Fabio Calvo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fabio Calvo
Nom de naissance Marco Fabio Calvo
Naissance vers 1470
Ravenne
Décès
Rome
Nationalité italienne
Profession
philologue, traducteur

Marco Fabio Calvo (Ravenne, vers 1470 - Rome, 1527) est un philologue et humaniste italien de la Renaissance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gravure extraite du Antiquae urbis Romae cum regionibus simulacrum

Très peu de choses sont connues de ses premières années. Originaire de Ravenne, il est installé à Rome à partir de 1510. Il achève en 1512 une transcription en latin des œuvres d'Hippocrate à partir de manuscrits grecs. Elle est publiée en 1524 à Rome par Francesco Giulio Calvo. Il séjourne fréquemment chez Raphaël dans cette même ville où il rédige une traduction en italien du De architectura de Vitruve afin de le rendre accessible au peintre. Ils envisagent alors tous deux de publier des vues reconstituant la Rome antique mais le projet est interrompu à la mort du maître en 1520. Il publie un projet plus modeste en 1527 sous le nom de Antiquae Urbis Romae cum regionibus simulachrum contenant des gravures représentant des anciens monuments de la ville disposés selon les quartiers et rues principales de la ville antique. Il meurt à l'occasion du sac de Rome cette même année. Il est pris en otage par les soldats impériaux, mais, incapable de payer la rançon, il est laissé pour mort dans un hôpital à l'extérieur de la ville[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Peter G. Bietenholz, Thomas Brian Deutscher, Contemporaries of Erasmus: A Biographical Register of the Renaissance and Reformation, vol. 1-3, University of Toronto Press, , 503 p. (ISBN 9780802085771, lire en ligne), p. 246-247
  • (en) Philip J. Jacks, « The Simulachrum of Fabio Calvo: A View of Roman Architecture all'antica in 1527 », The Art Bulletin, vol. 72, no 3,‎ , p. 453-481 (lire en ligne)
  • (it) F. Di Todaro, « Vitruvio, Raffaello, Piero della Francesca », Annali di Architettura, no 14,‎ .
  • (it) AA.VV, Cesare Cesariano e il classicismo di primo Cinquecento,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Contemporaries of Erasmus, p.246-247