Fürstenwalde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fürstenwalde
Fürstenwalde/Spree
Fürstenwalde
La cathédrale Sainte-Marie.
Blason de Fürstenwalde
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau du Land de Brandebourg Brandebourg
Arrondissement
(Landkreis)
Oder-Spree
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
3
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Mathias Rudolph
(2004-2009)
Code postal 15517
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
12 0 67 144
Indicatif téléphonique 03361
Immatriculation LOS, BSK, EH, FW
Démographie
Population 31 941 hab. ()
Densité 453 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 21′ 58″ nord, 14° 03′ 58″ est
Altitude 43 m
Superficie 7 055 ha = 70,55 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Brandebourg
Voir sur la carte topographique du Brandebourg
City locator 14.svg
Fürstenwalde
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Fürstenwalde
Liens
Site web www.stadt-fuerstenwalde.de

Fürstenwalde (en allemand : Fürstenwalde/Spree) est une ville d'Allemagne située dans l'Est du Land de Brandebourg, dans l'arrondissement d'Oder-Spree.

Géographie[modifier | modifier le code]

Fürstenwalde est située sur la rive droite de la rivière Sprée. Le centre-ville se trouve à environ 50 kilomètres à l'est de Berlin et à 30 kilomètres à l'ouest de Francfort-sur-l'Oder. Parmi les villes voisines, il y a Müncheberg à 20 kilomètres au nord, Beeskow à 25 kilomètres au sud, et Storkow à 14 kilomètres au sud-ouest.

Fürstenwalde est située le long de routes importantes : la ligne ferroviaire de Berlin à Wrocław et l'autoroute A12, une partie de la route européenne 30, qui relie Berlin à Francfort et à la frontière polonaise le long du fleuve Oder.

Histoire[modifier | modifier le code]

Appartenances historiques

DEU Mark Brandenburg COA.svg Marche de Brandebourg 1249-1806
Drapeau de la Prusse Royaume de Prusse (Province de Brandebourg) 1806–1918
Drapeau de la république de Weimar République de Weimar 1918–1933
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand 1933–1945
Drapeau de l'Allemagne occupée Allemagne occupée 1945–1949
Drapeau de l'Allemagne de l'Est République démocratique allemande 1949–1990
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1990–présent

Il est probable que le lieu de Sousoudata (Σουσουδάτα), mentionné dans la Géographie de Ptolémée vers l'an 150, se réfère au territoire de l'actuelle Fürstenwalde.

La mairie et le centre-ville piétonnier.

Située dans la marche de Brandebourg médiévale, la ville a été fondée au cours de la colonisation germanique au XIIIe siècle. Initialement une partie du pays de Lebus (Lubusz), à l'extrémité ouest de la Grande-Pologne, les domaines au nord-est de la Sprée ont été acquis par les margraves Jean Ier et Othon III de Brandebourg vers l'an 1249. Le nom de Furstenwalde est mentionnée pour la première fois dans un acte de l'an 1272 ; il remonte aux souverains de Brandebourg de la maison d'Ascanie portant le titre des princes (Fürsten) du Saint-Empire. La cité occupait une position stratégique sur la liaison entre la Sprée et l'Oder et les habitants avaient le droit d'étape obligeant les commerçants itinérants d'entreposer dans leur ville et de présenter leurs marchandises à la vente sur le marché.

Par le traité de Fürstenwalde, signé le , la marche de Brandebourg passa sous la domination de l'empereur Charles IV de la maison de Luxembourg. Entrant au margraviat, les troupes de Charles ont détruit la résidence des évêques de Lebus, qui, suffragants des archevêques de Gniezno, depuis plus de cent ans continuaient de défendre les intérêts des souverains du royaume de Pologne à l'est. En conséquence, Fürstenwalde est devenue le siège officiel de l'évêché et l'église paroissiale (Église de la Vierge Marie) est devenue une cathédrale. Elle fut dévastée par les hussites en 1432 et remise en état après. L'évêché a été sécularisé au cours de la Réforme protestante à la mort du dernier évêque Jean VIII de Lebus en 1555. Deux ans plus tard, l'électeurJoachim II Hector de Brandebourg et son frère Jean de Küstrin concélébraient le premier culte luthérien à la cathédrale de Fürstenwalde. En 1598, l'évêché fut complètement démantelé à l'ascension de l'électeur Joachim III Frédéric.

Fürstenwalde est restée une ville d'importance : pendant les années de peste au XVIIe siècle le siège de l'université brandebourgeoise de Francfort (Viadrina) a temporairement été transféré dans la cité. La gare de Fürstenwalde sur la ligne ferroviaire de Berlin à Breslau en Silésie fut inaugurée le .

La ville fut une cité de garnisons pour les Ulhans lors des guerres napoléoniennes ainsi que pour les troupes du Groupe des forces soviétiques en Allemagne du Pacte de varsovie jusqu'en 1994. Les services secrets soviétiques du NKVD y possédaient le camp d'internement de Ketschendorf, aussi appelé camp spécial no 5.

Démographie[modifier | modifier le code]

Fürstenwalde/Spree:
Évolution de la population dans les limites de 2013
[1].
Année Population
1875 11 929
1890 15 783
1910 26 286
1925 28 369
1933 32 081
1939 35 842
1946 28 993
1950 30 815
1964 30 849
1971 31 296
Année Population
1981 35 566
1985 35 443
1989 36 083
1990 35 214
1991 34 572
1992 34 350
1993 33 984
1994 33 539
1995 33 628
1996 33 823
Année Population
1997 34 085
1998 34 157
1999 34 167
2000 34 044
2001 33 981
2002 33 726
2003 33 639
2004 33 374
2005 33 336
2006 33 121
Année Population
2007 33 104
2008 32 867
2009 32 576
2010 32 468
2011 30 910
2012 30 885
2013 30 967
2014 31 236
2015 31 741
2016 32 025
Année Population
2017 32 098
2018 31 941
2019 31 965

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les sources de données se trouvent en detail dans les Wikimedia Commons Population Projection Brandenburg at Wikimedia Commons

Liens externes[modifier | modifier le code]