FN SCAR

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
FN SCAR
Présentation
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Type Fusil d'assaut
Munitions FN SCAR-L (5,56 × 45 mm OTAN),

FN SCAR-SC (5,56 x 45mm OTAN ou .300BLK),

FN SCAR-H et SCAR-H(T)PR (7,62 × 51 mm OTAN)

Fabricant FN Herstal (Fabrique Nationale Herstal)
Période d'utilisation 2008
Poids et dimensions
Masse (non chargé) FN SCAR-L standard : 3,5 kg (sans chargeur) 4,1 kg chargé

FN SCAR-H PR : 4,5 kg (sans chargeur) 5,2 kg chargé (20 coups)

Longueur(s) FN SCAR-L : 620 mm à 850 mm selon le type de canon (rayure 6/7")

FN SCAR-H : 770 mm à 997 mm selon le type de canon (rayure 4/12")

Caractéristiques techniques
Portée pratique 300 m (L/H CQC) 600 m (Standard/SSR)
Cadence de tir 550-650 coups/minute (réglage vis des gaz)
Vitesse initiale Vo L-Standard 865 m/s
Vo L-CQC 785 m/s
Vo H-PR 880 m/s
Vo H-CQC 740 m/s
Capacité FN SCAR-L : 30 coups,

FN SCAR-H : 20 coups ou 10 coups

Variantes FN SCAR-H PR (fusil de précision) calibre 7,62 × 51 mm

Le FN SCAR (Special Operations Forces Combat Assault Rifle) est un fusil d'assaut de conception belge fabriqué par la FN Herstal.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le SCAR a été conçu pour répondre aux besoins spécifiques du United States Special Operations Command (USSOCOM), le commandement des opérations spéciales de l'armée américaine, auquel le XM8, qui devait devenir le fusil standard de l'armée américaine, ne convenait pas.

Le SOCOM souhaitait obtenir une arme qui puisse être fabriquée pour plusieurs calibres afin d'offrir à ses troupes un système d'armes d'un maniement identique simplifiant la maintenance et la logistique mais néanmoins parfaitement adapté aux différentes missions.

Le SCAR se présente en deux versions, le SCAR-L[1] (pour light) appelé Mk-16 par les forces armées des États-Unis, chambré en 5,56 mm OTAN et le SCAR-H[2] (pour heavy) (Mk-17) chambré en 7,62 × 51 mm OTAN.

Chacune de ces versions connaît des variations portant sur la longueur du canon[3] :

  • STD : Standard, canon de taille normale ;
  • CQC : Close Quarters Combat, canon court améliorant la maniabilité, surtout utile en combat urbain ;
  • LB : Long Barrel, canon long (18" en 5,56 et 20" en 7,62) développés pour l'USSOCOM mais actuellement retiré de gamme.

Le SCAR-H existe aussi en version PR (Precision Rifle) (ou 20S[3],[4] : dénomination US) disposant d'un garde main et de rails plus longs. Il peut également être équipé d'une crosse de type tireur d'élite non pliable, il est alors désigné en version TPR (Tactical Precision Rifle). Le SCAR-HPR est équipé d'un canon de 20" ou 16" (gamme Law Enforcement)

La dernière version est le SCAR-L ou H MK2. Cette version comporte quelques améliorations telles que les anneaux de fixation de bretelle renforcés, la frette renforcée, le réglage du guidon revu, la sous-garde pouvant recevoir un smartcore[5], tenon d'armement courbé, ...

Il existe également une version SC (Subcompact Carbine) chambrée en 5,56 mm OTAN ou en .300BLK[6], à canon et garde-main raccourcis et disposant de plusieurs options de crosse.

Le SCAR-L ou H sont des armes modulaires, à verrouillage rotatif, tirant à culasse fermée, fonctionnant par emprunt de gaz en un point du canon, et piston à course réduite indépendant des pièces mobiles, refroidies par air et alimentées par chargeur. Le tenon d'armement peut-être installé à gauche ou à droite, le sélecteur de tir et l'arrêtoir de chargeur sont ambidextres, par contre l'arrêtoir de glissière est uniquement placé à gauche.

Vu que le SCAR a été conçu pour le marché de l'USSOCOM, l'ergonomie de la sous-garde est inspirée du M16. Le SCAR-L ou H peut être équipé d'une sous-garde semi-automatique (sélecteur de tir à 2 positions : S et 1) ou d'une sous-garde automatique (sélecteur de tir à 3 positions : S, 1 et A). Chacune de ces sous-gardes peut-être en version :

  • US (modèle d'origine développé pour l'USSOCOM) : Impossibilité de placer le sélecteur sur S lorsque le chien est relâché (après avoir percuté).
  • Européenne : Possibilité de placer le sélecteur sur S lorsque le chien est relâché (après avoir percuté).

Le mécanisme ressemble à celui de la FN FNC de la même entreprise avec quelques modifications facilitant le nettoyage, notamment le mécanisme de piston déjà présent sur le F2000. L'arme est notamment capable de tirer en sortant de l'eau. Elle résiste aussi à d'autres éléments (sable, boue…) pourvu que la culasse soit complètement verrouillée.

