Faïence de Salins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La faïence de Salins est une production céramique, débutée en 1857, dans la ville de Salins-les-Bains en Franche-Comté.

Détail du décor.
Assiette en faïence à décor moulé en relief. Salins-les-Bains, fin XIXe siècle.

Historique[modifier | modifier le code]

Occupant initialement l'ancien couvent des Capucins vendu après la Révolution comme bien national, la première faïencerie est installée en 1857 par Moniotte et Granger. Une usine plus appropriée est construite en 1858. La force hydraulique est fournie par la rivière Furieuse et le nouveau chemin de fer offre des conditions de transport idéales pour la manufacture.

En 1862, l'activité est rachetée par Bourgeois et Page et se spécialise dans la faïence fine.

Durant la deuxième moitié du XIXe siècle et le début du XXe siècle, la faïencerie de Salins produit de nombreux modèles de céramique domestique et de services décorés.
Edouard Charbonnier, fils du directeur de la faïencerie de Longchamp, prend en 1912 la direction de la manufacture de Salins dont il est devenu propriétaire. Sous sa direction, la manufacture acquiert une nouvelle notoriété, couronnée en 1925 par une médaille d'or obtenue à l’exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes de Paris.
La manufacture emploie, en 1936, 230 ouvriers et poursuit sa production sous la direction des héritiers Charbonnier.

La faïencerie de Salins est intégrée à partir de 1968 dans la société des Faïenceries de Sarreguemines avant de se spécialiser dans la céramique sanitaire. La production de vaisselle en faïence courante est arrêtée en 1988, celle des articles de haut de gamme en 1998.

Caractères stylistiques[modifier | modifier le code]

Les faïenceries de Salins-les-Bains se spécialisèrent au cours de la première partie du XXe siècle dans les services de table et la faïence domestique. Une large gamme de modèles, populaires et abordables, furent ainsi créés, avec un souci constant de la qualité et de l'élégance du dessin.

Plat en faïence moulé et émaillé à décor d'asperges en relief, Salins, fin XIXe siècle.

Articles connexes[modifier | modifier le code]