Fabriqué en Chine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


« Fabriqué en Chine », ou « Made in China » (chinois simplifié : 中国制造, chinois traditionnel : 中國製造, pinyin : Zhōngguó Zhizao, rarement Fabriqué en RPC), est une indication du pays d'origine apposée sur les étiquettes des produits fabriqués en Chine continentale.

Fabriqué en Chine
(en Pinyin: Zhōngguó zhìzào)
Ouvrière (Seagate)

Origines[modifier | modifier le code]

Avant la révolution industrielle

Voir aussi Histoire économique de la Chine

Les produits chinois les plus célèbres avant la révolution industrielle étaient le thé, la porcelaine[1]et la soie, des minéraux comme l'argent et autres matières premières comme le charbon. Ce sont des produits authentiques, pour lesquels la contrefaçon est inutile.

Fabriqué en Chine à l'époque moderne

La révolution industrielle changea la situation. Les industries modernes, notamment l'industrie de l'Angleterre, considéraient que leurs produits étaient supérieurs. La demande de marquer l'origine des produits d'autres pays fut la conséquence du Merchandise Marks Act de 1887. Voir aussi : Révolution industrielle et l'Empire britannique[2],[3].

En Chine, à la période semicoloniale[4], le problème n'existait jusqu'à la revolution de 1949 et l'industrialisation ensuite[pas clair][5].

ROC et P.R.O.C.

Dès l'époque de la ROC, existe le conflict parmi les deux territoires[6]. Le Made in China est présenté comme Made in China ROC (République de Chine) ou Made in ROC pour Taïwan et Made in China P.R.O.C. ou Made in P.R.O.C. pour la chine continentale.

Transition du banc aux techniques de pointe

La transition du banc qui travaille selon le dessin technique, originaire de l'étranger, aux techniques de pointe propres chinoises, est en cours[7].

Autres marquages de provenance chinoise[modifier | modifier le code]

La conformité européenne correspond au marquage CCC (abréviation de China Compulsory Product Certification ou « Certification de Produit Obligatoire en Chine »)[8].

Incidents[modifier | modifier le code]

L'indication de provenance 'Made in China' ou '中国制造' est perçue comme une attestation de qualité. Il y a eu plusieurs incidents du contraire.

Incidents sérieux[modifier | modifier le code]

En Chine 

le scandale du lait frelaté en 2008 a ébranlé la confiance du consommateur dans des produits laitiers chinois[9].

Hors de Chine 

Contre-mesures[modifier | modifier le code]

La législation chinoise est evenue très stricte[10],[11],[12].

Traçabilité[modifier | modifier le code]

Produits alimentaires

Depuis novembre 2007 la traçabilité des produits alimentaires chinois est obligatoire[13].

Poisson

La traçabilité est établie selon MSC[14].

Produits de santé

La traçabilité des produits de santé est établie selon GS1[15].

Poids du « Fabriqué en Chine » par pays[modifier | modifier le code]

Étiquette d'indication d'origine d'un produit vendu sur le sol Nord Américain.

Allemagne[modifier | modifier le code]

Australie[modifier | modifier le code]

En Exports : 81.7 milliards AUS $, imports 59.5 milliards AUS $[17]

Canada[modifier | modifier le code]

En , le Canada est devenu le 10e plus important partenaire commercial de la Chine avec environ 25 milliards de dollars (US$). Le déficit commercial avec la Chine est 17,5 milliards de dollars, en 2004[18],[19]

États-Unis[modifier | modifier le code]

  • En 2012, 94 % des drapeaux américains importés aux États-Unis sont fabriqués en Chine[20].

France[modifier | modifier le code]

En l'export ce mois vers la France 4.203.368 US $, imports 2.061.000 US $[21].

Union Européenne[modifier | modifier le code]

En , pour l'Union Européenne, la Chine (10 %) était la deuxième marché par ordre d'importance après les Etats-Unis (21 %)[22].

L'avenir[modifier | modifier le code]

Les lignes de l'avenir de l'économie chinoise sont définies par le plan « China Manufacturing 2025 »[23] qui décrit plus que l'Industrie 4.0.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien web[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Jingdezhen : la capitale mondiale de la porcelaine ».
  2. (en) Patrick Artus, Jacques Mistral, Valérie Plagnol, « L’émergence de la Chine : impact économique et implications de politique économique » (consulté le 29 janvier 2017)
  3. (en) « L'époque moderne (1840 - 1919) » (consulté le 29 janvier 2017).
  4. (en) « Le Nationalisme chinois face à l'Histoire » (consulté le 29 janvier 2017).
  5. (de) Willy Kraus, Wirtschaftliche Entwicklung und sozialer Wandel in der Volksrepublik China, Berlin, Heidelberg, New York, Springer, (ISBN 978-3-540-09431-9).
  6. (de) Jörg Spitzeck, Die Entwicklung Taiwans und sein wirtschaftliches Verhältnis zu China (Hochschulschrift Diplomarbeit, Universität Passau, 1996), Hamburg, (ISBN 9783832404338)
  7. « LE NOUVEL IMPERATIF INDUSTRIEL » (consulté le 1er février 2017).
  8. « Marquage du logo CCC » (consulté le 1er février 2017).
  9. (de) Kerstin Kotlar, « Milchpulver-Engpass: Warum Chinesen deutsche Drogerien leerkaufen », Focus,‎ .
  10. « Loi sur les marques de la République populaire de Chine » (consulté le 4 février 2017)
  11. « Législation Médecine Chinoise » (consulté le 4 février 2017)
  12. « La Chine Dévoile la Loi sur la Sécurité Alimentaire la Plus Stricte de son Histoire » (consulté le 4 février 2017).
  13. « Vers une meilleure traçabilité des produits alimentaires chinois » (consulté le 3 février 2017).
  14. « La traçabilité en Chine », (consulté le 3 février 2017).
  15. « CHINE : DES CHANGEMENTS CONCERNANT LA TRAÇABILITÉ DES PRODUITS DE SANTÉ ? » (consulté le 3 février 2017).
  16. (de) « China - Kennzahlen aus internationalen Datenquellen » (consulté le 7 août 2017)
  17. (en) « China », Australian Government (consulté le 7 août 2017)
  18. « Fabriqué en Chine », Staistique Canada (consulté le 7 août 2017)
  19. « Graphique » (consulté le 7 août 2017)
  20. (en)94 Percent Of American Flags Imported Into The U.S. Last Year Came From China, sur huffingtonpost.com du 3 juillet 2013, consulté le 6 septembre 2016.
  21. (en) « China's Total USD Value of Imports and Exports by Major Country (Region), Apr. 2015 », customs (chinois), (consulté le 7 août 2017)
  22. <langue=de « Internationaler Warenverkehr im Jahr 2016 Ein Drittel des Handels der EU erfolgte mit den Vereinigten Staaten und China », Eurostat, (consulté le 7 août 2017)
  23. (de) Stéphane Itasse, « Chinas Regierung treibt mehr als Industrie 4.0 voran (Le gouvernement chinois tire à plus que l'Industrie 4.0 », Mascinenmarkt, (consulté le 7 août 2017)