Félix Rémond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Félix Rémond
Biographie
Naissance
Décès

Félix Rémond (1779-1860), est un ébéniste français.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Berceau de parade dit du Duc de Bordeaux (1819), 126 x 226 cm. Commandé par le Garde-Meuble royal à la troisième grossesse de la duchesse de Berry, ce berceau arbore décor qui manifeste autant la victoire sur la mort que celle des Bourbons sur l’empire napoléonien. Ce fut une fille qui naquit, la princesse Louise-Marie-Thérèse. Lorsque enfin naquit un fils, Henri, duc de Bordeaux, le berceau de Louise-Marie-Thérèse servit à nouveau et le nom du jeune prince fut associé au meuble comme s’il en avait été le premier et seul destinataire. Bâti en chêne, incrusté de loupe d'orme, de noyer et d'amarante, une "renommée" (femme ailée en bronze doré) tenant une corne d'abondance débordante de fruits et de légumes fait corps avec la nacelle ovale. Des médaillons marquetés représentent les arts. Le berceau fut présenté à l'Exposition universelle de 1900. Musée des arts décoratifs, Paris.
  • Bercelonnette du Duc de Bordeaux (1819), 193 x 140,4 cm. Commandée par le Garde-Meuble royal à la même époque que le berceau d'apparat cité ci-dessus, elle servit également lors de la naissance de Louise d'Artois au palais de l'Elysée-Bourbon le 21 septembre 1819, ainsi qu'à la naissance du duc de Bordeaux au palais des Tuileries le 29 septembre 1820. Loupe d’amboine, loupe de frêne et ronce de noyer, ornée de bronzes ciselés et dorés. Collections du Château de Compiègne.
  • Psyché a musique (1823), 193 x 106,5 cm, loupe de tuya et d'amboine, marqueteries en loupe d'orme, bâti en chêne. Présenté à l'Exposition publique des Produits de l'industrie, Paris 1823. Dépôt du Mobilier National au Musée des arts décoratifs, Paris.

Articles connexes[modifier | modifier le code]