Féminisation de la pauvreté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La féminisation de la pauvreté décrit un phénomène dans lequel les femmes représentent un pourcentage disproportionné de pauvres dans le monde. UNIFEM la décrit comme « le fardeau de la pauvreté pris en charge par les femmes, en particulier dans les pays en développement ». Ce concept n'est pas seulement une conséquence de manque de revenus, mais il est aussi le résultat de la privation de capacités et des préjugés sexistes présents dans les sociétés et les gouvernements. Cela comprend la pauvreté de choix et de possibilités, telles que la capacité de mener une vie longue et saine, et créative, et jouir des droits fondamentaux comme la liberté, le respect et la dignité. La part croissante des femmes dans la pauvreté est liée à l'incidence croissante des ménages gynoparentales. Le terme de « féminisation de la pauvreté » est controversé et a été défini de différentes manières.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]