Fabien Haziza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Haziza.
Fabien Haziza
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (112 ans)
OranVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Fabien Léon Haziza, né le à Oran (Algérie française)[1] et mort à une date indéterminée après 1938, est un acteur de théâtre et de cinéma muet français.

Biographie[modifier | modifier le code]

En dehors des pièces et des films qu'il a interprété entre 1916 et 1930, on sait peu de choses de Fabien Haziza. On ignore en particulier dans quelles circonstances ce fils d'instituteur oranais a obtenu à l'âge de 10 ans son premier rôle au cinéma dans Judex, un film de Louis Feuillade tourné en pleine guerre[2] loin de sa ville natale.

Comme pour sa sœur Gilberte Haziza[3], sa carrière d'acteur s'achève en 1930 avec l'avènement du cinéma parlant. On perd sa trace à partir de 1938, année de son mariage à Loudun. Les date et lieu de son décès demeurent inconnus.

Carrière au théâtre[modifier | modifier le code]

Carrière au cinéma[modifier | modifier le code]

Rôle attribué à tort à Fabien Haziza :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Acte de naissance n° 1063 (vue 280/877) avec mention marginale du mariage. Archives Nationales d'Outre-Mer en ligne, état-civil d'Algérie, commune d'Oran, registre des naissances de 1906.
  2. Son frère René Haziza sera tué sur le front le 1er octobre 1918. [1] Site Mémoire des hommes du Ministère de la Défense.
  3. Acte de naissance n° 4351 (vue 14/31) avec mentions marginales du mariage et du décès. Archives en ligne de la Ville de Paris, état-civil du 14ème arrondissement, registre des naissances de 1908. Gilberte Haziza est créditée dans 5 films tournés entre 1917 et 1920. Elle et son frère Fabien n'ont tourné ensemble que dans le dernier d'entre eux, Au travail d'Henri Pouctal sorti en janvier 1920.
  4. Les Gosses dans les Ruines. Idylle de guerre. Les Annales politiques et littéraires, 7 juillet 1918, pp. 13-19, disponible sur Gallica.
  5. Les cinémas. Informations. Les Mystères du Ciel. Comoedia, 21 septmbre 1920, p. 3, disponible sur Gallica.
  6. Ce qu'on a fait, ce qu'on va faire. En France. L'Intransigeant, 29 novembre 1924, p. 4, disponible sur Gallica.
  7. Ce qu'on a fait, ce qu'on va faire. En France. L'Intransigeant, 28 février 1925, p. 4, disponible sur Gallica.
  8. La vie du cinéma. Mauvais penchants. L'Intransigeant, 23 janvier 1926, p. 4, disponible sur Gallica.
  9. Le cinéma. Dita Parlo. L'Intransigeant, 13 novembre 1929, p. 8, disponible sur Gallica.

Liens externes[modifier | modifier le code]