Le SCAR est équipé de quatre rails Picatinny (1 rail aluminium usiné sur toute la longueur de la carcasse, 1 rail acier inférieur fixé au canon et 2 rails latéraux plus petits), permettant de monter tout type de lunettes, torches ou désignateurs lasers de type AN-PEQ par exemple.

Il est également doté d'une crosse en polymère réglable en longueur avec appui joue à 2 positions et rabattable sur le côté de l'arme afin de pouvoir la stocker plus facilement.

Le FN SCAR peut être équipé d'un lance-grenades de 40 X 46 mm dénommé FN 40GL-L (ou H pour SCAR H), qui a l'avantage d'offrir une commande située sous la détente de la carabine. Ceci permet de l'utiliser sans avoir à changer la prise en main de l'arme. Ce lance-grenades est entièrement ambidextre, se fixe sur le rail Picatinny inférieur des SCAR-L et H et accepte les grenades longues, comme les éclairantes par exemple.

Cette arme est disponible en deux couleurs, noire et FDE (Flat Dark Earth).

Historique[modifier | modifier le code]

Un Navy SEAL équipé d'un FN SCAR-H (MK-17)
Soldat belge équipé d'un FN SCAR-H avec un lance grenade de 40 mm FN 40GL
Soldat belge équipé d'un FN SCAR-H avec lance grenade de 40 mm FN 40GL
Un militaire lituanien armé d'un FN SCAR-H PR, fusil de précision calibre 7,62 mm

Le SOCOM a, en 2010, reçu 850 Mk16 et 750 Mk17 perçus en grande partie par les SEAL. En , on annonce qu'il renonce au Mk-16 calibre 5,56 mm et qu'il n'achètera en 2011 que des Mk-17 calibre 7,62 mm[7].

En , les policiers français du détachement de sécurité de l'ambassade de France en Afghanistan (appartenant à la Direction de la Coopération Internationale - D.C.I (anciennement S.C.T.I.P) - du ministère de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales), se voient dotés de plusieurs Mk-17, devenant ainsi le deuxième utilisateur du SCAR en opération, derrière l'USSOCOM[8].

En 2012, le RAID a été doté de SCAR-H.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de la Belgique Belgique: Son coût unitaire est de 4 093 euros pour les versions Light et 7 931 euros pour les versions Heavy pour l'armée belge[9]. A noter que ces prix englobent l'arme, son optique, sa lampe tactique et tous les autres accessoires acquis.
    • Police: CGSU et certaines unités de la police locale et de la police fédérale.
    • Armée :
      • Contrat 2012 : Special Forces Group, nageur de combat, tireur d'élite et toutes les unités de combat de la Composante Terre (force terrestre), ainsi que des Escadrilles Force Protection de la Composante Air (force aérienne)[10].
      • Contrat 2018 : Toutes les autres unités
  • Drapeau de la France France: le RAID (version Heavy), le COS[11] (version Light), le groupement des commandos parachutistes (GCP) de la 11e brigade parachutiste et le Détachement de sécurité de l'ambassade de France en Afghanistan (version Heavy). En , il remporte le programme FPSA, en collaboration avec OIP Sensor Systems (en) (lunettes d'imagerie thermique), et devient le remplaçant du FR-F2 pour l’ensemble des forces françaises avec une commande de 2 610 Scar (version Heavy-PR)[12] avec munitions, 1 766 lunettes de précision (modules optroniques à intensification de lumière) et 1 096 d'imagerie thermique[13],[14]. Les derniers sont livrés le 25 janvier 2023[15].
Soldat des forces spéciales belges équipé d'un FN SCAR-L calibre 5,56 mm OTAN

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « FN SCAR®-L | FN HERSTAL », sur www.fnherstal.com (consulté le )
  2. « FN SCAR®-H | FN HERSTAL », sur www.fnherstal.com (consulté le )
  3. a et b (en) Army recognition, « SCAR®-H & SCAR®-L FN Herstal Assault Rifle »
  4. (en-US) « FN SCAR® 20S », sur FN® (consulté le )
  5. FN E-novation, « FN SMARTCORE® FOR FN SCAR FIREARMS »
  6. « FN SCAR®-SC now available in .300 BLK caliber: one of the newest developments on display on FN Herstal booth at ENFORCE TAC | FN HERSTAL », sur www.fnherstal.com (consulté le )
  7. (en) SOCOM Cancels Mk-16 SCAR, 25 juin 2010
  8. « Scar à Kaboul », sur blogspot.com (consulté le ).
  9. « Question écrite n° 6-369 », sur www.senate.be (consulté le )
  10. Direction Générale des Ressources Matérielles, « https://sway.office.com/Ja8DGoOAb7g8DXsT »
  11. « Le détachement COS en VO », sur blogspot.fr (consulté le ).
  12. Hervé Le Goff, « Le fusil de précision FN SCAR-H PR, successeur du FR-F2 », Cibles, no 613,‎ , p. 38-41 (ISSN 0009-6679)
  13. (en) « FN Herstal from Belgium to deliver SCAR-H PR Precision Rifles 7.62 mm caliber to French Army », sur www.armyrecognition.com, (consulté le )
  14. « 666-4 Bad Request !!! », sur defense.gouv.fr (consulté le ).
  15. « 666-4 Bad Request !!! », sur defense.gouv.fr (consulté le ).
  • CC Sept Dept Log - IC Armt & Opt (manuel technique de La Défense Belge)