Fabien Revol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fabien Revol est un théologien catholique français, spécialiste de la théologie de la Création au XXIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est un fils d'agriculteurs, qui a eu le goût de la nature grâce au scoutisme.

Il a fait une première année de maîtrise de théologie de l'écologie, à Toronto au Canada. Souhaitant disposer d'une vraie crédibilité vis-à-vis du monde académique, dans une perspective interdisciplinaire, il a complété son doctorat de théologie par un doctorat de philosophie[1].

En 2008, il a rencontré Jean Bastaire, philosophe, précurseur d'une théologie d'écologie chrétienne, et est resté en contact avec lui jusqu'à sa mort en 2013. Il a soutenu sa thèse le 19 novembre 2013, sur « La Création continuée »[2].

Comme Jean Bastaire, il s’oppose au point de vue de l’historien américain Lynn Townsend White, jr, qui s’est interrogé sur Les racines historiques de la crise écologique et a mis en avant le poids de la pensée chrétienne, citant par exemple le verset « remplissez la terre et soumettez-la » du Livre de la Genèse (1.28).. Pour Fabien Revol, il faut distinguer maîtrise et domination. « l’homme est appelé à tenir dans le monde la place de Dieu, le Nouveau Testament montre que cela signifie le servir, selon le principe que les premiers seront les derniers. Le chrétien trouve là une vocation écologique » complète-t-il[3],[4]

Il est actuellement enseignant-chercheur à l’université catholique de Lyon, dans le cadre du Centre interdisciplinaire d'éthique. Un legs de Jean Bastaire a permis de financer l’ouverture en janvier 2015 de la Chaire « Jean Bastaire : pour une vision chrétienne de l’écologie intégrale » de cette université, projet qu'il a eu la charge de coordonner ; il est aujourd'hui titulaire de cette chaire. Il est coordinateur adjoint de la chaire Science et religion.

Le 28 mai 2015, il a suggéré au cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, de désigner un responsable des questions écologiques dans le diocèse de Lyon[5].

Pour l'année académique 2015-2016, il parraine les classes de Terminale - promotion Saint-François d'Assise - du Cours Saint-François de Sales, à Troyes.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Thèse La Création continuée, 2013
  • Le Temps de la Création, Cerf, 2015
  • (sous la direction de), Avec les créatures, Pour une approche chrétienne de l'écologie, Cerf, 2015
  • Avec Alain Ricaud, Une encyclique pour une insurrection écologique des consciences, Parole et Silence, 2015
  • Pour une écologie de l'Espérance, éditions du Peuple Libre, 2015
  • Le concept de création continuée dans l’histoire de la pensée occidentale, Institut Interdisciplinaire d'Études Épistémologiques, 2017, 350 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fabien Revol : Un théologien aux Assises chrétiennes de l’écologie, 13 juillet 2015, sur le site de Pax Christi
  2. Bénédicte Hoffner, « Fabien Revol, un inlassable défenseur de la Création  », La Croix,‎ (lire en ligne)
  3. Mélinée Le Priol, « Église et écologie, histoire d’une prise de conscience », La Croix,‎ (lire en ligne)
  4. Cécile Chambraud, « Pour l’Eglise, un demi-siècle d’apprentissage de l’écologie », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  5. Agnès Chareton, « Le cardinal Barbarin nomme un délégué épiscopal à l'écologie », La Vie, 1er octobre 2015, lire en ligne

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]