Fabiole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fabiola
Image illustrative de l'article Fabiole
Portrait de Fabiole par Jean-Jacques Henner
Naissance ?
Stridon
Décès 399 / 400 
Nationalité Romaine
Vénéré par Église catholique romaine
Fête 27 décembre (cath.)

Fabiole ou Fabiola († 400) est une personnalité romaine du IVe siècle, considérée comme sainte par l'Église catholique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issue d'une famille illustre de Rome, les Fabii, Fabiole fut maltraitée par son premier mari, divorça puis devint veuve de son second mari[1]. Chrétienne, elle fit publiquement pénitence de son divorce en faisant bâtir à ses frais un hôpital[1], puis en distribuant ses biens aux pauvres, et en allant visiter les lieux saints. Elle mourut en 399 ou 400.

Jérôme de Stridon a célébré ses vertus. On l'honore le 27 décembre.

Elle fut choisie comme sainte patronne des femmes battues et des infirmières[1].

Elle fut immortalisée dans un tableau par Jean-Jacques Henner en 1885. L'original du tableau aurait disparu dans le séisme de 1906 à San Francisco, mais les copies de cette représentation de profil sont nombreuses[1].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Autres sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Aurélie Sfez, « Francis Alÿs, l’apôtre de sainte Fabiola », Le Monde,‎ (lire en ligne)