FRAC Centre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
FRAC Centre
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Région Centre
Ville Orléans
Adresse 88 rue du Colombier / boulevard Rocheplatte
(anciennement, 12 rue de la Tour neuve)
Coordonnées 47° 54′ 15″ nord, 1° 53′ 47″ est
Informations générales
Date d’inauguration 1983 (création)
2013 (inauguration nouveau bâtiment)
Collections art contemporain, surtout architecture
Nombre d’œuvres 800 maquettes, 14 000 dessins
Informations visiteurs
Site web frac-centre.fr

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
FRAC Centre

Le Frac Centre (Fonds régional d'art contemporain de la région Centre-Val de Loire) est une collection publique d'art contemporain dont l'espace d'exposition est situé à Orléans. En 2013, il déménage sur un ancien site des subsistances militaires.

Le Frac Centre en quelques dates[modifier | modifier le code]

Bâtiment par Jakob + Macfarlane
Bâtiment par Jakob + Macfarlane

Depuis 1982, chaque région de France est dotée d’un Fonds Régional d'Art Contemporain dans le cadre d’un partenariat avec le Ministère de la culture et de la communication. Les missions d’un Frac sont la constitution d’une collection d’art contemporain, mettant l’accent sur la création actuelle et sa diffusion en région, en France et à l'étranger.

En 1991, le Frac Centre oriente sa collection sur le rapport entre art et architecture. Le Frac Centre se tourne alors vers l’acquisition de projets d’architecture expérimentaux et prospectifs des années 1950 à aujourd’hui. Cette collection comprend aujourd’hui quelque 300 œuvres d'artistes, 800 maquettes d’architecture et 14 000 dessins dont de nombreux fonds d’architectes.

En 1999 est organisée la première édition d’ArchiLab, Rencontres Internationales d’Architecture d’Orléans, sur le site orléanais des subsistances militaires. L'évènement devient rapidement une référence incontournable en matière de prospective architecturale. En 2003, à l'occasion des « 20 ans des Frac », ArchiLab présente les collections du Frac Centre sur le même site ainsi que dans plusieurs autres lieux culturels de la ville[1].

En 2013, le Frac Centre s'installe complètement sur le site des subsistances militaires, accompagné de la construction du bâtiment Turbulences un bâtiment conçu par le duo d'architectes Jakob + Macfarlane [2].

La collection[modifier | modifier le code]

Le Frac Centre acquiert des œuvres d’artistes en lien avec l’architecture et des projets d’architectes à travers maquettes, dessins, etc. autour de la dimension d’expérimentation des années 1950 à nos jours, représentant quelque 160 architectes et une centaine d’artistes. À ce titre, elle constitue un patrimoine unique sur l'architecture expérimentale en lien avec la création artistique.

Elle réunit de nombreux projets expérimentaux des années 1960–70 avec pour point d’ancrage l’architecture radicale, qui marqua l'époque et dont les affinités sont nombreuses avec les courants artistiques d’alors (arte povera, art conceptuel, body art, land art). De nombreux projets emblématiques de la déconstruction, consacrée lors de l'exposition Deconstructivist Architecture au MoMA en 1988[3], font également partie de la collection. Le Frac Centre témoigne aussi des expérimentations architecturales les plus actuelles, en collectionnant notamment des projets d’architecture qui actent des récentes évolutions technologiques et numériques en matière de conception architecturale.

La collection du Frac Centre est présente à travers de nombreux prêts en région Centre, en France et à l’étranger. Depuis 1995, plusieurs expositions lui ont été entièrement consacrées, parmi lesquelles ArchiLab. Collection Frac Centre au Mori Art Museum de Tokyo[4] ; Future City à la Barbican Art Gallery à Londres[5] ou encore au Fine Arts Museum de Taipei en 2008[6].

La collection Art et Architecture[modifier | modifier le code]

A[modifier | modifier le code]

B[modifier | modifier le code]

C[modifier | modifier le code]

D[modifier | modifier le code]

E[modifier | modifier le code]

F[modifier | modifier le code]

G[modifier | modifier le code]

H[modifier | modifier le code]

I[modifier | modifier le code]

J[modifier | modifier le code]

  • Jakob+MacFarlane
  • Jones, Partners : Architecture (Wes Jones (en))

K[modifier | modifier le code]

L[modifier | modifier le code]

M[modifier | modifier le code]

N[modifier | modifier le code]

O[modifier | modifier le code]

P[modifier | modifier le code]

Q[modifier | modifier le code]

R[modifier | modifier le code]

S[modifier | modifier le code]

T[modifier | modifier le code]

U[modifier | modifier le code]

V[modifier | modifier le code]

W[modifier | modifier le code]

X[modifier | modifier le code]

  • Xefirotarch (Hernan Diaz Alonso)

Y[modifier | modifier le code]

Z[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Brayer, Marie-Ange, Migayrou, Frédéric, Architectures expérimentales, collections du FRAC Centre. 1950-2000, HYX, 2003
  2. Actualités sur le site du FRAC Centre
  3. Johnson, Phillip, Wigley, Mark, Deconstructivist Architecture, The Museum of Modern Art, New York, 1988.
  4. ArchiLab. Collection FRAC Centre. New Experiments in Architecture, Art and the City. 1950-2005, Mori Art Museum, 2004
  5. Alison, Jane, Brayer, Marie-Ange, Migayrou, Frédéric, Spiller, Neil, Future City. Experiment and Utopia in Architecture, Ed. Thames & Hudson, 2007
  6. ArchiLab. Collection du FRAC Centre, Taipei Fine Arts Museum, 2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Frac Centre