Fête du Saint Nom de Marie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Fête du Saint Nom de Marie est une fête liturgique catholique latine qui fut établie par le pape Innocent XI en 1683 en mémoire de la victoire de Jean Sobieski sur les Turcs. Elle se célèbre le 12 septembre.

Histoire et signification[modifier | modifier le code]

Lors de l'octave de la nativité de la Sainte Vierge, le roi de Pologne fit célébrer une messe en l'honneur de Marie. Vers la fin de la célébration du Saint-Sacrifice, il invoqua le nom de Marie, reine du ciel, puis se lança au combat devant la ville de Vienne, capitale de l'Empire d'Autriche. Le roi Jan III Sobieski était alors accompagné du capucin mystique Marc d'Aviano.

Les Turcs, dirigés par le grand vizir Kara Mustapha, furent effrayés, prirent bientôt la fuite et quittèrent l'Autriche. L'Europe occidentale, chrétienne, conserva son intégrité. Cette victoire décisive contre les Turcs fut attribuée à une intercession de la Vierge. Un Te Deum fut chanté le lendemain dans l'Église Notre-Dame-de-Lorette, à Paris, pour célébrer l'évènement.

Le nom de Marie a aussi une valeur religieuse particulière car il rappelle en même temps les prières de l'Angélus et du Magnificat. Pierre de Blois, Bonaventure de Bagnorea, Bernard de Clairvaux, Ambroise de Milan et Henri Suso ont beaucoup médité sur le sens du nom de Marie. C'est cependant un trinitaire espagnol, Simon de Rojas, qui a composé le premier office liturgique du Doux Nom de Marie, qu'il soumit à l'approbation pontificale, le 5 juin 1622[1].

Le pape Pie X a fixé la fête, qui avait lieu jusque là le dimanche dans l'octave de la Nativité de Marie, au 12 septembre en l'anniversaire de la victoire. La fête avait été supprimée du calendrier romain en 1970, mais elle fut rétablie en 2002, par le pape Jean-Paul II, lui-même d'origine polonaise.

Elle est la fête patronale des Société de Marie (Marianistes et Maristes)

Églises ou chapelles dédiées au Saint Nom de Marie[modifier | modifier le code]

Autres lieux[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]