Aller au contenu

Girolamo Fabrizi d'Acquapendente

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Fabrice d'Acquapendente)
Girolamo Fabrizi d'Acquapendente
Girolamo Fabrizi d'Acquapendente.
Biographie
Naissance
Décès
(à 86 ans)
PadoueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Girolamo Fabrici d'AcquapendenteVoir et modifier les données sur Wikidata
Domicile
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Maître
Operationes chirurgicae, 1685

Hieronymus Fabricius est le nom latin de l'anatomiste italien Girolamo Fabrizi d'Acquapendente (1533 à Acquapendente) sous lequel il est le plus connu. On le connaît aussi comme Fabrizio d'Acquapendente et en français par Jérôme Fabrice.

Girolamo Fabrizi étudie à Padoue où il remplace Gabriele Falloppio (1523–1562), son ancien professeur, à la chaire de chirurgie. Un de ses élèves est Jakob Zwinger, Anselme Boece de Boodt (1550-1632) reçoit lui des cours d'anatomie et de médecine[1]; mais le plus célèbre d'entre eux est certainement William Harvey (1578–1657). Une grande amitié lie bientôt les deux hommes malgré leur différence d’âge de près de quarante ans et Fabricius aide considérablement Harvey dans ses travaux sur la circulation sanguine.

Ses écrits d'anatomie et de physiologie ont été réunis sous le titre d’Opera omnia anatomica et physiologica et connaît plusieurs éditions à Leipzig en 1687, Leyde en 1738, etc.

Ses traités de chirurgie (Opera chirurgica) paraissent à Padoue, en 1617 et en 1666, et sont traduits en français et sont imprimés à Rouen en 1658 puis à Lyon en 1670. On lui doit, entre autres découvertes, celle des valvules situées à l'intérieur des veines, qu'il décrivit sans en comprendre véritablement le rôle dans son traité De venarum ostiolis, 1603[2]. Il est l'un des premiers, depuis Aristote, à étudier le développement embryonnaire chez les vertébrés.

La bourse de Fabricius est nommé en son honneur[3].

  • William A. Locy, The story of biology, Columbia University Press, 1925, xiv + 495 p.
  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. Zylberman, Nicolas, « Anselme Boece de Boodt, 1550 – 1632, gemmologue praticien. De Bruges à Prague, itinéraire européen d'un humaniste - 1ère partie », Ikuska, no 53,‎ , p. 53 (lire en ligne [PDF])
  2. Acquapendente Girolamo Fabrici d' (1533-1619), vol. 18, Paris, Encyclopaedia Universalis France, , 759 p. (ISBN 2-85229-281-5), p. 13
  3. (en) Ribatti D, Crivellato E, Vacca A, « The contribution of Bruce Glick to the definition of the role played by the bursa of Fabricius in the development of the B cell lineage », Clin. Exp. Immunol., vol. 145, no 1,‎ , p. 1–4

Liens externes

[modifier | modifier le code]