Fabrice Moreau (batteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fabrice Moreau
Description de l'image Fabrice moreau concert 2016.jpg.
Informations générales
Naissance (45 ans)
Paris
Genre musical Jazz, Chanson française
Instruments Batterie
Années actives depuis 1994
Labels Melisse, INCISES
Site officiel http://www.fabricemoreau.com

Fabrice Moreau, né en 1975, est un batteur et compositeur de jazz français.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Musicien autodidacte, Fabrice Moreau commence la batterie à 14 ans[1].

Il commence sa carrière professionnelle en accompagnant des grands noms de la chanson française : Patrick Bruel, Alain Souchon, Jean-Louis Aubert, Arthur H...

Au début des années 2000, il rencontre Albin de la Simone et Mathieu Boogaerts avec lesquels il partage une même vision artistique[2] et enregistre plusieurs albums avec eux. Dans la même veine, il participe aux enregistrements studio de nombreux artistes du label Tôt ou tard.

Passionné de jazz depuis l'adolescence[3], ses premiers pas se font avec Michel Portal en 2006. Suivent des concerts en tant que sideman de Flavio Boltro, Pierrick Pédron, Rémi Vignolo, Xavier Richardeau, Éric Legnini, Bojan Z...

En 2008, il rejoint le trio de Guillaume de Chassy pour le disque Faraway So Close où on le remarque pour « la finesse de son jeu[4]. » La même année, il prend la suite d'Antoine Banville dans le trio du contrebassiste Jean-Philippe Viret[5] aux côtés d'Édouard Ferlet. Il enregistre quatre albums avec cette formation qui sera récompensée aux Victoires du jazz en 2011[6]. C'est au sein de ce trio que l'on découvre ses premières compositions.

Batteur très demandé et très présent sur la scène jazz actuelle, on le retrouve dans des projets de premier plan comme le quartet Nouvelle Vague de Stéphane Kerecki (Victoires du jazz Album jazz instrumental de l'année 2015[7]) ou encore le quartet Radio One d'Airelle Besson.

En 2016 et 2017, à l'occasion d'une série de concerts, le musicien présente son premier projet en tant que leader et compositeur avec un quintet réunissant des musiciens de différents horizons: Jozef Dumoulin, Matyas Szandai, Ricardo Izquierdo, Antonin-Tri Hoang et Nelson Veras. Ces premiers concerts obtiennent des retours élogieux[8],[9].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est le demi-frère de Patrick Bruel et le frère du compositeur David-Francois Moreau.[réf. nécessaire]

Influences[modifier | modifier le code]

Parmi ses influences, Fabrice Moreau cite Gérard Grisey, Olivier Messiaen, Alban Berg, Wayne Shorter, Keith Jarrett[4]...

Discographie jazz[modifier | modifier le code]

En tant que leader ou co-leader[modifier | modifier le code]

En tant que sideman[modifier | modifier le code]

Avec Vincent Artaud
Avec Alexis Avakian
  • 2014 : Digging Chami (Paris Jazz Underground)
  • 2017 : Hi Dream (Paris Jazz Underground)
  • 2019 : Miasin (Digginmusic Prod)
Avec Antoine Berjeaut
Avec Airelle Besson Quartet
Avec Guillaume de Chassy Trio
Avec Arnault Cuisinier
Avec Kellylee Evans
Avec Édouard Ferlet
  • 2009 : Filigrane (Melisse)
Avec Mauro Gargano
  • 2011 : Mo'Avast (Note Sonanti)
  • 2018 : Born in the Sky
Avec Macha Gharibian
Avec Stéphane Kerecki Quartet
Avec Térez Montcalm
Avec Isabelle Olivier
Avec Pierrick Pédron
  • 2009 : Omry (Plus loin music)
  • 2011 : Cheerleaders (ACT)
Avec Nicola Sergio
  • 2012 : Illusions (Challenge records)


Discographie Chanson française[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]