'autostart, tandis que son rival désigné, Davidson, se voit nanti d'un idéal n°4. Comme prévu, Face Time Bourbon va payer ce coup du sort puisqu'il se retrouve enfermé à l'entrée de la ligne droite, tandis que devant, Davidson du Pont et Jean-Michel Bazire ont cadenassé la course. Il parvient finalement à se dégager et, se mettant "à plat ventre", il vient échouer du minimum après un finish extraordinaire, qui fait de lui le gagnant moral de l'épreuve. Il termine son meeting d'hiver par une victoire facile dans le Prix de Sélection, où il conserve son titre.

Après la suspension des courses due à la pandémie de Covid-19, Face Time Bourbon fait son retour fin juin dans le Prix René Ballière, où son compagnon d'écurie Bold Eagle fait ses adieux à Vincennes et tente l'insensée passe de cinq. Le verdict de la course ne fait qu'entériner le passage de relais entre les deux vedettes du trot français : tandis que l'aîné termine péniblement son parcours à la septième place, le cadet l'emporte comme à la parade en s'offrant le record de Vincennes, propriété de Kool du Caux depuis 2007, en signant une réduction kilométrique de 1'09"4, qui est aussi le record du monde sur 2 100 mètres. Durant l'été, il s'adjuge au petit trot et symboliquement un Grand Prix de Wallonie où son aîné et compagnon d'écurie Bold Eagle, dont il fait figure de successeur, fait ses adieux à la compétition. Puis, de retour parmi ses contemporains, ajoute un classique à son palmarès avec le Critérium des 5 ans avant de réaliser un nouvel exploit dans le Prix de l'Étoile en s'offrant, avec une réduction kilométrique de 1'09"4, le record de France départ volté, égalant son propre record général de Vincennes réussi avec un départ à l'autostart dans le Prix René Ballière. Il devient, par la même occasion, le premier cheval français à remporter 11 groupe 1 avant ses 6 ans, et le deuxième cheval plus précoce de l'histoire après Varenne, qui avait remporté son onzième groupe 1 au mois d'avril de ses 5 ans. Le douzième attendra : à l'orée de l'hiver, Face Time Bourbon effectue un nouveau déplacement en Italie pour participer, à Naples, au célèbre Gran Premio della Lotteria où, après avoir remporté sa batterie qualificative, il doit comme l'an passé s'incliner en finale contre le champion italien Zacon Gio, décidément sa bête noire.

Le meeting d'hiver 2020-2021 commence par une victoire aisée dans le Prix Marcel Laurent, passant encore une fois sous la barre des 1'10" sur 2 100 mètres (1'09"8).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France France

Groupe 1[modifier | modifier le code]

Groupe 2[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Belgique Belgique

Drapeau de l'Italie Italie

Drapeau de l'Europe Europe

Au haras[modifier | modifier le code]

En 2019, Face Time Bourbon accomplit sa première année de monte au Haras de la Meslerie, au tarif de 20 000 € la saillie.

Origines[modifier | modifier le code]

Avec Bold Eagle et Readly Express, Face Time Bourbon est le meilleur fils de Ready Cash, crack sur la piste (double vainqueur du Prix d'Amérique) et reproducteur exceptionnel. Il ressort d'ailleurs du même croisement que le premier nommé, à savoir Ready Cash sur une fille de Love You, un autre étalon très influent.

Côté maternel, il s'agit d'une famille très vivante, dont on peut tracer l'actualité à partir de sa troisième mère, la grande poulinière Etta Extra.

Etta Extra 1'18, mère de :


Origines de Face Time Bourbon[4], mâle, bai.
Père
Ready Cash
Indy de Vive Viking's Way Mickey Viking
Josubie
Tekiflore Képi Vert
Morgaflore
Kidea Extreme Dream Quito de Talonay
Tahitienne
Docéanide du Lilas Workaholic
Océanide
Mère
Vita Bourbon
Love You Coktail Jet Quouky Williams
Armbro Glamour
Guilty of Love And Arifant
Amour d'Aunou
Kamera Bourbon Cézio Josselyn Armbro Goal
Quezira
Etta Extra Florestan
Une Crown

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Face Time Bourbon - fiche cheval », sur Paris Turf
  2. « L'introkuptible », sur www.facebook.com (consulté le 4 août 2020)
  3. « Interview de Sébastien Guarato » (consulté le 13 octobre 2019)
  4. « Origines de Tace Time Bourbon », sur Le Trot (consulté le 7 octobre 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]