Fêtes et jours fériés en Irlande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les jours fériés en Irlande sont nommés les public holidays (au singulier public holiday). Une partie de ceux actuellement appliqués ont été instaurés alors que l'île faisait partie du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande. Voyez en complément les fêtes et jours fériés au Royaume-Uni pour l'Irlande du Nord.

Historique[modifier | modifier le code]

Avant l'indépendance du pays[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1834, les employés de la Banque d'Angleterre (Bank of England, la banque centrale du Royaume-Uni, d'où vient l'expression bank holidays qui est le nom officiel de jours fériés au Royaume-Uni et est restée souvent employée en Irlande) observaient trente-trois jours fériés religieux ; ils sont réduits à quatre : le 1er mai, le 1er novembre (fête de la Toussaint), le Vendredi saint et le jour de Noël[1].

En 1871, John Lubbock, banquier britannique et homme politique du Parti libéral, défend au Parlement la première loi fixant les jours fériés du pays (voir le tableau suivant), promulguée sous le nom de Bank Holidays Act 1871[1]. Le Vendredi saint et le jour de Noël ne sont pas définis dans la loi, car ils sont déjà communément chômés[1].

Jours fixés par le Bank Holidays Act 1871
Angleterre, pays de Galles et Irlande Écosse
Lundi de Pâques Vendredi saint
Lundi de Pentecôte Premier lundi de mai
Premier lundi d'août
Boxing Day / Saint-Stéphane (en) Jour de Noël

En 1903, le Bank Holiday (Ireland) Act (défendu par le parlementaire James O'Mara (en)) ajoute le 17 mars, jour de la Saint-Patrick, aux jours fériés en Irlande[2].

Après l'indépendance du pays[modifier | modifier le code]

En 1921, l'Irlande devient indépendante. En 1939, le parlement promulgue le Holidays (Employees) Act 1939 qui rend fériés le jour de Noël, la Saint-Stéphane (en), la Saint-Patrick, le lundi de Pâques, le lundi de Pentecôte et le premier lundi d'août[3]. Le Holidays (Employees) Act 1973 remplace le lundi de Pentecôte par le premier lundi du juin[4]. Le jour du Nouvel An n'est pas listé, mais est ajouté en 1974 (par Statutory Instrument)[5]. Le October Holiday est ajouté en 1977[6]. Le premier lundi de mai (appelé May Day ou Labour Day, soit respectivement « jour de Mai » et « jour du Travail ») est ajouté en 1993 et appliqué l'année suivante[7]. En 1997, le parlement promulgue le Organisation of Working Time Act, en application de directives européennes sur le temps de travail, qui confirme les neuf jours fériés[8].

Jours fériés actuels[modifier | modifier le code]

Neuf jours sont actuellement fériés[9].

Ensemble des jours fériés actuels
Date Nom anglais Nom irlandais Raison et notes
1er janvier[10] New Year's Day Lá Caille ou Lá Bliana Nua Jour de l'an ; la veille (New Year's Eve ou Oíche Chinn Bliana) est également souvent chômée.
17 mars[10] Saint Patrick's Day Lá Fhéile Pádraig Saint-Patrick (fête nationale)
Lendemain du dimanche de Pâques (Easter Sunday ou Domhnach Cásca) Easter Monday Luan Cásca Lundi de Pâques ; commémoration également de l'insurrection de Pâques 1916. Le Vendredi saint (Good Friday ou Aoine an Chéasta) n'est pas officiellement férié, même si les écoles publiques sont fermées.
Premier lundi de mai First Monday in May Lá an Lucht Oibre Proche de la fête du Travail ; parfois appelé May Day soit Lá Bealtaine.
Premier lundi de juin June Holiday Lá Saoire i mí Mheitheamh Proche du lundi de Pentecôte
Premier lundi d'août August Holiday Lá Saoire i mí Lúnasa
Dernier lundi d'octobre October Holiday Lá Saoire i mí Dheireadh Fómhair
25 décembre[10] Christmas Day Lá Nollag Jour de Noël ; la veille (Christmas Eve ou Oíche Nollag), est également souvent chômée.
26 décembre[10] St. Stephen's Day Lá Fhéile Stiofáin Saint-Stéphane (en) ; peut également être appelée Lá an Dreoilín (day of the Wren en anglais), la « fête du Roitelet ».

Notes et sources[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Bank Holiday Fact File » (fichier pdf), histoire des bank holidays sur le site du Trades Union Congress, l'organisation fédératrice des syndicats britanniques, 22 mai 2007. Consulté le 25 mars 2011.
  2. (en) « Bank Holidays (Ireland) Bill », Hansard, rapporteur officiel des débats du parlement britannique (consulté le 26 mars 2010).
  3. (en) « Holidays (Employees) Act, 1939 », Irish Statute Book, Attorney General of Ireland (en) (consulté le 17 mars 2010).
  4. (en) « Holidays (Employees) Act, 1961 », Irish Statute Book, Attorney General of Ireland (en) (consulté le 17 mars 2010).
  5. (en) « S.I. No. 341/1974 — Holidays (Employees) Act, 1973 (Public Holiday) Regulations, 1974 », Irish Statute Book, Attorney General of Ireland (en) (consulté le 17 mars 2010).
  6. (en) « S.I. No. 193/1977 – Holidays (Employees) Act, 1973 (Public Holiday) Regulations, 1977 », Irish Statute Book, Attorney General of Ireland (en) (consulté le 17 mars 2010).
  7. (en) « S.I. No. 91/1993 – Holidays (Employees) Act, 1973 (Public Holiday) Regulations, 1993 », Irish Statute Book, Attorney General of Ireland (en) (consulté le 17 mars 2010).
  8. (en) Organisation of Working Time Act 1997. Irish Statute Book. Office of the Attorney General. Consulté le 5 janvier 2011.
  9. (en) « Holidays (Employees) Act, 1973 », Irish Statute Book, Attorney General of Ireland (en) (consulté le 17 mars 2010).
  10. a, b, c et d Lorsqu'un jour férié tombe un samedi ou un dimanche, ou lorsqu'il coïncide avec un autre jour férié, il n'est pas officiellement décalé, mais il est habituel de ne pas travailler le jour théoriquement ouvrable suivant.

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Public holidays in the Republic of Ireland » (voir la liste des auteurs).

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Bank holiday » (voir la liste des auteurs).