Fabernovel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fabernovel
logo de Fabernovel

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Stéphane DistinguinVoir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société à capitaux privésVoir et modifier les données sur Wikidata
Slogan We craft the future.
Siège social ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Création de produits et services numériques; Conseil
Société mère Ernst & YoungVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Fabernovel Innovate
Fabernovel Institute
Fabernovel DATA & MEDIA
Fabernovel Technologies
Fabernovel Code
Fabernovel Alpha
Effectif 350 (2018)
Site web www.fabernovel.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Chiffre d'affaires 37 millions € (2017)

Fabernovel est une entreprise de création de produits et de services numériques[pas clair], fondée en 2003 par Stéphane Distinguin. L'entreprise initialement créée à Paris s'est élargie et possède aujourd'hui des bureaux à Lisbonne, San Francisco[1], New York[2], Shanghai[3] et Singapour. En juillet 2022, Fabernovel est racheté par EY, et devient EY Fabernovel.

Historique[modifier | modifier le code]

Créée en 2003 à Paris par Stéphane Distinguin, Fabernovel est une entreprise de conseil et de développement numérique. Elle a réalisé entre autres, des missions et des applications pour la RATP et l’Association pour les Personnes Aveugles ou Malvoyantes[4], Shiseido[5]...

Investissements[modifier | modifier le code]

En 2006, la société investit dans deux start-ups : Chugulu[6] et af83[7][source insuffisante]. En 2009, Fabernovel investit dans la revue Usbek & Rica[8]. En2014, Fabernovel soutient SmartAngels[9], plateforme de financement des entreprises.

FaberNovel fonde en 2013 Fabernovel Code (ex-Buzzaka)[10], puis en 2015 Fabernovel Data & Media (ex-lagencemedia), agence de performance marketing, et Rebellion Lab[11], basée à San Francisco.

Créations d'entreprises[modifier | modifier le code]

En 2004, Fabernovel accompagne Mobivillage dans la création de Digitick[12], un site de billetterie en ligne. Digitick est vendu à Vivendi[13] en 2011.

En 2008, Fabernovel ouvre Parisoma[14], un espace de coworking à San Francisco. En 2016, l'entreprise crée Urban Campus (ex One Third)[15], qui propose des collocations en Europe. Début 2018, la filiale Fabernovel Alpha est créée[pourquoi ?][16].

Rachat[modifier | modifier le code]

En juillet 2022, EY Consulting (Ernst&Young), rachète Fabernovel[17],[18].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Rauline, « Fabernovel accélère avec deux nouvelles acquisitions », sur Les Echos, .
  2. Gilles Wybo, « Fabernovel Data & Media ouvre un bureau New-Yorkais », sur Stratégies.fr, .
  3. Nicolas Rauline, « Fabernovel acquiert une société en Chine », sur Les Echos, .
  4. « BlueEyes for Fabernovel and Paris Metro »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  5. Alain Delcayre, « Shiseido confie sa Digital Academy à Fabernovel », sur strategies.fr, .
  6. « Gilles Bellefontaine, Chugulu Games "Le freemium avec In App Purchase devient le modèle dominant" », sur Viuz, (consulté le )
  7. « af83 ouvre son capital pour accentuer sa croissance », sur af83.com,
  8. « Levée de fonds : Usbek & Rica lève des fonds », sur alloweb.org,
  9. Nicolas Rauline, « SmartAngels séduit la « dream team » de l'investissement », sur lesechos.fr, .
  10. Martine Triquet-Guillaume, « Fabernovel acquiert Buzzaka », sur bfmbusiness,
  11. Emmanuelle Delsol, « Pourquoi Fabernovel croque Rebellion Lab et LagenceMedia », sur usine-digitale.fr,
  12. « Digitick met la billetterie sur téléphone mobile », sur journaldunet.com, .
  13. Dominique Pialot et Pascal de Rauglaudre, « Comment Fabernovel fabrique du nouveau », sur entrepreneursdavenir.com, .
  14. Christophe Bys, « Le plus vieil espace de coworking de San Francisco est français, comme son nom l'indique : Parisoma », sur usine-digitale.fr, (consulté le )
  15. « OneThird, la start-up qui entend révolutionner le coliving en Europe », sur businessimmo.com,
  16. Sorlin Chanel, « Jean-Christophe Liaubet rejoint Fabernovel pour créer Fabernovel Alpha », sur strategies.fr, .
  17. « EY Consulting & Fabernovel », sur www.ey.com (consulté le )
  18. Antoine Boudet, « Conseil : avec Fabernovel, EY Consulting avance dans la transformation numérique », sur Les Echos, (consulté le )

Lien externe[modifier | modifier le code]