Fabienne Dumont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dumont.

Fabienne Dumont, née en 1972 à Montargis est historienne de l’art, critique d’art et enseignante d'histoire de l'art, de nationalité française. Elle est spécialiste des questions féministes, de genre, queer et des masculinités, en France et à l’étranger, dans l'art contemporain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fabienne Dumont est née en 1972 à Montargis dans le Loiret.

Elle obtient une maîtrise d’histoire de l’art à l’Université de Bourgogne, et en 1998 un DEA d’histoire de l’art à l’Université de Paris Panthéon-Sorbonne. Son mémoire est dirigé par José Vovelle et s'intitule Une analyse des liens entre art et féminisme : les groupes de plasticiennes, Paris, 1970-1982. Elle poursuit ses recherches et obtient en 2004, un doctorat d’histoire de l’art, à l’Université de Picardie. Sa thèse dirigée par Laurence Bertrand Dorléac, porte le titre Femmes et art dans les années 1970 – ‘Douze ans d’art contemporain’ version plasticiennes – Une face cachée de l’histoire de l’art – Paris, 1970-1982[1].

En 2005, elle est enseignante à l'université Paris Panthéon Sorbonne, puis à Lumière Lyon II. Depuis 2011, elle est professeure d'histoire de l'art à l'EESAB, à Quimper[2].

Elle est également critique d'art et à ce titre publie de nombreux articles dans des revues spécialisées. Elle est membre de l'A.I.C.A[1]. Elle participe à la rédaction de catalogues d'exposition[3].

Les questions féministes en histoire de l'art[modifier | modifier le code]

En 2011, son premier ouvrage : La rébellion du deuxième sexe- l'histoire de l'art au crible des théories féministes anglo-américaines (1970-2000) est publié. C'est une anthologie de textes féministes anglo-américaines en histoire de l'art, rédigés entre 1976 et 2005. Il y a les écrits de Lucy Lippard, les polémiques autour de l’œuvre The Dinner Party de Judy Chicago[4], des textes de Griselda Pollock d'Amelia Jones, les théories de genre et queer[5] . A partir de ces textes, une réécriture féministe de l’histoire de l’art devient possible. Les théories féministes en histoire de l'art a permis de détecter les omissions mais aussi de proposer une autre lecture[6].

En 2014, son ouvrage Des sorcières comme les autres, met en lumière des plasticiennes féministes de la scène artistique française des années 1970, pour la plupart oubliées[7]. Ce livre présente soixante-dix protagonistes de l’histoire des femmes en art entre 1970 et 1982, ainsi qu'une quarantaine de revues d’art et de revues féministes. Revoir l'histoire de l'art à travers l'histoire des femmes permet une analyse nouvelle et inédite de la scène artistique française des années 1970[7].

Catalogues d'expositions[modifier | modifier le code]

  • Chercher le garçon : une exposition collective d'artistes hommes, Vitry-sur-Seine, MAC VAL, Musée d'art contemporain du Val-de-Marne, exposition 7 mars au 30 août 2015, responsable éditoriale, Julie David ; textes de Raewyn Connel, Fabienne Dumont, Eric Fassin... [et al.] ; préface par Alexia Fabre, Frank Lamy, Vitry-sur-Seine : MAC VAL, Musée d'art contemporain du Val-de-Marne, 2015
  • Commères : journal de bord, mai 2013-décembre 2014, Marie Preston, Fabienne Dumont, contributions de Stéphanie Airaud, Aïcha Akremi, Françoise Alexandre, Vitry-sur-Seine, MAC VAL, Musée d'art contemporain du Val-de-Marne, 2015
  • Nil Yalter : exposition, Metz, 05.02.16 au 05.06.16, 49 Nord 6 Est, FRAC Lorraine, catalogue par Fabienne Dumont, Philippe Artières, Metz : 49 Nord 6 Est, Fonds régional d'art contemporain Lorraine, 2016
  • Micro-events : Tsuneko Taniuchi, texte Fabienne Dumont, curateur Reiko Setsuda, Tokyo : Fondation Hermès , 2014
  • Nil Yalter, ed. Derya Yücel, textes Juan Vicente Aliaga, Fabienne Dumont, Melis Tezkan, Istanbul : Galerist , 2013
  • Linder : femme-objet, Musée d'Art moderne de la Ville de Paris-ARC, 1er février - 21 avril 2013, textes, Fabrice Hergott, Emmanuelle de l'Écotais, Fabienne Dumont, traduction, Anne Montfort et Colette Taylor-Jones, Paris, Paris-Musées, 2012

Articles[modifier | modifier le code]

  • Fabienne Dumont, « Approches féministes et pensées queer en Europe », Perspective, no 1,‎ (lire en ligne)
  • Fabienne Dumont, « Portrait. Renée Green », Critique d’art, no 35,‎ (lire en ligne)
  • (en) Fabienne Dumont, « Nil Yalter: memory, migrants and workers in 1970s-1980s France », International feminist art journal, no 26,‎
  • Fabienne Dumont, « Les années 1968 des plasticiennes », Clio. Histoire‚ femmes et sociétés, no 29,‎ (lire en ligne)
  • Fabienne Dumont, « Aline Dallier-Popper, pionnière de la critique d’art féministe en France », Critique d'art, no 31,‎ (lire en ligne)
  • Fabienne Dumont, « Femmes, art et féminisme en France dans les années 1970 », Sisyphe,‎ (lire en ligne)
  • Fabienne Dumont, « "Le Mouvement des femmes en art », Artension, no 9,‎
  • Fabienne Dumont, « Les Plasticiennes s’exposaient à Cineffable », Lesbia Magazine, no 191,‎

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Fabienne Dumont, Des sorcières comme les autres. Artistes et féministes dans la France des années 1970, Presses Universitaire de Rennes,
  • Fabienne Dumont, Contemporanéité des œuvres féministes "élargies", Le Havre, D/Ecrire le contemporain, ESADHaR,
  • Fabienne Dumont, La rébellion du Deuxième Sexe. L’histoire de l’art au crible des théories féministes anglo-américaines (1970-2000), Presses du réel,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Ressources documentaires - Critiques d'art - Fabienne Dumont - Biographie », sur www.archivesdelacritiquedart.org (consulté le 21 janvier 2017)
  2. « Fabienne Dumont », sur esaab.fr
  3. « Fabienne Dumont - Bibliographie », sur www.archivesdelacritiquedart.org (consulté le 21 janvier 2017)
  4. Cristelle Terroni, « Judy Chicago : une iconographie féministe. Entretien avec Fabienne Dumont », La vie des idées,‎ (lire en ligne, consulté le 22 janvier 2017)
  5. « Actualité éditoriale : Art, femmes, féminisme, 6 octobre 2015, Avec Fabienne Dumont, Historienne de l'art (EESAB) », sur www.institutemilieduchatelet.org,
  6. Clara Schulmann, « Réinterpréter la Cène du point de vue des « personnes qui ont fait la cuisine tout au long de l’histoire » », Critique d’art. Actualité internationale de la littérature critique sur l’art contemporain, no 38,‎ (ISSN 1246-8258, DOI 10.4000/critiquedart.1431, lire en ligne, consulté le 22 janvier 2017)
  7. a et b Charlotte Potot, « Des sorcières comme les autres, histoire de l'art féministe dans les années 1970 », sur feministesentousgenres, (consulté le 21 janvier 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :