FFT-hash

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

FFT-hash est une fonction de hachage cryptographique conçue par Claus-Peter Schnorr (en) en 1991 et présentée la même année à la conférence Crypto. La fonction produit une empreinte de 128 bits grâce à deux tours. Chacun des stages est une combinaison d'une transformée rapide de Fourier sur le groupe de Galois d'où le préfixe FFT (fast fourier transform). Un tour fait également appel à une récursion.

À la suite de la découverte de failles, Schnorr propose une version améliorée à la conférence Eurocrypt en 1992.

Cryptanalyse[modifier | modifier le code]

En 1991, Joan Daemen et al. découvrent une attaque probabiliste qui permet de trouver des collisions quelconques, les messages distincts ainsi produits ont une longueur de 384 bits.

À l'Eurocrypt 92, Henri Gilbert et son équipe annoncent que la fonction a des faiblesses et qu'il est possible de trouver des collisions en une complexité moindre que le paradoxe des anniversaires. Schnorr y apporte des modifications le jour même : FFT-hash-II.

En 1992, Serge Vaudenay démontre que la deuxième version de la fonction n'est pas plus robuste qu'un hachage sur 48 bits et propose des solutions pour l'améliorer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Protocole d'authentification de Schnorr

Liens externes[modifier | modifier le code]