Fabrice Bénichou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bénichou.
Fabrice Bénichou
Fiche d’identité
Nom complet Fabrice Bénichou
Nationalité Drapeau de la France France
Date de naissance 5 avril 1965 à Madrid
Lieu de naissance Madrid, Espagne
Catégorie Poids coqs à poids plumes
Palmarès
  Professionnel
Combats 66
Victoires 46
Victoires par KO 23
Défaites 18
Matchs nuls 2
Titres professionnels Champion du monde poids super-coqs IBF (1989-1990)

Champion d'Europe EBU poids coqs (1988) et poids plumes (1991-1992)
Dernière mise à jour : 7 février 2014

Fabrice Bénichou est un boxeur et acteur français, né le 5 avril 1965 à Madrid.

Biographie[modifier | modifier le code]

Se faisant remarquer à l'âge de seize ans lors d'une bagarre au cours d'un match de football en Israël[1], Fabrice Bénichou prend deux ans plus tard une licence professionnelle de boxe au Luxembourg. S'ensuivent trois titres de champion du monde des supers-coqs, et deux titres de champion d'Europe des poids coqs et plumes.

Le boxeur prend sa retraite en 1998[2]. Puis, en 2004, c'est sur le grand écran qu'il revient avec le film Noble Art. Trois ans plus tard, il publie ses mémoires, sous le titre évocateur de Putain de vie[3].

Fabrice Bénichou a participé en tant qu'acteur à l'exposition Virtual fight and lymphatique de Damien Odoul ; à la galerie Kamel Mennour en 2008 ainsi qu'à la création Mefausti mis en scène par Damien Odoul aux Bouffes du Nord en 2011 dans le rôle de Cornelius.

Après avoir obtenu son brevet d'éducateur sportif en 2011, Fabrice Bénichou a développé son activité professionnelle de coach sportif. En 2012, il est interné à la suite d'une tentative de suicide. En 2007 sort son deuxième ouvrage : Mon dernier combat[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

66 combats pour 46 victoires, dont 23 avant la limite.

  • champion du monde IBF des super-coqs.
  • double champion d'Europe des poids coqs et plumes.

Fabrice Bénichou au cinéma[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Fabrice Bénichou, le boxeur K.-O. debout (lexpress.fr)
  2. AFP, « L'ex-boxeur Fabrice Bénichou interné », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  3. Malaïka Coco, « Rencontre avec Fabrice Bénichou », sur www.linternaute.com (consulté le 18 juillet 2017)
  4. Henri Seckel, « Fabrice Bénichou, toujours debout », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]