Fabienne Despot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fabienne Despot
Illustration.
Biographie
Date de naissance (55 ans)
Lieu de naissance Martigny
Nationalité Suisse
Parti politique Union démocratique du centre (UDC)

Fabienne Despot, né le à Martigny, est une personnalité politique suisse membre de l'Union démocratique du centre (UDC).

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2006, Fabienne Despot est candidate à la municipalité de Vevey. Elle fait liste commune avec les candidats radicaux Patrick Kohli, Rogero Marinelli et Doris Jaggi[1]. Elle profite de l'alliance entre les radicaux et l'UDC, mais elle n'est néanmoins pas élue[2].

Le , elle est élue députée au Grand Conseil du canton de Vaud[3].

En 2011, elle est candidate pour le Conseil National[4].

Le , elle est élue présidente de la section vaudoise de l'UDC[5]. Elle est la première femme à occuper ce poste[6].

Le , elle admet avoir enregistré illégalement une séance de travail de la direction du parti en [7]. Les personnes enregistrées sont Michaël Buffat, Jean-François Thuillard et Monika Commissione[8],[9]. Le , les délégués de la section cantonale votent son maintien à la présidence[10].

Le , elle annonce sa démission de la présidence de la section vaudoise de l'UDC pour le [11]. Son successeur est Jacques Nicolet[12].

Fabienne Despot est l'ex-épouse de l'éditeur et écrivain Slobodan Despot. Elle est d'origine valaisanne[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Naufragée du premier tour, la droite veveysanne est incapable de s'entendre et le syndic jette l'éponge », Le Régional,‎ (lire en ligne)
  2. « La gauche prend le pouvoir à Vevey », Le Régional,‎ (lire en ligne)
  3. ELECTION DU GRAND CONSEIL - Liste des élu(e)s le 11 mars 2007
  4. « Le conseiller d'Etat Jean-Claude Mermoud en lice pour les Etats », sur www.hebdo.ch, (consulté le 30 janvier 2017)
  5. « Vidéo: VD: la députée Fabienne Despot est la première femme présidente de l'UDC cantonale », sur Play RTS (consulté le 30 janvier 2017)
  6. « Fabienne Despot est élue présidente de l’UDC vaudoise », 24 heures,‎ (lire en ligne)
  7. « «Naïve», Fabienne Despot se retrouve sur la sellette », 24 heures,‎ (lire en ligne)
  8. « Despot a enregistré des dirigeants à leur insu », 20 minutes,‎ (lire en ligne)
  9. « Fabienne Despot s’accroche au pouvoir », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  10. « L'UDC maintient sa confiance à Fabienne Despot », Le Matin,‎ (lire en ligne)
  11. « Fabienne Despot quitte la présidence de l'UDC Vaud », sur 24heures.ch/ (consulté le 30 janvier 2017)
  12. Renaud Bournoud, « Jacques Nicolet prend la tête de l’UDC Vaud », sur 24heures.ch, (consulté le 30 janvier 2017)
  13. http://www.illustre.ch/illustre/article/un-long-dimanche-delections