FLNC du 22-Octobre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Front de libération nationale.

Ligne idéologique[modifier | modifier le code]

Le FLNC du 22-Octobre est issu du FLNC. Né le , il est rival du FLNC UC et a condamné sa trêve du et l'union des différents mouvements nationalistes en vue des élections territoriales de mars 2004.

Le FLNC du 22-Octobre est lié à Corsica Viva.

Le FLNC du 22-Octobre bénéficie d'une dynamique certaine par rapport à ses concurrents, en particulier le FLNC UC, dit proche de Charles Pieri, actuellement emprisonné. Il n'a jamais décrété de trêve des attentats et s'est montré hostile à la « politique de main tendue » vis-à-vis des élus traditionnels corses et à la politique d'union avec les autonomistes. Le maintien d'une ligne dure par le FLNC du 22-Octobre lui assure un certain avantage auprès des partisans de la « radicalisation face à l'État ».

Le FLNC du 22-Octobre annonce sa démilitarisation le en réponse aux dernières élections de l'Assemblée de Corse, afin de lui conférer "la possibilité de gérer sereinement cette mandature."

Lutte contre l'islamisme radical[modifier | modifier le code]

Dans un communiqué de presse publié le 28 juillet 2016, le FLNC du 22-Octobre prend position sur la question du terrorisme islamiste lié à l’État Islamique. Il met en cause la capacité de l’État français à protéger les corses et affirme avoir déjoué un attentat en Corse. Le FLNC du 22-octobre envoie une mise en garde aux islamistes radicaux et leur promet une "réponse déterminée"[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]