Fabian Tompsett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fabian Tompsett
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Activités

Fabian Tompsett est un écrivain, activiste et artiste britannique. Il est essentiellement connu pour son travail d'auteur autour des situationnistes au Royaume-Uni.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fabian Tompsett s'est d'abord impliqué dans le London Workers Group, un engagement qui fut accompagné par de nombreuses années d'expérience pratique dans plusieurs imprimeries coopératives à Londres au cours des années 1980. Dans cette période, il s'est également impliqué dans Class War, pour quitter le groupe en 1985. Dans les années 1990, il a été un membre actif de la renaissance de l'Association Psychogéographique de Londres (LPA = London Psychogeographical Association en anglais)[1] sous le nom LPA East London Section. La LPA a alors publié de nombreux textes sous la forme du pamphlet et dans une newsletter irrégulière. Fabian Tompsett y a largement contribué sous le pseudonyme de Richard Essex de même que le groupe d'auteurs rassemblés sous le pseudonyme collectif Luther Blissett, incluant Stewart Home. Il a également travaillé avec Alastair Bonnett (en) pour le journal Transgressions, A Journal of Urban Exploration. En 2000, la LPA a fusionné avec l'Alliance néoiste pour former la Nouvelle internationale lettriste.

Il a été un élément moteur de l'Association des Astronautes Autonomes de 1995 à 2000 au sein de la East London AAA.

Il a traduit quelques œuvres d'Asger Jorn en anglais, dont La création ouverte et ses ennemis, Internationale situationniste numéro 5, [2].

Il est aujourd'hui un joueur actif du projet Classwargames[3] autour notamment du Jeu de la Guerre développé par Guy Debord et Alice Becker-Ho[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.unpopular.demon.co.uk/lpa/organisations/lpa.html
  2. Asger Jorn, Open Creation and Its Enemies, London, Unpopular Books, 1994.
  3. http://www.classwargames.net
  4. Alice Becker-Ho et Guy Debord, Le Jeu de la guerre, éditions Gérard Lebovici, Paris, 1987. Rééd. Gallimard, 2006.