FK Velbazhd Kyoustendil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
FK Velbazhd Kyoustendil

Généralités
Fondation 1919
Stade Osogovo Stadium
Siège Kyoustendil

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Le FK Velbazhd Kyoustendil est un club de football bulgare basé à Kyoustendil.

Historique[modifier | modifier le code]

Le club est fondé en 1919 sous le nom de Velbazhd Kyoustendil. Renommé Motsion Kyoustendil en 1920, il reprend le nom de Borislav Kyoustendil en 1928, Pautalia Kyoustendil en 1940 et Cherveno Zname Kyoustendil en 1945. Il fusionne en 1956 avec le Spartak Kyoustendil pour former le Levski Kyoustendil. Le club est ensuite renommé Osogovec Kyoustendil avant de fusionner en 1970 avec le Minyor Kyoustendil et de reprendre son nom initial de Velbazhd Kyoustendil. En 1996, il reprend un temps le nom de Levski Kyoustendil. Le 23 juillet 2001, il assimile le club du Lokomotiv 1936 Plovdiv et en 2002, il fusionne avec le FK Stafanel Dupnicz pour former le FK Velbazhd 1919 Kyoustendil. Le 16 juillet 2012, le club fusionne avec le FK Buzludzha et reprend le nom de FK Velbazhd Kyoustendil[1].

Il évolue sept saisons en première division bulgare ; sa meilleure performance est une 3e place acquise à la fin des saisons 1998-1999, 1999-2000 et 2000-2001[2]. Le club est aussi finaliste de la Coupe de Bulgarie en 2001.

Au niveau européen, le club participe à la Coupe Intertoto 2000, où après avoir sorti au premier tour les Irlandais de l'University College Dublin AFC, il est éliminé au deuxième tour par le club tchèque du SK Sigma Olomouc.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « FK Velbazhd Kjustendil », sur weltfussballarchiv.com (consulté le 1er mai 2017)
  2. (da) « Info for : Velbazhd Kiustendil », sur foot.dk (consulté le 1er mai 2017)