Fête nationale de la république populaire de Chine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fête nationale de la république populaire de Chine
Image illustrative de l’article Fête nationale de la république populaire de Chine

Nom officiel 国庆节
Type Nationale
Date
Place Tian'anmen, 2006, fête nationale de la RPC. L'affiche dit « Célébrez chaleureusement le 57e anniversaire de la fondation de la république populaire de Chine ». Le portrait est celui de Sun Yat-sen[1].

La fête nationale (chinois simplifié : 国庆节 ; chinois traditionnel : 國慶節 ; pinyin : Guóqìng jié), officiellement la fête nationale de la république populaire de Chine (中华人民共和国国庆节), est célébrée chaque année le en république populaire de Chine. C'est un jour férié commémorant la création de la république populaire le . Elle a été instaurée au cours des dernières années de la guerre civile chinoise, quelques mois avant la retraite du Kuomintang à Taïwan[2],[3].

Bien que la fête soit célébrée le , six jours supplémentaires ont été ajoutés au jour férié officiel pour en faire sept jours consécutifs, qui forment l'une des semaines d'or (Golden Week 黄金周). Les détails sont réglementés par le Conseil des affaires de l'État[4], mais de façon générale c'est deux jours du week-end, le jour de la fête nationale, deux autres jours fériés, et deux jours de week-end déplacés. Des festivités et des concerts ont généralement lieu dans tout le pays le jour de la fête nationale, avec certaines années un grand défilé civilo-militaire à Pékin.

Historique[modifier | modifier le code]

La république populaire de Chine est fondée le , avec une cérémonie célébrant la formation du gouvernement central populaire sur la place Tian'anmen[5]. Le premier défilé public de la nouvelle Armée populaire de libération a eu lieu là-bas, à la suite du discours du premier président du pays, Mao Zedong, déclarant officiellement l'établissement officiel de la république. Le gouvernement populaire central a adopté la « résolution sur la fête nationale de la république populaire de Chine » le et a institué le comme date de la fête nationale[6].

Célébrations nationales[modifier | modifier le code]

La fête nationale marque le début de l'une des trois semaines d'or en RPC.

La journée est célébrée dans toute la Chine continentale, à Hong Kong et à Macao, avec de nombreuses festivités organisées par le gouvernement, y compris des feux d'artifice et des concerts, ainsi que des événements sportifs et culturels. Les lieux publics, comme la place Tian'anmen à Pékin, sont décorés sur un thème festif. Des portraits de dirigeants vénérés, tels que Mao Zedong, sont exposés publiquement[7].

Cérémonie de dépôt de gerbes au monument aux Héros du peuple[modifier | modifier le code]

De 2004 à 2013, une cérémonie nationale de dépôt de gerbes a eu lieu le jour de la fête nationale sur la place Tian'anmen à la suite de la cérémonie de levée du drapeau des années sans défilé. Cette cérémonie était axée autour du monument aux Héros du peuple, construit en 1958 en souvenir des millions de Chinois qui ont péri pendant les longues années de lutte nationale. Depuis 2014, la cérémonie a lieu le , le National Memorial Day, la veille de la fête nationale. Celle-ci est présidée par le secrétaire général du Parti communiste chinois (le chef suprême de la Chine) ainsi que d'autres membres du parti et hauts dignitaires.

Publication de la liste des honneurs de la fête nationale (National Day Honours List)[modifier | modifier le code]

Une vieille tradition, ravivée en 2019, est la publication de la liste des honneurs de la fête nationale par le Conseil des affaires de l'État. C'est une mesure de gratitude nationale et de reconnaissance des services rendus par un certain nombre de personnes, tant locales qu'étrangères, dans la fonction militaire, dans la fonction publique, dans des actions caritatives. Ce sont des modèles pour le peuple, en contribuant à la croissance de l'économie et au prestige sportif de la nation, en favorisant les relations diplomatiques avec les pays du monde, en préservant et en promouvant la culture et les arts chinois. L'État leur remet des médailles et des titres honorifiques. Le président et le secrétaire général président la cérémonie de remise des prix, qui a généralement lieu dans la grande salle du peuple quelques jours avant la fête nationale.

Cérémonie de lever du drapeau national[modifier | modifier le code]

Depuis de nombreuses années, La cérémonie de lever du drapeau, à h du matin le jour de la fête nationale, est l'acte le plus important des années sans défilé. Cette cérémonie se tient sur la place Tian'anmen. Depuis 2017, la compagnie des gardes des couleurs du bataillon de la garde d'honneur de la garnison de Pékin (北京卫戍区仪仗大队) est présente pour la cérémonie avec la fanfare nationale de l'Armée populaire de libération. Jusqu'en 2016, les unités de la police armée populaire de Pékin fournissaient des hommes pour la garde des couleurs. La cérémonie est ouverte au grand public et aux touristes. Elle est largement télévisée.

Défilé national civilo-militaire[modifier | modifier le code]

Le maréchal Lin Biao inspectant les soldats lors du défilé militaire du 10e anniversaire en 1959.

Le défilé civilo-militaire de l'Armée populaire de libération, de la Police armée du peuple et de la milice, avec des représentants du peuple de tous les horizons, y compris les jeunes pionniers de Chine, a lieu certaines années de la fête nationale, le matin. Depuis 1984, ce défilé est télévisé sur la télévision centrale de Chine (et diffusé dans le monde entier via la télévision par satellite et par câble). C'est un des moments forts des célébrations nationales à Pékin[8]. De 1950 à 1959 les défilés étaient annuels, puis le PCC a décidé que la fête serait célébrée « avec frugalité ». Un défilé eut lieu à nouveau en 1984, puis en 1999. Ce dernier débute un nouveau format d'un défilé tous les 10 ans. Deux autres défilés ont donc suivi, en 2009 et 2019[9],[10],[11].

Le défilé est supervisé par le chef suprême, dans son rôle politique en tant que secrétaire général du Parti communiste chinois et dans son mandat constitutionnel en tant que président de la république populaire de Chine, ainsi que dans son rôle militaire en tant que président de la Commission militaire centrale.

Le chef suprême est accompagné sur la tribune de la porte Tian'anmen par :

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fu, « China at 60: Nostalgia and progress » [archive du ], The Guardian, (consulté le 30 avril 2011).
  2. « Flag-raising ceremony held for China's National Day celebration » [archive du ], Xinhua, (consulté le 30 avril 2011)
  3. Odd Westad, Decisive Encounters: The Chinese Civil War, 1946–1950, Stanford University Press, (ISBN 978-0-8047-4484-3, lire en ligne), 305
  4. « 国务院办公厅关于2019年部分节假日安排的通知 » [archive du ],‎ (consulté le 29 septembre 2019)
  5. « China National Day: October 1st, Golden Week » [archive du ], travelchinaguide.com (consulté le 7 avril 2016)
  6. « National Day celebrated across China » [archive du ], (consulté le 30 avril 2011).
  7. (en) « China celebrates with elaborate display of power and ideology », The Irish Times, (consulté le 30 avril 2011).
  8. (en) Xun Zhou, « The history of the People's Republic of China – through 70 years of mass parades », sur The Conversation, .
  9. « 1960年至1983年为什么没有国庆阅兵 » [archive du ] (consulté le 8 octobre 2019).
  10. Hung, « Mao's Parades: State Spectacles in China in the 1950s », The China Quarterly, vol. 190, no 190,‎ , p. 411–431 (DOI 10.1017/S0305741007001269, JSTOR 20192777, lire en ligne[archive du ], consulté le 16 octobre 2019)
  11. « Graphics: China's historical National Day military parades » [archive du ] (consulté le 8 octobre 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]