Fabrice Hergott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fabrice Hergott, né à Sarreguemines en 1961, est un conservateur du patrimoine et historien de l'art français.

En 2000, il devient directeur[1] des musées de ville de Strasbourg, poste qu'il occupe jusqu'en 2006, année où il est nommé directeur du musée d'art moderne de la ville de Paris[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en Lorraine, Fabrice Hergott est l'aîné d'une fratrie de 3 enfants. Il hésite entre les lettres et l'égyptologie avant d'opter pour l'art et d'entreprendre, à Strasbourg, une maîtrise en histoire de l'art puis une thèse de doctorat dont le sujet est un artiste de l'avant-garde allemande. Il commence sa carrière de conservateur par un stage au musée d'art moderne de Saint-Étienne et obtient un poste de directeur de la maison de la culture de Saint-Étienne, après avoir notamment fait un rapide passage au musée de Strasbourg.

Le , le maire de Paris Bertrand Delanoë annonce la nomination[2] de Fabrice Hergott à la direction du musée d'art moderne de la ville de Paris en remplacement de Suzanne Pagé, en poste depuis 1988.

Publications[modifier | modifier le code]

Catalogues[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site Artclair, « Fabrice Hergott directeur des musées de Strasbourg », Le Journal des arts, n° 230, du 3 février 2006. lire en ligne (consulté le 28 mai 2010).
  2. a et b Site ville de Paris, communiqué de presse du 13 juillet 2006 « Fabrice Hergott nommé directeur du Musée d’art moderne de la Ville de Paris » lire en ligne (consulté le 28 mai 2010).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]